womens-march_pardon-my-french-podcast_garance-dore_photo_5

Raising Your Voice: A Post Women’s March Panel

3 months ago by

Photos Elena Mudd

Le lendemain de la Women’s March de Washington, on s’est réveillées épuisées, mais aussi galvanisées par cette journée de rassemblement historique. Et c’est une sensation qui nous a accompagnées, notamment chez Le Diplomate, où on a retrouvé quelques-unes de nos lectrices qui avaient fait le déplacement depuis les quatre coins du pays, pour un débat avec trois femmes qui travaillent dans des domaines plus que jamais indispensables en ce moment.

J’ai donc fait mes débuts d’animatrice (!!) avec Nicole Steele, directrice exécutive de GRID Alternatives Mid-Atlantic, qui s’intéresse aux énergies et à l’environnement, Claire Lampen, journaliste pour Mic qui écrit sur les droits reproductifs des femmes, et Erine Allweiss, co-fondatrice de The No. 29, une entreprise de relations médias qui travaille avec des marques et des artistes qui privilégient le développement durable et responsable, pour discuter de la manière dont on peut agir, après cette marche. Grâce à leurs différents donmaines d’expertise et à leur discours sincère, on s’est rendu compte qu’on ne parlait pas tant de problématiques politiques qu’humaines… et qu’il existe des moyens de mener un combat utile. J’espère que cette conversation vous permettra, comme à nous, de retrouver espoir et motivation !

podcast cover

Raising Your Voice: A Post Women’s March Panel

Pardon My French with Garance Doré
Raising Your Voice: A Post Women’s March Panel

00:00
00:00

women march pardon my french podcast garance dore photo

women march pardon my french podcast garance dore photo

Ce qu’elles ressentent pour l’instant…
NICOLE: Le jour de l’investiture, je me suis réveillée les larmes aux yeux… ça y est, c’était réel. Mais en même temps, je vois un peu ça comme le point culminant de mon chagrin, ça m’a ensuite permis d’avancer, de prendre part à la lutte. Je me prépare pour la suite, j’ai compris qu’un mouvement se dessinait. Trump parle de rassembler le pays, et c’est peut-être possible, mais ce sera contre lui !

ERIN: Voir cette investiture, participer à la marche, c’était une première étape incroyable… mais ce rassemblement n’est qu’un premier pas. J’ai été très impressionnée que les intervenants le soulignent samedi. Oui, on était tous ensemble, c’était un moment incroyablement galvanisant, mais la prochaine étape, c’est vraiment de s’engager pour protéger les droits des femmes, l’environnement, les droits civils, les droits LGBT, et la liste est longue. Mais c’était important de pouvoir faire le plein d’énergie, d’être là.

Se retrouver face à un gouvernement qui ne croit pas en elles…
NICOLE: Il faut qu’on travaille en plus étroite collaboration avec notre gouvernement local, faire entendre sa voix ! Et on l’entendra mieux si on s’engage chacun localement. Donc investissez-vous, devenez membre de votre conseil municipal, ou d’une association… des structures auxquelles on prête attention et qui peuvent vraiment avoir un impact.

CLAIRE: Le fait d’être dans les nouveaux médias a un certain avantage. Les médias mainstream ont été mis à mal, décrédibilisés, et nous on est mainstream sans l’être donc on est dans la position de pouvoir rencontrer des gens, relayer leurs histoires, les diffuser largement. Et c’est le plus important pour l’instant.

Un militantisme qui redevient sexy…
ERIN: Oui, le militantisme est à la mode, ça me fait super plaisir de voir des petits enfants défiler avec des pancartes, des gens qui ont fait de la politique toute leur vie, des mamies… tous ces gens qui ont décidé de se mobiliser pour jouer un rôle dans la démocratie.

CLAIRE: Pendant longtemps, le terme « féminisme » était considéré comme un peu honteux, c’était connoté, on l’apparentait souvent à quelque chose qui n’a rien à voir avec le féminisme. C’est-à-dire les droits de l’homme. C’est un peu bizarre que ce soit à nouveau à la mode, mais c’est génial de voir des gens qui comprennent que c’est juste une question d’égalité : on essaie de la promouvoir, de la préserver, fièrement.

women march pardon my french podcast garance dore photo

women march pardon my french podcast garance dore photo

 

 

 

 

Qu’est-ce qu’on fait après ?
CLAIRE: Après les élections, ma collègue a parlé de quelque chose d’important. Il faut essayer de ne plus traiter la génération Z comme un bloc monolithique, et engager la conversation avec des gens qui ne partagent pas les opinions exprimées sur notre site. Dorénavant, on essaiera surtout de sortir de notre bulle, de comprendre ce qui se passe à l’extérieur : leur faire comprendre notre point de vue mais aussi comprendre le leur, et ce en relatant des expériences personnelles.

