Work In Progress

The Kardashians

4 weeks ago by

The Kardashians

On est retournées sur Gchat avec Amelia la semaine dernière pour continuer notre série Work in Progress et parler du phénomène Kardashian ! Bon, Amelia parlait des Kardashian pendant que je la regardais avec étonnement – comme quelqu’un d’assez étranger à tout ce qui touche ce phénomène. Amelia, en revanche, est… une vraie spécialiste.

________

Amelia : Bon, par où est-ce qu’on commence ?!!!

Veronica : Ok, disons que je suis une extraterrestre venant d’une autre planète. Comment tu m’expliquerais le phénomène Kardashian ?

Amelia : C’est peut-être le sujet qui polarise le plus l’opinion aux Etats-Unis, à égalité avec l’assurance-maladie pour tous. Ok, alors, il y a les femmes “historiques” du clan Kardashian : Kim, Kourtney et Khloe, et tout a commencé pour elles quand la sex-tape de Kim et Ray J a été publiée.
Elles ont lancé une émission de télé-réalité.
C’est arrivé à un tournant de l’histoire de la pop culture américaine et ce, pour deux raisons :
C’était les débuts à la fois de la folie pour la téléréalité et de la folie pour les sex-tapes (quand les gens ont commencé à penser que sortir des sex-tapes était la voie royale vers la célébrité).
Heureusement, cette dernière n’a pas duré.
Mais la première est toujours bien vivace.
Maintenant, il y a deux soeurs en plus : Kendall et Kylie, qui étaient toutes petites quand ça a commencé.

Veronica : Apparemment Pornhub file 37K pour une vidéo maison.
Alors si les gens veulent choisir cette voie, c’est une option.

Amelia : Nan ?!!!
Ça, c’est plutôt pas mal.
Mieux que le don d’ovocytes.

Veronica : J’ai vu ça sur le net donc j’y crois à moitié.
Quand j’ai vu ça, je me suis dit, hmmm, je pourrais peut-être porter un masque ? Oui, ça veut dire que j’y ai pensé. Je te laisse méditer là-dessus.

Amelia : Je ne me ferais jamais assez confiance. J’arriverais à laisser traîner une photo de famille à l’arrière-plan.
Ou bien je prendrais ma pose favorite, les deux pouces en l’air, pendant ma scène de sexe et je me grillerais.
Mais revenons-en aux Kardashian.
Donc, maintenant, les deux soeurs les plus jeunes sont suffisamment âgées pour qu’on s’intéresse à elles.
Du coup, ça fait 5 soeurs, plus la mère.
Et une ribambelle d’enfants.

Veronica : Les petits-enfants sont déjà des influenceurs ? Du genre, ils ont des compte Insta ?

Amelia : Oui ! La fille de Kim, North West, vient juste de poser pour sa première couverture.

Veronica : HEIN ? Mais je disais ça pour rire moi.

Amelia : Je crois pas qu’ils aient de comptes Insta par contre.
Ouais, un magazine pour gosses.
Attends.
C’était même pas un magazine pour gosses. C’était dans une publication de WWD, Beauty Inc.
Apparemment elle veut devenir makeup artist. Dans 3 ans je serai sa stagiaire.

Veronica : En fait, tu les aimes bien ?

Amelia : C’est une question que je me pose souvent. Du genre, je fais le point sur mes espoirs et mes rêves, mon état mental du moment, et comment je me positionne par rapport au phénomène Kardashian à ce moment-là.
Je dirais que oui, je les aime bien.
Pour plusieurs raisons.
Au début, elles étaient un peu body positive.
Elles ont fait émerger différents types de corps dans la sphère mainstream de la pop culture. Plus besoin d’être filiforme. Ces filles-là avaient des seins et des fesses.
Et on les admirait pour ça.
Et puis elles sont aussi Arméniennes.
Du coup ça donne une autre idée de la beauté, loin des blondes maigrichonnes.
Mais elles ont un peu tout foutu en l’air maintenant.
Vu qu’elles sont carrément OBSÉDÉES par le sport.
Maintenant elles font de la pub pour des compléments alimentaires et elles sont devenues complètement folles avec leur corps. Ça va trop loin. Mais au début, c’était pas mal.
Ça m’amène à la deuxième raison pour laquelle je les aime bien : c’est, la plupart du temps, une émission de téléréalité assez futile, mais de temps en temps, elles s’attaquent à des sujets assez profonds…
Du coup, par exemple, dans une saison précédente, elles ont parlé du Génocide Arménien, qui n’est toujours pas reconnu par le gouvernement turc.
C’était un moment de téléréalité vraiment intéressant. Tu vois pas ça dans le Bachelor.
Elles ont aussi abordé le sujet des sans-abris et l’importance de soutenir le planning familial dans l’émission.
Les trois soeurs sont même allées dans un planning familial à LA et elles ont discuté avec des femmes là-bas.
ET PUIS
La nouveauté, c’est que Kim oeuvre pour transformer le système de justice pénale aux Etats-Unis.
Il y a deux ans, elle a proposé l’aide de son équipe juridique à Cyntoia Brown, cette femme qui avait été victime de trafic sexuel dans son enfance et qui avait tué un homme pour se défendre.

Veronica : Tu penses qu’elles y croient toutes ou bien c’est juste Kris ?

Amelia : Hmmmm… c’est une bonne question.
Je pense qu’elles s’y intéressent toutes.
Bon, peut-être pas toutes.
Mais Kim a toujours soutenu pas mal de causes.
Et mon truc préféré, c’est qu’elle a réussi à manipuler Donald Trump.
Les gens l’ont critiquée pour avoir rencontré Trump l’année dernière, mais elle l’a fait pour obtenir la libération d’une grand-mère injustement condamnée à la perpétuité.
Elle a pris une photo avec lui et il a accepté de lui donner ce qu’elle voulait. Ça a été mené de main de maître.
Elle a utilisé sa célébrité contre un mec qui a utilisé la célébrité pour se faire élire.

