PMF_PODCAST_BO_CARNEY_14

STYLE STORY / BO CARNEY

2 months ago by

Photos Kate Berry
In Partnership With Women and Whiskies

We’re excited to re-introduce our partnership with Women & Whiskies (which you may remember from last Fall): a series of features and events celebrating women who both inspire and empower. This year, we’ve uncovered more beautiful stories from women who were emboldened to create their own path to success. We hope you enjoy them as much as we do. The best part of our Women & Whiskies series, of course, is having the chance to meet you IRL at our co-hosted events, and hearing your stories — so be on the lookout for locations and dates — and if you can’t join us, we want to hear from you in the comments!

Now, for our kick-off feature, and LA community event this month, we tried to think about who perfectly encapsulates LA style, and who also happens to embody the entrepreneurial spirit we so admire. And naturally, Bo Carney came to mind.

Join Garance, Bo, and Women and Whiskies’ Anne-Louise Marquis at The LINE Hotel on Thursday, 10/18, from 6:30pm – 8:30pm for an inspiring evening. The event is free but be sure to RSVP because seats are limited!
__________

Parce que, même si elle dirige les trois antennes de Mohawk General Store, la destination shopping de l’élite de LA qu’elle a créée et dont elle s’occupe avec son mari, a aussi dessiné leur ligne de vêtements, SMOCK, s’apprête à ouvrir une boutique pour cette ligne et, en plus, s’occupe d’un jeune enfant et de deux chiens qui courent partout, Bo possède un calme qui nous rend jalouses et un chic dont nous ne pouvons que rêver. Elle porte beaucoup de chapeaux et elle le fait avec grâce, ce qu’on peut voir dans la jolie photo ci-dessous, et c’est pour ça qu’il nous a semblé évident qu’elle serait parfaite pour notre rencontre la semaine prochaine avec Women & Whiskies.

Bo nous a reçues dans la maison de Highland Park où elle vit avec sa famille, nous a présenté Baguette et Crouton, les deux chiens que nous avons songé à kidnapper, et nous a montré quelques-unes de ses pièces préférées. Nous avons aussi discuté de son amour des chaussures bien blanches, des bijoux qu’elle porte en l’honneur de son fils et de la manière dont tous ses déménagements ont influencé son style comme son approche du design.

A la base, Bo n’avait pas prévu de travailler dans la mode alors si vous êtes à LA la semaine prochaine, vous devriez vous joindre à nous pour écouter Bo et Garance raconter ce qui se passe quand tu te donnes un an pour essayer quelque chose de nouveau et comment cela peut changer radicalement ta vie et conduire à des aventures et des carrières inattendues.

STYLE STORY / BO CARNEY
STYLE STORY / BO CARNEY

Ton style en trois mots.
Simple, intemporel, facile

Qu’est-ce qui compte le plus en matière de style : le confort, la beauté ou l’innovation ?
Je crois que c’est le confort le plus important. Pour moi, le style c’est quelque chose qui embellit votre expérience au quotidien donc, si vous n’avez aucun confort physique, votre attitude, votre humeur et donc votre image globale sera affectée. Mais je pense que cela tient aussi à mon âge et à mon style de vie.

La pièce la plus précieuse que tu possèdes ?
Honnêtement, tout est précieux et jetable en même temps. Je n’ai vraiment pas de pièce qui serait plus précieuse que les autres. Je tiens beaucoup à mes pièces vintage, comme ma veste militaire préférée ou le jean vintage parfait. Je tiens aussi beaucoup aux pièces chères et classiques sur lesquelles je me suis fait plaisir et que je vais toujours porter sans que personne d’autre que moi ne les remarque vraiment. Comme un pull noir à col roulé Hermès ou un simple manteau Céline.

