Tub Thought

The O.G. of Dating Apps

8 months ago by

The O.G. of Dating Apps

L’autre jour, je rentrais chez moi à pied, ce qui veut dire que je slalomais entre les obstacles, à savoir les piétons super lents et les touristes. A un feu, j’ai dû m’arrêter. J’ai reculé de quelques pas, regardé autour de moi. Et sans faire exprès, j’ai échangé un regard avec un inconnu. Qui m’a souri.

Oh là là. Ça y est, il va m’interrompre dans mon podcast, j’en suis sûre, je le vois venir. Et merde ! Pas là, pas maintenant, ça devenait justement super intéressant. Mais qu’est-ce qu’il veut ? Il a perdu son chemin ? Il va me demander de faire un don à une ONG ? Il veut du feu ? Peut-être que j’ai mis mon bonnet à l’envers et qu’il a juste la gentillesse de me le signaler. Je le sentais continuer à me regarder avec insistance, quoique timidement… mais en fait, il n’avait pas du tout perdu son chemin, il voulait juste qu’on aille boire un verre. Ça m’a tellement scotchée que pendant un moment, je suis restée immobile. Mon visage incrédule lui a sans doute fait regretter sa proposition, mais quelle agréable surprise !

En même temps, je me suis sentie triste ! Pourquoi est-ce que je n’avais même pas envisagé qu’il veuille juste qu’on discute autour d’un verre ? J’avais immédiatement réduit cette rencontre potentielle à un moment désagréable. Et pourquoi est-ce que je tenais autant à éviter tout contact avec un inconnu ? (imaginez-moi en train de scruter le ciel, comme si je suivais le vol d’un moustique imaginaire)

Bref, on est finalement sortis ensemble et on file le parfait amour depuis ! Je plaisante ! On n’a finalement pas bu de verre ensemble, mais est-ce qu’on pourrait revenir à l’époque où on abordait les gens en personne ? Vous savez, quand on avait le courage d’aller voir quelqu’un pour l’aborder, spontanément ? Entendre sa voix, le voir rougir, avant d’aller fouiller son profil de fond en comble sur Internet ? Attendez, je ne suis pas en train de cracher sur les applis de dating. Ça ne me convient pas mais je n’ai pas de meilleure solution pour l’instant. J’aimerais juste vivre quelque chose d’un peu moins prévisible qu’une rencontre entre deux personnes qui ont swipé du même côté.

P.S : On ne dirait pas mais, je vous jure que je suis sympa avec les inconnus (et les gens que je connais aussi !). C’est juste qu’il faisait un froid polaire ce jour-là et que j’avais hâte de rentrer chez moi !

2 comments

Ajouter le votre
  •  » can we revive the bygone era of asking someone out in person?  »
    … that’s pretty much what most women are trying to do away with- having their time interrupted by some guy trying to chat us up.

  • Karina Spektor 7 février 2018, 1:01 / Répondre

    Malheureusement c’est la verité de notre monde que plusieurs femmes detestent, mais on dirait que personne ne peux rien faire.

    Everyone who I met online ended up being a total jerk! And I had better luck in the old days when guys actually approach us on the street.

From the Archives

#AtelierDoréDoes
  • #AtelierDoréDoes
  • Happy Holidays!
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
  • Career Stories
Come Join us in Chile!

Come Join us in Chile!

The Art of Self Discovery

The Art of Self Discovery

A Week in Marrakech

A Week in Marrakech

Style Story / Jamie Pelayo

Style Story / Jamie Pelayo

How To / Tell A Story

How To / Tell A Story

Rituals at the Hammam

Rituals at the Hammam

Georgia on the Go

Georgia on the Go

Morgane Sezalory: A Freedom Inside

Morgane Sezalory: A Freedom Inside