Theater Reviews

2 weeks ago by

Theater Reviews

Dès le jeudi, on dirait que nous n’avons plus qu’un sujet de conversation au studio, “qu’est-ce que tu fais ce weekend ?” Et à cette question, je réponds quasi-systématiquement : “Je vais au théâtre avec Jason !” Oui, quand je me suis fiancée à Jason, je savais que j’épousais le théâtre. C’est un vrai amateur de cet art, il connaît les noms et les pièces les plus importantes de chaque grand acteur, il siège au board d’un théâtre off-off-Broadway, etc, etc. Moi, je me fais expliquer la pièce qu’on va voir pendant le dîner, juste avant d’y aller. Et c’est seulement quand on va dîner ! Mais bon, Jason arrive parfois à m’intéresser grâce à “Daniel Radcliffe/Jake Gyllenhaal/Cynthia Nixon joue dedans !” C’est dur de s’y repérer dans le monde du théâtre ! Sans Jason, je ne verrais jamais rien. C’est trop compliqué. Surtout si vous êtes comme moi, qui n’aime pas trop les comédies musicales commerciales. Et les critiques ? Elles sont trop longues, verbeuses, elles font surchauffer mon cerveau et elles s’achèvent toujours sans consensus clair. Je me sens toujours nulle au moment de choisir une pièce. Et j’ai beaucoup d’amis qui voudraient aller plus au théâtre mais qui sont perdus devant tous ces choix. Donc quand Veronica m’a dit : “Tu devrais écrire des critiques pour le site !”, je me suis dit que mes camarades de nullité apprécieraient sans doute de l’aide pour trouver de bons spectacles. Donc voilà quelques-uns des spectacles que j’ai aimés et qui se jouent encore à New York :

The Ferryman
Joué au Bernard B. Jacobs Theater. Ecrit par Jez Butterworth, dirigé par by Sam Mendes.
C’est une pièce déjà saluée par la critique, qui a rencontré un grand succès à Londres. Elles est maintenant à New York et on espère qu’elle y restera longtemps. The Ferryman s’inspire d’événements réels de la vie de l’épouse de l’écrivain (et elle joue aussi le rôle principal). La pièce se déroule en Irlande du Nord en 1981, au moment du conflit nord-irlandais. Même si la pièce commence sur une note sombre, qui pèse comme un nuage noir pendant tout le spectacle, on est vite absorbé par les vies de la famille Carney et de leur ferme. C’est un groupe de personnages hilarants qui n’hésitent pas à hurler “FUCK” avec un accent irlandais très fort. Même les enfants (ce que j’ai beaucoup aimé) !! On se prend vite à aimer cette famille, tout en repoussant la peur que quelque chose d’abominable puisse leur arriver à chaque instant.

The Lifespan of a Fact
Joué au Studio 54 Theater. Écrit par by Jeremy Kareken, David Murrell and Gordon Farrell. Basé sur le livre de John D’Agata et de Jim Fingal. Dirigé par Leigh Silverman.
C’est pour cette pièce-là que Jason m’a convaincue avec “Dan Radcliffe joue dedans” ! Ok, ok, je sais que je suis peut-être biaisée mais il incarnait vraiment magnifiquement son personnage – jeune, intellectuel, névrosé et parfois très ennuyeux. Mais il jouait encore un gentil. Ce qu’on fait de mieux à Gryffondor !!! D’accord, je m’arrête là avec les références Harry Potter. Il faut juste que je me souvienne que Daniel Radcliffe est un vrai être humain qui joue un rôle. Un moldu, comme moi – pas seulement le garçon qui a survécu. AH. C’est encore une pièce inspirée de faits réels. Pour la décrire simplement, trois acteurs, dont deux sont vraiment des acteurs expérimentés – Cherry Jones et Bobby Cannavale (c’est ce dernier qui a peut-être convaincu Vanessa d’y aller un jour) vous entraînent dans un tourbillon de questionnements pendant 85 minutes : est-ce que les faits ont plus d’importance que le contexte ? Et même si la réponse peut vous sembler évidente, je vous assure que vous aurez une perspective différente à la fin de la pièce. Mais dépêchez-vous, Dan ne vous attendra pas pour toujours ! Allez voir la pièce avec lui le 13 janvier 2019 !

What The Constitution Means To Me
Joué au New York Theater Workshop. Ecrit par Heidi Schreck. Dirigé par Oliver Butler.
Cette pièce a un tel succès off-Broadway qu’on s’attend à ce qu’elle soit adaptée en production de Broadway très prochainement. Encore une fois, cette pièce est inspirée de l’histoire vraie de l’écrivaine/ comédienne Heidi Schreck, que vous connaissez peut-être comme la co-scénariste de la série “I Love Dick” . Dans cette pièce, Schreck, qui est allée à l’université en faisant des discours sur la constitution américaine, explore exactement ce qu’elle se demande dans le titre. Dite avec beaucoup d’esprit et de franchise, l’histoire qu’elle raconte semble tout particulièrement importante aujourd’hui. Et si vous êtes déjà en train de paniquer en pensant aux événements politiques actuels, je vous comprends ! Mais ne vous inquiétez pas, vous vous sentirez récompensés après avoir vu cette pièce.
Je m’arrête ici mais s’il vous plaîîîîîît, si vous décidez d’aller voir une de ces pièces (ou que vous en avez déjà vu), dites-moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires !

Photo by Nina Sivan

0 comment

Ajouter le votre

From the Archives

Health
  • Health
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Zero

Zero

What’s So Cool About CBD Oil?

What’s So Cool About CBD Oil?

atelier dore sex

Let’s Talk About Sex

Under the Surface

Under the Surface

Oh, Sugar!

Oh, Sugar!

All is Well with Rens Kroes

All is Well with Rens Kroes

Food for Thought

Food for Thought

time lapse garance dore photo

Time Lapse

better than you garance dore illustration

Better Than You