STYLE STORY / BO CARNEY

PMF_PODCAST_BO_CARNEY_5

PMF_PODCAST_BO_CARNEY_6

En quoi ton style a-t-il changé, s’il a changé, depuis que tu as un fils ?
Il a un peu changé. C’est sûr qu’il faut que mes vêtements soient plus pratiques et confortables qu’avant. Je ne porte pas beaucoup de hauts moulants ou de pantalons en soie parce qu’il faut que je puisse courir après un tout-petit à n’importe quel moment. Je ne porte plus non plus de hauts talons (je me suis débarrassée de tous mes hauts talons cette année parce que mes pieds ont grandi juste suffisamment pour qu’ils soient tous inconfortables). Ceci dit, j’accorde toujours de l’importance au fait de bien s’habiller et d’avoir l’air élégante. Mais juste avec des priorités différentes.

Parmi les marques ou les designers que tu vends dans tes boutiques, lesquels pourraient, entre autres, capturer parfaitement ton style idéal ?
Mes favoris sont Dries Van Noten pour la magie et l’inspiration, et Lemaire pour le simple minimalisme beau… et aussi Jacquemus pour l’aspect théâtral. J’adore dénicher la pièce parfaite et réfléchir à comment l’adapter à mon propre mode de vie. Je peux les garder et les porter comme des basiques de ma garde-robe et les ressortir, saisons après saisons.

STYLE STORY / BO CARNEY

PMF_PODCAST_BO_CARNEY_3

PMF_PODCAST_BO_CARNEY_1

PMF_PODCAST_BO_CARNEY_4

PMF_PODCAST_BO_CARNEY_2

Tu as dessiné ta propre collection, SMOCK, pour tes boutiques. Où trouves-tu l’inspiration quand tu crées chaque saison ?
Je commence par regarder mon propre placard. Je conçois SMOCK comme un uniforme. A chaque saison, je veux avoir une petite sélection de vêtements que tout le monde peut porter facilement et incorporer à sa garde-robe et à son style, mais qui soit suffisamment unique pour embellir et donner de la force à ceux qui les portent. Je regarde mon propre placard et je me demande quelles sont les pièces qui manquent et dont j’ai besoin pour m’habiller plus facilement chaque matin. Comme le pantalon parfait, la chemise, la veste, le t-shirt, etc. Des basiques, mais beaux et intéressants.

Ta famille a beaucoup bougé pendant ton enfance. Penses-tu que cela a influencé ton approche du style et du design ?
Oui, je pense. Le fait de grandir et de faire des études dans différentes cultures a évidemment modelé ma vision du style et mon esthétique. J’ai grandi en Autriche, aux Etats-Unis, en Corée et et j’ai aussi étudié en Chine et en Italie. Je pense que la Coréenne en moi apprécie le style simple, minimaliste et épuré. Et mon côté américain aime ce qui est pratique et rebelle. L’Européenne adore le sensuel. J’adore le fait que parfois, ces idées entrent en conflit et je trouve ça vraiment intéressant de réconcilier ces éléments dans une tenue.

STYLE STORY / BO CARNEY

Sweater, Yune Ho; Jeans, Chimala; Boots, Dries Van Noten; Earrings, Sophie Buhai

Skirt, Dries Van Noten; Top, Enfold; Shoes, Lemaire; Earrings, Sophie Buhai; Sunglasses, Celine

Blouse, Lemaire; Pants, Smock; Shoes, Maryam Nassir Zadeh; Earrings Sophie Buhai; Rings, Grace Lee, Hermes and Chinatown; Bracelets, Kristen Elspeth, Grace Lee and Jessica Winzelberg; Necklaces, Celine, Jessica Winselberg, and Chinatown

1 comment

Ajouter le votre
  • I have loved visiting the Mohawk stores in Silver Lake during my visits to LA. And I love the SMOCK collection for both women and men so I’m excited about the new store. Cool style story…Makes me want to hop on a plane and head to LA for a style refresher!

From the Archives

Winter Wonderland
  • Winter Wonderland
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Winter Skincare

Winter Skincare

Rebecca on Mercer

Rebecca on Mercer

Jonathan Adler’s Guide to Gifting

Jonathan Adler’s Guide to Gifting

Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

fashion this or that gloves atelier dore photo

Pick a Hand

Long Coat Lovin’

Long Coat Lovin’

How to Wear A Dress in the Winter

How to Wear A Dress in the Winter

gloves winter details accessories garance dore photos

Gloves!