NICOLE: Il y a plein de façons d’agir. On peut apporter un soutien financier à une ONG locale… Les dons affluent depuis les élections. Les gens ont envie d’investir dans des causes concrètes. Et l’argent peut faire avancer les choses. C’est le moment de soutenir les ONG ou des associations qui œuvrent dans ce domaine. Il y a par exemple une femme qui a organisé un enterrement de vie de jeune fille alternatif : avec ses futures témoins et demoiselles d’honneur, elle a organisé une collecte d’argent destiné à installer des panneaux solaires. Elles ont passé une super journée, et en plus ça va permettre à des gens d’utiliser l’énergie solaire. Il faut s’investir, agir à tous les niveaux.

ERIN: Deux choses. D’abord, on peut dépenser de l’argent pour faire passer un message. Soutenir des marques ou des individus porteurs de valeurs auxquelles vous croyez, qui agissent vraiment, c’est un bon début. La deuxième chose, c’est de s’investir soi-même. Trouvez la cause qui vous tient à cœur, soutenez les gens qui s’engagent politiquement près de chez vous… que ce soit en donnant du temps ou de l’argent.

Raising Your Voice: A Post Women’s March Panel

Quelques mots de nos invitées…
SOPHIE-MARIE: C’est vraiment intéressant de voir la façon dont ces élections nous ont fait changer. Même un blog mode comme Garance Doré s’investit davantage dans des causes qui ne sont pas politiques mais simplement humaines… et c’est intéressant de voir comment dans les quatre ou huit années à venir, le militantisme va faire partie intégrante de nos vies… On se rend compte qu’il y a des choses plus importantes que nos petites vies, la mode… plus importantes que tout le reste, et qu’on doit lutter ensemble pour ces choses auxquelles on croit, pour que le monde de demain soit un endroit meilleur pour les générations à venir. Je crois que c’est la seule chose positive qui ressort de cette situation. C’est un peu un appel à une prise de conscience.

EMILY: J’adore cette idée de se choisir une cause qui nous tient à cœur et de s’y consacrer. C’est vraiment un bon début, pour tout le monde… et ce sera peut-être l’occasion de collaborer avec d’autres personnes, de découvrir d’autres causes.

AUDREY: Je prends conscience que la démocratie, c’est la possibilité de prendre part à la vie politique en tant que citoyenne. Même si on n’a pas de mandat, qu’on ne se présente pas à une élection, on se rend compte que le gouvernement est là pour nous, il travaille pour les citoyens, donc on a le droit de l’interpeller ! Il faut l’interpeller et lui dire ce qu’on veut !

Raising Your Voice: A Post Women’s March Panel
Raising Your Voice: A Post Women’s March Panel

On En A Aussi Parle…
Solar Champions
Veja
What Makes America Great
AmeriCorps VISTA

Un grand merci à Le Diplomate pour son accuei!

Pour en savoir un peu plus sur les projets de ces femmes extraordinaires, chez GRID Alternatives, No. 29, and Mic!

32 comments

Ajouter le votre
  • Jorge Alexandre Teixeira 26 janvier 2017, 9:38 / Répondre

    Nice job, Girls!!!

  • Thank you for these posts! Please continue to cover these important issues.

  • C’est un travail important mais je ne vois aucune femme de couleur dans le groupe rassemblé. Où sont-elles?

    This is important work but I don’t see any women of color in this group. Where are they?

  • Hi L R Scott,

    The event was RSVP only based. We were happy to see a diverse turnout! This is just a small glimpse into the weekend. Stay tuned for more. x Natalie

  • Kathryn McKinney 26 janvier 2017, 11:03 / Répondre

    Garance, these women are all white!

  • Hi Kathryn! I hear what you’re saying. The event was RSVP based, but we were happy to have a diverse turnout to both the march and the panel discussion – this is just a small glimpse! Hope this helps clarify. x Natalie

  • For a panel and group discussing a march that focused heavily on humanitarian rights and social justice issues, this is lacking the diversity we marched to protect! (admission: I only read the articles as I am a visual learner and abhor listening to podcasts. It’s also not clear from the article how the panel or audience was assembled.)

  • Hi Lauren! We hear you – The event was RSVP based, and we were happy to have such a diverse and inclusive turnout to both the march and the panel discussion! x Natalie

  • Ah ah ce Donald réveille bien, un vrai zen stick ! Il y a urgence à s’investir et s’engager. Emily ce serait bien de relayer chaque mois une ONG ou autre action afin de la faire connaître comme dans le film génial « Demain ».

  • Sarah McDowell 26 janvier 2017, 11:19 / Répondre

    Right here with you sisters! xx

  • A poster I saw summed it up well, held aloft by a gray-haired woman: « I can’t believe I’m still protesting this F*$%ing shit! »
    It does feel like one step forward, two steps back, and we are in the backward stage right now.

