FASHION_DOEN_AND_ALYSSA_MILLER_2

DOEN x ALYSSA MILLER

2 weeks ago by

Audrey Hepburn et Givenchy. Sofia Coppola et Marc Jacobs. Chloë Sevigny et Proenza Schouler. Kate Moss et Calvin Klein. Parfois, je me représente la relation entre un créateur et sa muse comme ce jouet à ressort, le Slinky, descendant un escalier. Chaque extrémité du Slinky entraîne l’autre avec une force égale, ou, dans le cas de la relation muse/créateur, pousse l’autre plus loin dans sa créativité. Les deux parties impliquées sont également nécessaires pour créer un élan durable.

Cette collaboration créative, cet élan, est au coeur de la relation entre la mannequin Alyssa Miller et Margaret et Katherine Kleveland, les fondatrices de la ligne de vêtements Dôen. Ce qui est né comme une relation muse/créateur a pris de l’élan pour se transformer en une collaboration créative à l’origine de The Bébé Bag et d’une amitié durable.

Nous leur avons demandé à toutes les trois de nous parler un peu de leur approche de la relation muse/créateur, et évidemment, nous n’allions pas laisser passer l’occasion de prendre en photo Alyssa, portant des créations Dôen, dans sa maison de Los Angeles. Et, meilleure nouvelle du moment, Dôen offre maintenant un tarif unique de livraisons de $15 (sans compter les taxes) vers la France, en plus de mails du service client en français. Vous pouvez les retrouver en français sur bonjour@shopdoen.com. Vive la muse !

DOEN x ALYSSA MILLER

Pouvez-vous nous parler un peu de votre relation avec Alyssa, en tant que collaboratrice et en tant que muse ?

Margaret & Katherine:
Travailler avec Pilgrim pour the Bébé Bag était un processus extrêmement naturel, facile et inspirant. Alyssa fait partie des personnes que je connais qui travaillent le plus – elle est capable de faire des choses très très variées ! Nous étions déjà très admiratives d’elle et de la vie qu’elle s’est créée et le fait de travailler avec elle ainsi a porté notre admiration à un nouveau niveau. Nous nous sentons profondément chanceuses de la connaître et nous sommes très fières de la compagnie qu’elle a créée – pouvoir jouer un infime rôle dans cette histoire a été une expérience très gratifiante.

Peux-tu nous parler un peu de ta relation avec Margaret et Katherine en tant que collaboratrices sur the Bébé bag, et ta relation lorsque tu es la muse de leur ligne, Dôen ?

Alyssa:
Tout s’est passé très naturellement. Je suis devenue une grande fan dès que j’ai découvert leur marque. Il m’a semblé évident que mon style de vie et mes goûts esthétiques s’accordaient parfaitement avec les leurs. Nous avons commencé à parler ensemble et elles ont fini par venir au Texas, où je vivais à l’époque, pour un shooting avec moi. Elles étaient si gentilles, drôles, fortes et intelligentes, de vraies femmes que je voulais avoir dans ma vie, avec qui cela valait le coup de construire une relation. Depuis, j’ai déménagé à LA où nous pouvons nous voir beaucoup plus souvent, passer du temps ensemble entre amies comme soutenir nos entreprises respectives. J’ai suggéré que nous collaborions sur the Bébé bag et nous avons décidé de nous lancer. Cela a nécessité une confiance incroyable de leur part et je leur en serai éternellement reconnaissante. Je les aime et les respecte profondément, c’est vraiment une bouffée d’air frais que d’avoir ce type de relations dans un environnement commercial très rapide, qui court toujours après la dernière tendance.

DOEN x ALYSSA MILLER

FASHION_DOEN_AND_ALYSSA_MILLER_8

FASHION_DOEN_AND_ALYSSA_MILLER_7

L’idée de “muse” est liée à de nombreuses histoires du passé. Pourquoi cette idée de muse (et la vraie muse, comme Alyssa) est-elle si importante pour vous, quand vous créez pour Dôen ?
Margaret & Katherine:
Le fait de dessiner en ayant de vraies muses en tête est très important parce que nous essayons toujours de créer pour de vraies femmes. Des mamans qui jouent au Lego par terre, des CEO qui travaillent, des profs qui enseignent à la génération suivante, et des femmes qui traversent les différentes étapes de leur vie en voulant se sentir elles-mêmes et belles dans tous ces moments, petits et grands. Le fait de prendre toutes ces femmes en considération en imaginant et en construisant notre marque est essentiel, c’est ce qui est le plus important pour Dôen.

