X7VLmy4Q

Beauty Takes Flight

1 month ago by

J’ai fait mon premier vrai voyage à seize ans, et il y avait un vol de neuf heures. J’ai dit à ma mère que j’avais besoin d’une “tenue d’avion” pour l’occasion. Vous voyez l’idée, une tenue chic, confortable et surtout, qui donne l’impression que j’ai dix ans de plus et que je ne suis pas du tout stressée par ce voyage parce que je fais ça tout le temps.

Je ne vais pas vous dévoiler ma “tenue d’avion confortable de femme mûre de la jet-set”. Bon, d’accord, je vais vous le dire parce que je ne connais pas vraiment la honte…

C’était un jogging beige en tissu éponge. C’était même un jogging Juicy. Oui, comme Paris Hilton (frissons). MAIS il n’y avait pas marqué “JUICY” en paillettes sur les fesses donc je crois qu’il me reste encore un tout petit peu de dignité.

Mon personnage de voyage et d’avion a beaucoup, beaucoup changé depuis. Disons simplement que je comprends un peu trop bien le moment où Kristen Wiig commence à… se tortiller un peu trop… dans Mes Meilleures Amies.

Depuis, j’ai trouvé mon rythme en avion : un verre de vin blanc, un plateau de fromages et au moins un film que j’ai trop honte de voir n’importe où ailleurs que coincée à côté de parfaits étrangers qui ne sauront jamais mon nom. (Je trouve ça très cathartique de pleurer à côté d’étrangers dans l’avion. Je vous le recommande vraiment. Vous vous rendrez vite compte que la majorité de l’humanité est bienveillante et vous ignore complètement.)

Mais ce qui reste un mystère complet pour moi, c’est ma routine beauté dans l’avion.

A chaque fois que je monte dans un avion, je regarde les hôtesses de l’air, avec leur visage frais, leurs yeux vifs et leurs lèvres aux contours parfaitement dessinés et je hurle en moi-même “[email protected]$%@$#% de [email protected]$#%, comment est-ce tu arrives à avoir l’air d’une princesse Disney !?!?”

Parce que dès que je monte dans un avion, je mets ma ceinture, et pas seulement pour me protéger physiquement mais aussi pour me préparer à l’idée qu’en une heure, mon corps se sera transformé en une chose qui ressemble à un troll qui se serait laissé aller.

J’ai fini par décider d’apprendre les secrets de la perfection des hôtesses de l’air. J’ai appelé quelques hôtesses de l’air et je les ai suppliées (ok, j’ai écrit un mail) pour leur demander… comment diable fais-tu pour rester si belle ?!

__________

Le dilemne de la brûme

Grâce à la routine beauté coréenne en multiples étapes, “essence” fait désormais partie de notre vocabulaire beauté quotidien. Et pour celles qui ne connaissent pas, une essence ressemble à un sérum mais en version plus légère (elle vient dans un brumisateur) et peut être utilisée comme un tonique pour plus d’hydratation (mais il faut la tapoter pour la faire pénétrer avec des mouvements très légers, comme pour emmailloter le Christ, et si vous ne la tapotez pas de ce mouvement très léger, pourquoi diable est-ce que vous gaspillez votre argent en achetant de l’essence ?!?!).

Bon, revenons-en à l’hydratation. Aujourd’hui, les femmes veulent apparemment boire, se baigner, utiliser des brumes, avaler, ou dormir dans n’importe quel produit qui prétend vouloir hydrater leur peau quasiment jusqu’à ce qu’elle soit fripée comme vos doigts dans l’eau.
(Sérieusement, on ne parle que de ça dans les réunions beauté en ce moment. Il faut hydrater sa peau.)

Et comme l’essence hydrate, beaucoup de femmes se sont vu dire par une célébrité ou une blogueuse mode de s’asperger le visage d’essence ou de brume pendant un vol. En gros, de créer une forêt tropicale écologique au 12A pendant tout le vol avec la quantité de brume que vous utilisez.

Quand j’ai posé à mon choeur grec d’hôtesses de l’air la question des brumisateurs, la moitié m’ont répondu qu’elles ne savaient pas ce qu’était une essence, l’autre moitié m’a dit bof. Une en particulier m’a répondu, et je la cite : “Il y a beaucoup de raisons qui expliquent que vous n’ayez jamais vu d’hôtesse de l’air avec un brumisateur. Ce n’est tout simplement pas nécessaire. Il faut juste boire de l’eau. Beaucoup d’eau.”

Au-delà de l’eau, buvez tout ce thé

J’aime porter une grenouillère dans l’avion (ok, une “combinaison” comme on dit pour les adultes en ce moment). Ou bien n’importe quel vêtement sans ceinture dans ce style. Pourquoi ? Parce que si je décide de respirer une miette de cracker, mon estomac décide de s’élargir jusqu’à prendre environ dix fois son volume normal pour digérer cette miette de cracker.

Et si je décide de manger tout le cracker, et bien je peux abandonner tout espoir d’une position assise confortable qui n’implique pas d’avoir la tête entre les genoux.

