atelier-dore-designers on creativity

7 Designers on When They Feel Most Creative

6 days ago by

Pour être créateur de mode, il faut être créatif par nature. Mais quand on produit quatre collections ou plus par an, cette flamme créative risque de s’éteindre. Et, en tant que consommatrices de mode et de style, nous nous appuyons toutes beaucoup sur ces flammes éternelles pour maintenir notre identité – en matière de créativité et autre – au mieux.

Trouver un équilibre entre cultiver l’inspiration et se forcer est un exercice délicat. La directrice artistique de Matteau, Ilona Hamer, a décrit le gène créatif avec éloquence : “Je ne le force pas, je ne lutte pas contre lui non plus. Si rien ne se produit, c’est sans doute qu’il y a une raison donc je l’accepte et je passe à autre chose.” Et plus encore, la directrice créatrice de Brother Vellies, Aurora James, a non seulement trouvé l’inspiration dans les voyages mais en plus, elle s’est construit une oasis près de chez elle. Comme elle nous l’explique, “Je crois que ce qui est le plus dur quand on est artiste, c’est marchandiser son travail pour l’intégrer à un cadre commercial. Je crois que ce qui était très important pour moi en créant Brother Vellies, en tant que personne créative, c’est de créer un espace d’incubation pour le travail et un cadre dans lequel les gens peuvent venir voir les chaussures qui soit lié au lieu où elles sont nées – mon imagination.

Le fait que nous soyons en permanence inspirées par les défilés, les collections et n’importe quoi, depuis l’incroyable robe sur un tapis rouge jusqu’au t-shirt blanc parfait, n’est pas vraiment un secret. Alors, comment les géniaux créateurs des pièces qui nous inspirent rechargent-ils leurs batteries ? Nous avons demandé à certains de nos designers préférés le moment où ils se sentent le plus créatif (à part le moment de la création elle-même évidemment). Et voilà ce qu’ils ont répondu…

________________

Jennifer Fisher, Jennifer Fisher Jewelry :
“De manière étrange, je pense à autre chose quand je suis sur mon appli de sport Peloton”, confie Fisher. “J’ai toujours de bonnes idées en faisant du sport.” Cette créatrice de bijoux adorés par les célébrités et les journalistes ajoute : “Je me sens particulièrement créative le soir, avant de m’endormir, quand mon cerveau parvient enfin à s’éteindre après la journée, c’est là que je peux cesser de me focaliser sur ma famille et avoir un moment pour réfléchir à la suite.”

_________

Ditte Reffstrup, Ganni :
Reffstrup, elle aussi, trouve l’inspiration sur son vélo, mais il s’agit pour elle plutôt de prendre un moment pour se tourner vers le monde qui l’entoure plutôt qu’un moment de calme propice à l’introspection. Elle nous le confie : “Je vais en vélo au travail chaque jour – environ 15 minutes à l’aller et au retour. C’est un moment qui m’est très précieux, je peux écouter la musique que je préfère et parcourir la ville en absorbant les environs.” Cette designer basée à Copenhague “aime regarder la foule et repérer des filles dans la rue.” “J’ai tellement d’idées pendant mes trajets chaque jour.” Elle est devenue plutôt douée pour observer les gens et une grande part de sa collection est “inspirée par les filles Ganni observées dans la rue… plus attirée par une attitude ou un mode de vie que par un sens du style. C’est difficile d’identifier cette confiance”, dit-elle.

_________

Aurora James, Brother Vellies :
James préfère quitter son jardin pour recharger ses batteries. Et ce n’est pas surprenant dans la mesure où sa marque a d’abord été imaginée comme un moyen de faire découvrir ses créateurs de chaussures africains préférés au reste du monde. “Je suis obligée de voyager pour notre production puisque nous avons des ateliers en Afrique, mais j’essaye de créer des opportunités en plus des voyages de travail qui sont prévus.” Et, plus précisément, “j’aime aller dans des endroits qui vont me forcer à voir le monde d’une manière légèrement différente. Plus nous connaissons de choses, plus nous avons de sources de créativité dans lesquelles puiser.” Mais James ajoute que ses amis artistes et musiciens sont une source d’inspiration plus proche de chez elle : “Traîner avec mes amis me nourrit – et j’ai besoin d’une certaine quantité chaque semaine pour survivre.”

_________

Ilona Hamer, Matteau :
Hamer a une haute image de la procrastination : “A chaque fois que je prévois un moment pour être “créative”, ça ne marche juste pas aussi bien.” Quand elle se sent un peu à sec, elle essaie d’aller visiter une galerie, un musée ou écouter de la musique, des choses avec lesquelles elle se sent en lien. “Je crois que la créativité trouve toujours un chemin, que je le contrôle ou non”, ajoute-t-elle. Et une autre technique de procrastination qui décuple la créativité de Hamel : les recherches infinies. La designer continue : “Je peux être en train de chercher la référence d’une couleur spécifique, ou une photo, et la recherche me conduit vers de nouvelles images, puis encore d’autres nouvelles images. Je ne trouve pas toujours ce que je cherchais, mais j’en tire toujours quelque chose.”

_________

Wes Gordon, Carolina Herrera :
Gordon aime s’échapper du bruit et de la foule de la ville pour recharger ses batteries créatives. “Chaque weekend, avec mon époux et mon chien, nous partons dans notre ferme de Roxbury, dans le Connecticut. Quitter le chaos de la ville, faire une pause et me vider la tête m’aide vraiment à réveiller ma créativité pour avoir des idées.” Pour Gordon, l’équilibre et la distance sont précieux pour maintenir sa créativité, et il ajoute : “C’est si facile de se perdre dans la folie du monde de la mode… La joie, le bonheur et le rire sont les ingrédients de base de nos vêtements [chez Carolina Herrera] et c’est en vivant une vie épanouissante que je me sens le plus inspiré.”

_________

Laura Vassar et Kristopher Brock, Brock Collection :
Les conjoints à la tête de Brock Collection ont peut-être réussi à se faire un nom ensemble, mais la manière dont ils trouvent l’inspiration en dehors de leur travail est plutôt différente. Laura explique qu’elle trouve l’inspiration en voyageant, juste à côté de chez elle ou plus loin : “Que ce soit dans un train, un avion ou dans un pays étranger, je suis toujours inspirée par ce qui m’entoure : les fermes d’huile d’olive, les collines qui se succèdent, la côte amalfitaine… les couleurs, les scènes, les odeurs, tout m’inspire !” Kristopher, au contraire, estime que la musique est parfaite pour se recharger et ajoute : “Pendant la journée, j’écoute la musique qui m’inspire et me permet de continuer à imaginer – ça va du classique, comme Chopin, jusqu’à la musique country.” Mais ils trouvent tous les deux que le temps passé chez eux avec leur fils est la manière ultime pour reposer leur créativité. Laura le dit : “Comme nous vivons juste à côté de l’océan, la plage est un endroit unique pour passer du temps avec mon fils Charlie. Il n’y a rien de mieux !” Kristopher acquiesce : “Je tiens énormément au temps passé à surfer avec mon fils Charlie. Nous allons assurément en garder tous les deux de très précieux souvenirs.”

0 comment

Ajouter le votre

From the Archives

Spring Trends
  • Spring Trends
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
Ganni Girls

Ganni Girls

Spring Trench Atelier Dore

The Spring Trench

embroidery atelier dore

Embroidery Details

Modern Romance

Modern Romance

The Bold Blouse

The Bold Blouse

And We’re Off!

And We’re Off!

Summer Breeze

Summer Breeze

Pajama Party

Pajama Party

Spring Whites!

Spring Whites!