Quelle facette d’Alyssa voulez-vous traduire dans la marque Dôen ?
Margaret & Katherine:
Alyssa est une vraie femme, sûre d’elle, elle n’en fait pas trop. Elle est très attentive, elle est passionnée – par les animaux, la politique, les droits des femmes, ses amis – tout en ayant une personnalité très douce et gentille. Elle se connaît parfaitement et elle est à l’aide dans sa peau, ce qui, selon nous, va bien avec notre marque et notre clientèle. On peut se sentir féminine, naturelle, forte, douce, puissante et joueuse tout en même temps et nous voulons vous y aider en vous offrant les éléments de votre quotidien.

D’où vient ton inspiration pour ta propre (magnifique) ligne, Pilgrim, de sacs à main et cette collaboration avec Dôen ? As-tu toi-même des muses ?
Alyssa:
J’ai une tendance à préférer les formes très structurées qui viennent majoritairement de mes photos de voyage préférées des années 50, 60 et 70. J’adore les photos des Rolling Stones qui voyagent dans leurs jets privés avec des femmes chics et intéressantes. Les hôtesses de l’air dans les années 60 avec leurs boîtes à chapeaux. Je me suis toujours demandé où elles allaient et qui elles rencontraient en chemin. J’ai toujours été une femme indépendante, très voyageuse mais j’ai découvert que ce mode de vie avait perdu le glamour et l’élégance que je recherchais depuis ma jeunesse. Je voulais en retrouver une trace, tout en restant quand même accessible et pratique. J’ai un nombre infini de muses, de musiciens, d’écrivains, d’amis, tous ceux qui sont nés pour voyager et vivre les vies dont nous ne pouvons que rêver. Et aussi tous ceux d’entre nous qui ne vivent pas ainsi mais réussissent à échapper au quotidien une ou deux fois dans l’année et qui méritent de se sentir aussi chics que les pèlerins jet set que nous avons toujours idolâtrés.

DOEN x ALYSSA MILLER

D’après toi, qui est la muse la plus iconique de tous les temps ?
Margaret & Katherine:
Nous avons tellement de muses, du passé ou du présent – comme Jane Birkin, Gloria Steinem et Joni Mitchell – que c’est difficile de n’en retenir qu’une seule ! Nous avons eu la chance d’être entourées par de vraies muses bien vivantes comme Hannah Henderson, Laura Brown, LaTonya Yvette, and Vanessa Breuer. Ces femmes travailleuses et inspirées nous inspirent pour imaginer des vêtements dans lesquels vous vous sentez belle mais qui restent confortables. Et nous avons eu l’incroyable de chance de pouvoir communiquer directement avec les femmes qui portent nos vêtements, d’avoir leur retour – cela nous a aidées à évoluer pour améliorer chaque collection. Les femmes de notre communauté sont nos muses ! … Est-ce qu’on en fait trop ? :)

Alyssa:
Je ne suis pas sûre de ne pouvoir en choisir qu’une seule. J’adore Bianca Jagger et Mick Jagger, Françoise Hardy, Brigitte Bardot, Jane Birkin et Serge Gainsbourg, Lee Hazlewood et Nancy Sinatra. Et la liste ne s’arrête pas là.

FASHION_DOEN_AND_ALYSSA_MILLER_5

FASHION_DOEN_AND_ALYSSA_MILLER_4

7 comments

Ajouter le votre

From the Archives

#AtelierDoréDoes
  • #AtelierDoréDoes
  • Happy Holidays!
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
  • Career Stories
Come Join us in Chile!

Come Join us in Chile!

The Art of Self Discovery

The Art of Self Discovery

A Week in Marrakech

A Week in Marrakech

Style Story / Jamie Pelayo

Style Story / Jamie Pelayo

How To / Tell A Story

How To / Tell A Story

Rituals at the Hammam

Rituals at the Hammam

Georgia on the Go

Georgia on the Go

Morgane Sezalory: A Freedom Inside

Morgane Sezalory: A Freedom Inside