Donc, comment font les hôtesses de l’air pour arpenter gaiement les allées dans ces petites robes cocktail bleu marine ?

Le thé à la menthe poivrée.

Elles boivent toutes du thé à la menthe poivrée pour faciliter la digestion.

Et apparemment, elles arrivent à reconnaître les voyageurs expérimentés quand ils se contentent de demander de l’eau chaude et sortent leur propre sachet de thé à la menthe poivrée.

Et moi, Veronica McCarthy, je jure solennellement de ne jamais plus me moquer de ces amis voyageurs qui emportent leurs propres sachets de thé dans l’avion. Ils sont plus intelligents, plus sages, et ont une digestion plus facile que vous.

Et ils peuvent aussi manger confortablement des crackers. Ne vous moquez pas d’eux. Chantez les louanges de leur ingéniosité et de leur détermination à manger confortablement des crackers sans douleurs.

Baignez vous dans la crème pour les mains

J’ai tendance à éviter les toilettes d’avion comme la peste. Principalement parce que je pense que la prochaine épidémie de peste bubonique trouvera son origine dans des toilettes d’avion.

Et les gens qui construisent ces toilettes d’avion sont tout à fait d’accord avec moi. Je le sais parce que j’ai appris que les savons de ces toilettes sont plus violents que du Clorox et éliminent toute hydratation (et tous les germes aussi) de vos mains.

Donc, même si vous avez créé une forêt tropicale en 12A en pulvérisant toute votre bouteille d’essence, vous pouvez commencer par vous excuser auprès de tous les passagers qui vous entourent. Vous faites partie du problème. Et ensuite, soyez sympa avec vous-même et étalez-vous une bonne vieille crème bien grasse sur les mains. Ça marchera beaucoup mieux que toutes les forêts tropicales d’essence, et toutes les hôtesses de l’air que j’ai interrogées m’ont affirmé que leur crème pour les mains était le produit qu’elles utilisaient le plus en vol.

Pensez à la contention !

Bon. Bien. Honnêtement, ça fait longtemps que je suis fan de la contention. Je porte même des chaussettes de contention au bureau si je sais que je vais être assise toute la journée.

Les chaussettes de contention font plus que la petite différence minime que vous imaginez parce que vous pensez qu’il y aura une différence énorme parce que vous avez besoin de prendre soin de vous en permanence sous peine de vous friper comme un raisin. (Vous vous souvenez de la bonne époque, avant que tout le monde parle du fait de prendre soin de soi, et vous vous contentiez de manger une pomme pour manger une pomme ? Soupir. Ça me manque… Mais je m’éloigne du sujet…)

C’est le jour et la nuit avec ou sans les chaussettes (ou les collants) de contention. Grâce à elles, le sang circule mieux et mon cerveau est tout simplement plus vif. Je bâille beaucoup moins, je suis moins endormie, plus concentrée, et globalement une meilleure compagne de voyage.

Et si ça, ce sont les effets secondaires quand je porte des chaussettes de contention pour être assise toute la journée au 5e étage sans ascenseur, qu’est-ce que ça peut bien être à 1 km au-dessus du sol ? (Honnêtement, je n’ai aucune idée de l’altitude à laquelle ça se passe. Je suis connue pour ne jamais rien mesurer et tous les meubles de mon appartement ont un problème d’environ cinq centimètres, j’explique à mon copain que “c’est pour ça qu’il m’aime”.)

Tout ça pour dire que les uniformes de toutes les hôtesses de l’air que vous voyez ont aussi des collants de contention. Achetez-en, je ne vole plus jamais sans.

Ils ont des médicaments !

Ok, des médicaments sans ordonnance mais quand même !! Je ne savais pas ! Donc si vous souffrez d’indigestion, de problèmes de sinus, d’oeil sec, vous n’avez pas besoin de passer tout le vol à maudire l’idée du voyage aérien et des conséquences sur votre corps. Ils ont des choses qui peuvent vous aider !

Et maintenant, à vous, je meurs d’envie de connaître vos astuces beauté pour l’avion !

Shop the story

19 comments

Ajouter le votre
  • I can just remember when everyone wore a Juicy tracksuit on flights!!! AT LEAST we were comfy AMIRITE hahaha

    Natalie
    http://weandno.com

  • Veronica McCarthy 13 mars 2019, 7:53

    hahah, you are SO right. x V

  • Therese Willging 13 mars 2019, 4:19 / Répondre

    Brilliant to ask a flight attendant. I never thought of that. Love the humor and the information.
    Hate to say it but I never drink alcohol on flights for the dehydration factor. It is water and sometimes peppermint tea. Love the calming effect of the tea. How to survive a long flight without having to go to the bathroom would be a holy grail for me but alas no such luck. Hate the mad dash to get to an open toilet.

    I may have to look into the compression socks. My feet do tend to swell when I am on long flights.

