Let's Talk About...

Parents Are People Too

2 months ago by

Parents Are People Too

On a tous tendance à oublier que nos parents ont une vie en dehors de nous. Par exemple, ma mère, Anne Marie Kelley, était une vraie rebelle dans le monde de l’entreprise des années 80, quand la tech était encore un club fermé réservé aux hommes. “Elle va prendre des notes ou bien vous pensez que c’est mon job ?” a-t-elle demandé un jour, après avoir remarqué qu’une poupée gonflable s’était jointe à la réunion à laquelle elle assistait, 100% masculine par ailleurs. Cet aperçu de sa vie d’adulte m’a été révélé il y a peu, au détour d’une conversation sur #MeToo. J’ai beau connaître ma mère – la fan de Julie Andrews férue d’éducation qui assiste à la messe tous les dimanches – il y a trois fois plus de choses que j’aimerais découvrir sur AMK. Par chance, elle est aussi une très bonne professeure.

Je voulais savoir comment elle avait vécu mon coming out. Contrairement à mes convictions d’adolescent, ça n’a pas été une expérience exclusivement personnelle. Ça a eu un impact sur tous mes proches. J’ai toujours été gay, mais quand je lui ai annoncé à 13 ans, c’était tout nouveau. La réalité, c’est qu’elle était juste un tiers devant gérer une nouvelle expérience, pas la méchante de l’histoire. Même si j’étais terrifié de lui demander de se replonger dans ce sujet sensible, le résultat n’a été que pur amour.

______________

Un à trois voeux précis que tu as faits pour moi avant ma naissance.

Bonheur, Santé, Succès (Bonus : je savais que tu étais aimé).

Tu imaginais ça comment d’être mère ?

Pour moi, c’était l’occasion d’aider à façonner et à développer un nouvel individu. De partager mes passions et de développer de nouvelles passions et intérêts que je partagerais avec mes enfants.

Quelle a été ta réaction intérieure quand j’ai fait mon coming out ? Te souviens-tu comment ça s’est manifesté à l’extérieur ?

Intérieurement : peur et inquiétude face aux challenges auxquels tu allais devoir faire face.
Comment allais-je te soutenir ? Je n’avais pas de modèles vers qui me tourner.
Etais-tu sûr de toi ? A 13 ans, il te restait encore beaucoup à découvrir sur toi-même.

Extérieurement : à cette époque-là, notre relation était déjà difficile. Tu étais irrespectueux, tu n’écoutais pas, tu prenais de mauvaises décisions, et tu causais beaucoup de troubles à la maison. Je ne savais pas ce qui, dans ton comportement, appartenait à la révolte adolescente classique ou bien si tu réagissais ainsi parce que tu n’étais pas satisfait de ton identité ou à cause du comportement/de la pression de tes pairs. Alors, stress et chagrin, qui s’est probablement exprimé par la colère.

Rétrospectivement, tu te donnerais quels conseils pour réussir à surmonter ça ?

Je me conseillerais probablement de faire des recherches et de trouver un groupe de soutien, des gens qui pourraient me comprendre, comme PFLAG. Essayer d’être moins réactive et de plus écouter. Essayer d’avoir plus de conversations avec toi pour comprendre où tu en étais et comment tu te sentais.

Tu as pleuré quand j’ai fait mon coming out. Pourquoi ?

Quand j’étais enfant, il y avait un garçon dans mon quartier qui était gay et on se moquait de lui, il était mis à l’écart, ridiculisé et harcelé. Je n’ai jamais voulu que mes enfants aient des vies difficiles et je craignais que tout cela, faire ton coming out et dire aux gens que tu étais gay à 13 ans, t’oblige à affronter un grand nombre de réactions négatives à Westwood.

Entre 13 et 15 ans, j’ai traversé de nombreuses épreuves, comment tu te percevais à ce moment-là ?

Durant ces années, j’avais l’impression de marcher sur des oeufs. J’essayais de maintenir la paix à la maison. Je ne me sentais pas très bien traitée par le système scolaire. Vous n’étiez pas assez soutenus, ton frère et toi. J’avais l’impression de ne pas faire convenablement mon job de mère à cette époque-là. Le travail, c’était ma planche de salut. J’aimais vraiment ce que je faisais et j’étais douée pour ça. J’aimais aussi le temps que nous passions ensemble avec la Uncommon Theatre Company. Ces gens ont été merveilleux pour nous deux. Quand nous faisions du théâtre ou que nous étions avec les gens de théâtre, je me sentais bien, heureuse.

