miu-miu-

6 years ago by

Post un peu à l’arrache là tout de suite, parce qu’on vient juste d’arriver à Paris avec un train de la mode qui avait 10 heures de retard (Il va me falloir trois tubes de Touche Eclat pour cacher à quel point je suis éclatée !!!) et que je suis hyper pressée d’aller faire ma première promenade à Paris.

Paaaaaaris !!!

Alors je vous présente mes Miu Miu, que j’ai choisies en noires parce que je veux les mettre le plus souvent possible tellement je les aime. Vous avez vu ? J’ai suivi vos conseils !

… Et je vous livre en même temps l’anectode qui va avec :

La dernière fois, j’étais avec Marina de Style.com, et elle me dit avec son accent brésilien :

« I love your shoe ! » (« J’adore ta chaussure ! »)

Comme on n’arrête pas de blaguer avec Marina, je lui réponds :

« Wich one are you talking about ? » (« De laquelle tu parles exactement ? »)

Elle n’a pas compris tout de suite. Le fait de parler d’une paire de chaussures au singulier fait tellement partie du jargon de la mode qu’on ne se rend même plus compte qu’on parle bizarre. Oui. Je sais. Moi la première.

C’est un peu comme dire : « Il est beau ton manteau, c’est qui ? »

A part ça, sur mon bureau, à côté de ma chaussure donc (puisque c’est comme ça qu’on dit !)(Ahah)(Oui non, ne me demandez pas pourquoi je mets ma chaussure sur mon bureau, je n’ai pas de réponse à cette Grande Question De La Mode là) et de ma bougie Diptyque de fille qui ne se déplace jamais sans ses bougies (non, j’aimerais bien être cette fille mais je le suis pas, si cette bougie a aterri là c’est une autre histoire)(cela dit, je suis arrivée à Paris avec mes paquets d’Oatmeal, dans le genre parfaita).

Bon, j’arrête de raconter tout ce qui me passe par le cerveaaaaau !

Désolée, fatigue, train, tout ça.

A côté de ma chaussure et de ma bougie donc, vous pouvez apercevoir une lettre imprimée au initales CR.

Tatatataaaaaaa !!! C’est une invitation pour le bal des Vampires de Carine Roitfeld qui a lieu pendant cette fashion week pour célébrer le lancement de son livre.

Je suis surexcitée, mais aussi surexstressée.

Vous qui me connaissez… Je suis sûre que vous savez pourquoi je suis tellement stressée.

Alors…

Pourquoi à votre avis ?

195 comments

Ajouter le votre

From the Archives

Pardon My French
  • Pardon My French
  • New York Street Style
  • Hair
  • Studio Visits
  • Ibiza!
  • In her words
Planting for the Future: Matthew Kenney

Planting for the Future: Matthew Kenney

pocket pardon my french money emily note carie packard caitlin weiskopf atelier dore photo

Money

Puncturing Consciousness: Rose McGowan

Puncturing Consciousness: Rose McGowan

pocket pardon my french weddings emily note caitlin weiskopf garance dore atelier dore photo

Wedding Planning

pocket pmf daphne javitch garance dore photo

Doing Well

Here to Be Here: Jenny Slate

Here to Be Here: Jenny Slate

pocket pmf tori lazar natalie holme alison belilty garance dore photo

PMS

The Price of Illusion: Joan Juliet Buck

The Price of Illusion: Joan Juliet Buck

pocket pardon my french living with roommates brittany albert emily note alison belilty garance dore photo

Living with Roommates