  • Veronica McCarthy 13 mars 2019, 7:52

    definitley get the compression socks! it’s always my number one tip for flights! xx V

  • Eye masks, eye masks and eye masks! I also drink all of the water.

  • Water water water and more than one book, as I am terrified of being trapped on a plane with nothing to read. Lip balm. And yes, hand cream is good.

  • A slew of magazines, but ALWAYS a monocle because there’s the most interesting snippets on just about whatever you might fancy reading about at any given moment. Plus you can put it down and pick it up without worrying about losing your page (cue food arriving, trying to juggle tea/head phones/said magazine/hand cream/etc).

  • The bloatation description is hysterical and so accurate. Can’t wait to try the peppermint tea!

    I haven’t gotten sick on a plane since I started using Ponaris Nasal emollient every time I fly, especially on overnight trips. It’s a nasal oil you can get on amazon, that has a minty smell and semi weird taste (when it drips down your throat.. sounds terrible but it’s how I know for sure it worked!). I think it traps all the bad stuff in the air. Can’t fly without it!

  • I would like to know what flight attendants do to calm a crying child…..seems to work Like a charm

  • Compression socks, beaume a levres, boules quies, un chale, un livre et une grande bouteille d’eau !

  • je me munis de tout ce qui est cité ci-dessus, plus un tranquillisant léger pour les vols qui dépassent six heures. Pas par peur, juste qu’après deux ou trois heures, j’ai irrésistiblement envie de descendre car je ne supporte plus d’être assise dans l’avion. Durant mon premier transatlantique (Suisse-Los Angeles) le personnel de cabine m’a récupérée tout près d’une emergency exit, en train d’étudier soigneusement comment l’ouvrir, la main sur la poignée. Bien sûr, je n’aurais rien pu faire, mais ils étaient inquiets tout de même (et moi aussi du coup, je n’avais aucune idée de ce que j’étais en train de faire, ni pourquoi). L’histoire s’est bien terminée et on a trouvé la solution du tranquillisant avec mon médecin. Depuis, j’ai toujours un peu envie de sortir, mais j’arrive à gérer.
    Belle soirée.

  • Aisle seat – to pace and stretch with ease. Have an airplane yoga routine down. A light oil to massage your face and hands (and feet if you really don’t care what your seat mates think).

  • So good to know about the OTC meds! I’m intrigued about the compression socks now too! I am always the person who brings my own tea on lol. Did it this week on a flight and felt so good afterwards!

  • Dawn Gepfer 15 mars 2019, 3:39 / Répondre

    Emilie Johnson, explain the monocle, please – do you mean an actual single lens on a chain I would wear around my neck? So I can read small print? You have me sooooo intrigued!

  • No, no! Monocle, the magazine, run by design maven and war correspondent Tyler Brule.
    It’s a magazine with very short snips of articles. It’s basically an Instagram feed with binding. Beautiful design, gorgeous pics, smart writing, but nothing that is too absorbing. So if you get distracted by something, you won’t feel bad about losing your page. I don’t think any article in there is more than 10 lines long. I hate reading it on land, precisely because you can’t « get » into any story. But when you’re traveling, air/train/bus, it’s the kind of light fare (semi-pun intended) that helps pass the time. VERY internationally-minded which I love too.
    It’s usually sold in the airport newspaper shops (like Hudson in the US).

  • Bonjour ,
    Ayant souffert d’une otite otite barotraumatique et Aie Aie! j’emporte toujours des mini doses de sérum physiologique que j’utilise au décollage et à l’atterrissage

  • Oh, and brava to Ms. McCarthy! This is the funniest sh*t I’ve read in a long time!

  • Veronica McCarthy 17 mars 2019, 10:08

    aw, thanks Anya! And I love Monocle too! Great magazine. x

  • I frequently travel between northern and southern hemispheres and the flights are minimum 9 hours, and I often need two of them. Needless to say, I have developed quite a routine. First, when they call boarding, I go into the bathroom and douse my face in either Grown Alchemist face oil, and my lips in Paw Paw Cream. I board the plane a little bit ‘dewy’, but by the time the flight is over I am positively glowing! Another face alternative is Eve Lom Moisture Mask, which again provides way more hydration than your regular moisturiser! If I have two flights, on the stopover I’ll use face wipes and re-apply the aforementioned beauty products as well as deodorant. And probably once or twice during the flight I apply Herbivore Botanicals Rose Mist, as a top up hydration for my skin, but also because it counteracts the stuffiness of the plane, and helps you feel fresh. It’s a great trick if you’re starting to feel sick. Finally, not beauty related but a good hack, I bring a little camping stool to use as a foot rest and it’s amazing!

From the Archives

Spring Trends
  • Spring Trends
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
Ganni Girls

Ganni Girls

Spring Trench Atelier Dore

The Spring Trench

embroidery atelier dore

Embroidery Details

Modern Romance

Modern Romance

The Bold Blouse

The Bold Blouse

And We’re Off!

And We’re Off!

Summer Breeze

Summer Breeze

Pajama Party

Pajama Party

Spring Whites!

Spring Whites!