  • Oui, il y a un féminisme fashion, celui de la Women’s march, relayée à Paris. Mais il reste toujours un féminisme ringard en France, celui qui dénonce la nomination de Polanski comme président des Césars et trouve qu’un viol continue d’être un viol même 40 ans après… On n’a pas entendu à ce sujet les icônes mode de la Women’s march parisienne!

  • This again! Why not protest in countries where women’s rights are actually in dire straits then you will see even more change ? I’m all for women getting together but the Women’s March just felt hostile and honestly, a bit hateful, divisive and alienating . I’d like to see more solidarity among people who don’t share the same beliefs but who are able to coexist. That’s real love- Not condoning murder, hate violence and forcing people to believe in what you want them to believe.

  • I agree with you completely.

  • « Condoning murder » Really? Oh, honey…

  • Thank you! I was wondering why the blog hadn’t posted anything about the march. Very relieved see and listen to this post. Good job. Please stay in touch with these most important issues. And how about input from diverse backgrounds and ages?

  • Thanks for doing this Emily and team! Looking forward to keep reading (and listening)..

  • Where was the sign-up for this event? I don’t want to miss the next one! Thanks!

  • Thank you for getting politically active! I understand that you didn’t have control over the RSVPS, but all of the panelists are white! I hope future events reflect the diversity of the women you photograph and interview, and beyond!

  • Hope you see you nice white ladies at the next BLM protest!

  • Natalie 26 janvier 2017, 5:33

    We’ll be there! Some of us admittedly for the first time, others not. x Natalie

  • I’m sorry but not surprised to see the blog assume all of its readers are of the same opinion, forgetting political subtleties, especially in this recent crazy election. My beef is this- please please stop calling women « girls »! That’s my feminist protest! French women on social media like Ines de la Fressange and Caroline de Maigret do it all the time. So does this blog. Does it bother anyone else? Or should I just roll with it?

  • Natalie 27 janvier 2017, 9:16

    Hi Carla, we don’t assume everyone shares the same opinions politically. But as stated in the panel conversation, the issues we’re facing are beyond political, they’re human issues. We hope we can share that with our readers.

    – Natalie.

  • Debra Viall 26 janvier 2017, 8:32 / Répondre

    Thank you for bringing real world women issues to a fashion blog!

  • I wish I had know you were going to be there. Le Diplomate is in my neighborhood. I live practically on top of it! Darn.

  • I so appreciate this. THANK YOU. And also, that is a very white room. Can we work toward making these conversations a little more diverse? Nonetheless, THANK YOU!

  • Natalie 27 janvier 2017, 9:11

    We hear you, Erin! The event was RSVP based, and actually was quite diverse, which we were happy to see! Always working to create and be a part of diverse and inclusive groups. x Natalie

  • Incredibly important and incredibly kick ass.

    Gemma
    http://www.fadedwindmills.com

  • Lori Gordon 27 janvier 2017, 12:46 / Répondre

    This was a terrific event! Thank you to all the smart women who coordinated the experience and led the insightful discussion. I look forward to the next one! And please come to DC more often :)

  • This was a great podcast and I loved to see this kind of content in the website!

    On the Obama « support » on Erin’s instagram though…
    …I just wanted to note that the fact that Obama was all for american citizen rights doesn’t mean that he was the same for human rights in general. The drone bomb programme got to another level during his presidency and I don’t think that it could be overlooked because of his policies inside the US…
    The drone war is one that doesn’t directly affect the US, but you souldn’t overlook it, just as you don’t want the rest of the world to overlook what’s going on with the Trump policies in your country…

    http://www.huffingtonpost.com/jeff-bachman/trust-reality-rather-than_b_6536010.html

    Keep up the good work, inform, get informed and keep fighting!

  • Je suis devenue une vraie fan de Pardon my French ! Si inspirant ! 1000 bravo pour ce joli travail et cette synergie qui donne envie de continuer à se battre dans nos quotidiens respectifs.

    XOXO ;)

  • More of this! I am down with seeing this as human rights. The March in LA was incredible, and from my experience very diverse. Half the chants were in Spanish! Man, even the teenage Brown Beret girls were there. Super happy event with moms, kids, grandmas getting their photos taken with LAPD that were stuck in traffic because we overflowed from the march route.

From the Archives

The Skin You're In
  • The Skin You're In
  • In her words
  • French Gurus
  • Wellness
  • 10 Years of the Site
  • Pardon My French
Flaws and All

Flaws and All

would you illustration garance dore

Would You?

beauty viva la bush sonia sieff garance dore photo

Vive le Bush!

Living Raw with Mimi Kirk

Living Raw with Mimi Kirk

Jaws

Jaws

Hands

Hands

Sun

Sun

Body Happy

Body Happy

Stranger Things

Stranger Things