fashion_streetstyle_kelly_atelier_dore_1

A Street Style with Kelly Framel

10 months ago by

On n’a pas pu résister à l’envie de partager avec vous une dernière vignette fashion de notre escapade à Charlotte. On a rencontré Kelly lors du barbecue et elle a gentiment accepté de répondre à quelques questions sur son style. Elle vient de quitter New York pour s’installer à Oaxaca et on est toutes un peu jalouses d’elle.

______________________

« Quand j’ai quitté New York, j’ai vendu ou donné 80% de ma garde-robe – je n’ai gardé que mes essentiels, mes coups de cœur, les pièces qui me ressemblaient le plus. Épurer, ça a vraiment été agréable et ça a été l’occasion de découvrir que mon style a toujours été assez homogène.

Depuis que je vis à Oaxaca, je suis obsédée par la durée de vie des objets que j’utilise au quotidien. Ma maison a été conçue dans une démarche zéro-déchet et je suis de plus en plus attirée par les matériaux naturels, les teintures végétales et l’upcycling. Et aussi par la couleur ! Pourquoi se priver d’une telle source de joie ?!

La plupart du temps, je peins ou je sculpte – je passe donc l’hiver en combi-pantalon vintage, couverte de pigments et d’argile. Mais il fait si chaud à Mexico en ce moment que je passe mes journées en maillot de bain. Pourtant j’adore être plus élégante quand j’en ai l’occasion, alors cette escapade à Charlotte, c’était un bon moyen de m’évader de mon quotidien. Le glamour, ça a du bon parfois !

Ma mère a toujours été une trieuse impitoyable – sans son influence, ma passion maladive pour l’accumulation aurait eu raison de moi. Dès qu’on a été en âge, elle nous a obligés, tous les six mois, à nettoyer à fond tous nos placards, tous nos tiroirs, le moindre recoin. Et si on tombait sur un truc qu’on n’avait pas utilisé depuis le dernier tri, on devait s’en débarrasser. Ça m’a appris à ne pas m’attacher aux objets, ça m’a aussi appris que chaque objet possède sa propre énergie : plus on les accumule, plus ils entravent nos flux d’énergie.

Le philosophe Alan W. Watts l’a dit mieux que moi : « La mode, c’est à qui sera le plus rapide se plier à la tendance du moment. » On vit mieux quand on possède moins. En vieillissant, je me suis libérée des diktats de la mode. Je me comprends et je m’accepte un peu plus chaque jour, et ça modifie ma façon de m’habiller : c’est plus simple et j’y prends plus de plaisir – parce que désormais j’accorde plus d’importance à la beauté intérieure qu’à l’apparence. »

______________________

Découvrez le tout nouveau site de Kelly (lancé hier !) ici et suivez-la sur Instagram.

Shop the story

5 comments

Ajouter le votre
  • I love the things you share! The idea of cleaning things every six months makes sense! I am doing this for the last two or three years and feel so happy! I love the dress!

  • « On vit mieux quand on possede moins. » Ma philosophie depuis toujours.

  • Je suis en extase devant la robe portée de Kelly. Serait-il possible d’en connaître la marque? Merci!

  • Veronica 7 mai 2018, 12:37

    Kelly’s dress is by Peter Pilotto. xx

  • What a great change to pack it in and move to Mexico . It’s on my radar ,not just yet ! As we age we develop our own style and trends are for others ie; the young !
    Jandrew
    Dress The Part
    http://www.jandrewspeaks.com

From the Archives

Paris, je t'aime
  • Paris, je t'aime
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
Studio Visit / Petites Luxures

Studio Visit / Petites Luxures

À la Française

À la Française

Lift Off! A PFW Recap

Lift Off! A PFW Recap

A True Home: Edwina’s Charming Interior

A True Home: Edwina’s Charming Interior

Emmanuel’s Paris Apartment

Emmanuel’s Paris Apartment

Chez Moynat

Chez Moynat

camille charriere cozy days paris garance dore photos

So Cozy!

megan bowman gray hero paris restaurant interiors garance dore photos

At Hero

baylee zwart le meurice paris le soir evening night garance dore photos

Le Soir