In the Know

Sakara Life

5 months ago by

In Partnership with Sakara
Sakara Life

Quand deux colocataires touchent le fond en même temps mais de façon différente, il en ressort parfois des choses formidables. C’est de cette manière qu’est né Sakara.

Whitney Tingle vivait au rythme effréné de Wall Street, tout en souffrant d’acné qu’elle avait tenté en vain de combattre avec tous les antibiotiques, régimes alimentaires éliminatoires ou les lasers possibles et imaginables. De son côte (de la pièce), Danielle Duboise avait une histoire longue et complexe avec la nourriture : elle avait essayé tous les régimes, aliments à la mode, et même un jeune extrême d’une semaine qui s’était conclu avec un séjour à l’hôpital et une pneumonie. C’est à ce moment-là que Whitney et Danielle se sont regardées droit dans les yeux et ont décidé que leur rapport à la nourriture devait changer.

Ensemble, elles ont commencé à considérer les aliments comme une forme de thérapie. Au lieu de s’interroger sur le nombre de calories, elles se sont concentrées sur les nutriments. Elles ont appris l’importance d’une bonne santé digestive, et à quel point les plantes riches en fibres étaient essentielles au maintien de leurs microbiomes – sans compter que le microbiome de chacun est unique, et qu’il absorbe différemment les nutriments.

Avant de penser à Sakara comme un business, Whitney et Danielle l’ont avant tout conçu pour elles-mêmes et leur propre santé. Ce désir de mettre la santé de l’individu au premier plan se manifeste de multiples manières à Sakara, qu’il s’agisse des menus, de l’emballage ou même du groupe de soutien sur Facebook (et oui, quand on fait une détox, on a parfois besoin d’un petit coup de main, ou d’un truc qui aide à surmonter les migraines liées au sevrage).

J’ai eu l’occasion d’essayer le service de livraison de repas de Sakara pendant cinq jours. Je vais être honnête, j’avais mes doutes. Je suis une éternelle sceptique, alors j’aborde toujours les nouveautés avec le sourcil froncé. Mais à ce moment là, Caitlin mangeait les plats Sakara depuis quelques semaines, et comme elle est du genre à commencer à se demander ce qu’elle va manger une heure avant l’heure du déjeuner, j’ai confiance dans son jugement en matière de nourriture.

Et vous savez quoi ? J’ai découvert que j’adorais les végétaux !

Je n’avais pas idée de la quantité de végétaux qu’un individu peut consommer en une semaine.

Et c’est une autre des choses que Sakara met en avant – il ne s’agit pas seulement de consommer des végétaux, il faut aussi que cette consommation soit diversifiée. Et vraiment, elles vous font livrer toutes les couleurs de l’arc-en-ciel pendant une semaine.

Si le menu entier vous intimide un peu (même s’il a un immense mérite : pas besoin de s’épuiser à faire des choix, et, honnêtement, je n’avais pas idée d’à quel point j’allais adorer), Sakara a aussi ce truc fun, la Clean Boutique : vous pourrez y trouver des chocolats enrichis de probiotiques ou des barres meilleures pour la santé (j’ai honte de reconnaître à quel point je compte sur les barres en remplacement d’un repas, pas par envie, mais par impossibilité de faire autrement).

Je ne vous parle même pas de leur GRANOLA AU CHOCOLAT NOIR. Oui, il est possible de manger du GRANOLA AU CHOCOLAT NOIR en gardant bonne conscience.

Cela touche à une autre chose que j’adore chez les filles de Sakara – elles ne prônent pas l’élimination totale de certains aliments, mais plutôt l’idée d’abondance. Elles mangent encore des frites et apprécient les Martinis, mais comme elles ont soigné leur corps grâce à une alimentation à base de plantes riches en fibres, ces derniers digèrent plus facilement les petits extras.

Si vous avez besoin d’un peu de motivation supplémentaire pour essayer Sakara Life, vous pouvez utiliser le code ATELIER20 au moment de valider votre panier pour avoir 20% de réduction pour sur toute commande de livraisons de repas.

Sakara

Shop the story

3 comments

Ajouter le votre

From the Archives

London Town
  • London Town
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
5 Carlos Place

5 Carlos Place

A CREATIVE HUB IN LONDON

A CREATIVE HUB IN LONDON

caroline issa asia typek garance dore photo

Caroline Issa’s London

sketch restaurant london regent street interiors garance dore photos

At Sketch

anya hindmarch studio london garance dore photos

At Anya’s Studio

sheherazade goldsmith style story garance dore photos

Style Story / Sheherazade

Anya Hindmarch Spring 2015 Handbag

Stuck On You

Sandra Semburg Ji Hye Park London Street Style Photo

The Suspenders

Pernille Teisbaek London Fashion Week Sandra Semburg Photo

Long Sleeved