In The Know

Bye Bye Colette!

1 month ago by

Bye Bye Colette!

La semaine dernière, le concept store Colette a annoncé sa fermeture prochaine, après vingt ans.

La nouvelle m’attriste parce que Colette ne sera plus, et en même temps, elle me met en joie parce que je trouve très fort aujourd’hui de décider de partir de soi-même, au moment où on l’a choisi.

Mais déjà, cette force de résistance à l’expansion se sentait quand Sarah (qui avait fondé le concept avec sa mère, Colette) me disait qu’elle ne cherchait pas à ouvrir une chaîne de boutiques, sachant très bien qu’un tel projet serait impossible à dupliquer.

C’est une chose à laquelle je pense souvent parce qu’aujourd’hui dans la mode, le seul modèle de succès qui est présenté est celui de l’expansion. Une petite marque de beauté cartonne ? Allez, on en fait une multinationale. Un sac se vend à travers le monde ? Allez hop, on vend la marque à un grand groupe.
Je ne suis pas contre, mais je trouve dommage que cela nous soit présenté comme la voie unique.

Colette a toujours forgé un chemin bien particulier, et c’est ça qui en fait la magie. C’est un vrai phénomène de société qui a créé son propre courant, sa propre culture. C’est là que j’ai fait ma première exposition, alors que j’habitais encore à Paris.

Sarah m’a tout de suite fait confiance, alors que personne ne me connaissait encore. Et je sais que c’est le cas pour de nombreux artistes et créateurs. Ensemble, Colette et Sarah ont changé notre manière de voir la mode. Elles ont mélangé luxe et streetwear, smartphones et vêtements, et ont ouvert un waterbar bien avant que le mot « wellness » soit sur toutes les bouches. Elle ont aidé à définir ce qu’est l’élégance aujourd’hui.

Alors je trouve ça génial, cette leçon de classe qui clôturera une aventure merveilleuse.

Inspirant jusqu’à la fin !!!

4 comments

Ajouter le votre
  • I remember doing a story about them when they first opened. I thought the place was incredible. At that point, I hadn’t seen anything that innovative in the retail world–more installation than store. Every time I went back to Paris, I’d stop by just to see how they’d progressed. I miss the creativity of the best independent retailers.

  • Danielle korneliussen 18 juillet 2017, 12:24 / Répondre

    Collette was always my first stop when we went to Paris for either work or pleasure. I would actually TINGLE with the mere thought of walking down the street knowing that my left foot was about to cross the hallowed threshold of that very special place. Knowing that absolutely every object in the shop was thoughtfully curated with the aim of introducing the public to some of the new great thinkers/designers out there in the world of style/fashion/books… Collette is a world… A planet unto itself that will take the collective heartbeat of all it followers and press the stop button. Collette is firmly emblazoned upon my memory as a very thrilling place to be, and when one is in Paris with the world class museums, the streets, architecture, culinary treats, etc… The loss of this gem of a store will be palpable.

  • Tahnk you Garance! I love that you emphasize on the greatness there is in staying independant, local and small in the best sense of the term. Of course Colette closing is a big page turning but being able to see the beauty in changes is wonderful thing!

  • I loved they’re selection of cosmetics and perfumes. Where to go now?

From the Archives

On Vacation
  • On Vacation
  • Studio Visits
  • Ibiza!
  • In her words
  • French Gurus
  • Wellness
commissions lifestyle sir joan hotel ibiza 1 photo

Meet Sir Joan

lifestyle packing ilona hamer atelier dore photo

Lessons in Packing

Summer Escape

Summer Escape

Southampton Getaway

Southampton Getaway

casa via dei delfini labeque axel vervoordt interiore garance dore photos

Chez les sœurs Labèque

costa rica beach garance dore photos

In Costa

San Giorgio Hotel Mykonos Greece

San Giorgio

Valise d’été

Valise d’été

Daphne Javitch Photo

La La Land