Veronica : C’est des rebelles des relations publiques alors.
Encore plus fortes que Trump.
Et Kayne dans tout ça ?

Amelia : Eh bien, certains disent qu’il a été kidnappé.

Veronica : QUOI ?!!!

Amelia : Y a aussi des théories sur la façon dont “Mamager” Kris le contrôle.
J’ai passé pas mal d’heures sur le net.
Je suis pas super fière de ça.
Il semble y avoir un mauvais sort dans le royaume kardashian, c’est pas de la tarte pour les hommes.

Veronica : Même moi je sais que Rob a des soucis…

Amelia : Ouaip, les hommes ne font pas long feu dans leur monde.
Mais en supposant qu’il n’y ait pas de mauvais sort jeté sur les mâles et que ces dames ne s’adonnent pas à la sorcellerie, on peut quand même admirer ce clan hyper matriarcal.
Les femmes tirent vraiment toutes les ficelles.
Ok, maintenant, les trucs moins sympas…
T’as entendu parlé du fiasco Jordyn Woods ?

Veronica : Elle a couché avec le père du bébé de quelqu’un ?

Amelia : Alors, c’est une fille de 20 ans qui a soi-disant embrassé le père du bébé de Khloé et maintenant, toute la famille veut la détruire.
Bon, OK, elle a merdé.
Mais c’est fou qu’une fille de 20 ans qui a fait une erreur ait sa vie bousillée juste pour avoir été jeune et un peu imprudente.
Et c’est super triste que je me retrouve à en parler en ce moment !
J’imagine que c’est ça qui m’ennuie le plus… POURQUOI EST-CE QUE ÇA M’INTÉRESSE ?!

Veronica : J’imagine que les gens aiment les suivre parce que, dans un sens, A) ils se retrouvent en elles ou B) sont genre, au moins je suis plus sain d’esprit qu’elles.

Amelia : J’essaye de m’imposer une règle assez stricte : je ne peux en suivre que deux MAXIMUM sur Instagram. Plus, tu sombres dans le territoire des fans. Je ne suis pas une fan. J’aime juste la mode ! Et je suis Kim et Kendall qui appartiennent toutes les deux au monde de la mode. C’est honnête, non ?
Et oui, t’as frappé en plein dans le mille sur ce qui pousse les gens à les suivre. Leur audience est genre, je ne suis pas pleine aux as mais au moins mes amies n’ont pas couché avec le papa super cool de mon bébé.

Veronica : ET PUIS – lui aussi ils auraient dû le faire chier pour ça !!!

Amelia : Tu les suis ?

Veronica : Non ! Aucune !
De temps en temps, je farfouille dans leurs instas.
Mais j’ai aucune envie de les suivre.

Amelia : Je te félicite. Moi, je le fais pour LA MODE (c’est le nouveau “J’achète Playboy pour les articles”)

Veronica : T’as une préférée ?

Amelia : Leur insta a aussi créé la forme de journalisme que j’aime le moins.
Les gens écrivent des histoires en se basant juste sur ce qu’on voit sur Insta. Ça donne des headlines du genre “VOUS NE DEVINEREZ JAMAIS CE QUE KHLOE PORTAIT À VEGAS”.
Et ils ajoutent juste une photo d’Insta datant de la veille.
Veronica : Les titres putes à clics, ça me dégoûte.
Bon, sinon, c’est laquelle ta préférée ??? Et pourquoi ?

Amelia : C’est sûrement la réponse la plus naze, mais probablement Kim.
Juste parce que sa vie est super étrange.
Je n’attends pas des stars qu’elles soient comme moi.
Je mange chez Chiptole 3 fois par semaine, lave mon linge moi-même et des fois, j’ai des tickets de parking.
CHIANT
Je veux pouvoir observer les extraterrestres dans des cages en verre.
Le monde des Kardashian, c’est un peu ça pour moi.

Veronica : Mais elles font caca quand même.
J’aime bien me rappeler que ça arrive à tout le monde d’être constipé.

Amelia : Ouais mais elles ont des toilettes magnifiques.
Et elles n’ont probablement jamais eu à se demander, dans un rayon de supermarché, si elles pouvaient se permettre de faire une folie et acheter du PQ ultra moelleux 5 épaisseurs.

Veronica : Ni à se prendre la tête avec leur mec pour savoir qui a utilisé le dernier rouleau.

Amelia : En fait, c’est Chicago ma Kardashian préférée.
Je veux appeler mon futur enfant Indianapolis.
Parce que, bon, qui est-ce qui décide que les noms de ville, ça marche aussi pour les noms d’enfant ?!!!
Du genre, est-ce qu’on a vraiment besoin d’une nouvelle Paris ou d’un nouveau Brooklyn ?!!!

Veronica : Nan, ce dont on a vraiment besoin, c’est d’une Jarkata.

Amelia : Et ça, ça sonne plutôt pas mal :
Orange County Mularz.

5 comments

Ajouter le votre

From the Archives

Spring Trends
  • Spring Trends
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
Ganni Girls

Ganni Girls

Spring Trench Atelier Dore

The Spring Trench

embroidery atelier dore

Embroidery Details

Modern Romance

Modern Romance

The Bold Blouse

The Bold Blouse

And We’re Off!

And We’re Off!

Summer Breeze

Summer Breeze

Pajama Party

Pajama Party

Spring Whites!

Spring Whites!