D’après toi, comment Dieu a-t-il réagi à mon coming out ? A l’époque, tu penses que ta foi a eu une influence positive ou négative sur notre relation ?

Ma foi est distincte de ma croyance dans le catholicisme. Je crois que Dieu nous aime tous, quelle que soit notre sexualité. L’Église catholique fait la distinction entre ce qui est “juste” et ce qui ne l’est pas en matière de sexualité. Je savais et je suis toujours persuadée que Dieu ne te juge pas pour ce que tu es – mais pour ce que tu fais. Dieu t’a créé tel que tu es. Je l’ai toujours su. Ma foi m’a donné la force d’être une bonne mère même quand tu étais difficile. Elle m’a donné le courage de chercher un nouvel environnement pour toi quand j’ai senti que rester à Westwood serait néfaste pour toi, c’est pour ça que ton père et moi avons choisi l’internat au lieu de Westwood High.

Pour moi, tu as 3 noms – Mamoune, AMK et Maman. Lequel préfères-tu ?

Je préfère être soit Maman soit AMK. Je ne me vois pas comme une Mamoune, et je ne me vois pas comme une Mère. Maman, ça se rapproche plus de mon rôle, alors qu’AMK, ça me représente en tant que personne.

Qu’aimerais-tu dire aux mamans qui ont des relations difficiles avec leurs enfants autour de leur sexualité ?

Ne baissez pas les bras. Essayez de trouver des moyens de communiquer même si c’est bizarre ou gênant. Restez fidèles à vous-mêmes et laissez vos enfants être fidèles à eux-mêmes. Ne laissez pas la sexualité être la seule chose qui définisse votre enfant. Ils sont des personnes à part entière, composées de différentes facettes. Concentrez-vous sur les choses du quotidien que vous pouvez partager et sur vos ressemblances, plutôt que sur ce qui vous différencie. Aimez-les entièrement. Ils feront toujours partie de vous.

5 mots pour décrire ce que c’est que d’avoir un fils gay ?

Fière de ce que tu es devenu, un individu unique.
Optimiste : notre société va continuer d’accepter de mieux en mieux tous les gens, indépendamment de leur race, de leur religion, de leur sexualité, de leur genre, etc.
Protectrice : je défends tes droits à être toi-même en tant qu’individu et à faire ce que tu veux en ces temps tumultueux.
Encourageante : je te soutiens dans les choix que tu fais quand tu cherches et quand tu définis ta propre idée du bonheur et du succès.
Heureuse que tu sois bien dans ta peau, et que tu aimes faire partie de notre famille.

Maman, merci pour ta vulnérabilité, ta force et ton amour.

Écrit par James Francis Kelley

7 comments

Ajouter le votre
  • Very raw and real. Thank you for sharing your story.

  • Eleanor Turner 25 mars 2019, 4:38 / Répondre

    So real. Great story!

  • Meg Jenkins 25 mars 2019, 4:52 / Répondre

    What a beautiful reflection on a difficult process! Your mom, or AMK, or, ad I know here, my cousin Annie is an amazingly strong lady and her love for you shines through. I’m glad we are re-connected! Be well! XOXO

  • Jake – it was special to hear the story behind coming out to AMK. Like I had said to you before, it is amazing to watch someone’s journey through life and self discovery from kindergarten to now. Keep doing you because YOU ARE AN INSPIRATION!

  • So proud of you!! I hope this interview with AMK has brought you guys even closer together.

  • Thank you for sharing this beautiful piece. Our relationships with our mothers are always complicated. Xxx

  • Naydeline 26 mars 2019, 7:16 / Répondre

    This is such a beautiful piece! Thank you for sharing.

From the Archives

On Vacation
  • On Vacation
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
atelier dore lo & sons napa Michele Ouellet

When in Napa…

Scribe’s Historic Hacienda

Scribe’s Historic Hacienda

On Location at Scribe

On Location at Scribe

atelier dore travel beauty in flight escape

Beauty Takes Flight

The Surf Lodge

The Surf Lodge

Jackson Holy Shit It’s Beautiful

Jackson Holy Shit It’s Beautiful

the party atelier dore le meridien

The Party

JJ in Monaco

JJ in Monaco

apero atelier dore le meridien

Apéro