lifestyle-wooln-garance-dore-7

Warm and Fuzzy

5 months ago by

Photos Erik Melvin
Stylist

Brie Welch

Découvrir WOOLN m’a fait réviser ma position sur pas mal de choses : les femmes actives, la vieillesse, les loisirs. Et réaliser que l’expression « comme celle de ma grand-mère » ne s’appliquait pas qu’à la nourriture.

La marque d’accessoires en tricot chic propose exclusivement des pièces tricotées par des retraitées à New York. Ces femmes, affectueusement baptisées « les mamies » adorent tricoter. Et elles sont très douées. Ces mamies, qui produisent ce qui sera la troisième collection de la marque cette année, ont trouvé une manière de transformer leur passion d’une vie en un job en or ! Ça, c’est de la retraite active.

On a donc invité les fondatrices de WOOLN, Margaux et Faustine (deux adorables Françaises) ainsi que 5 de leurs tricoteuses à venir prendre un thé, discuter, et poser dans des lainages de créateurs et on a adoré cette journée au Studio… grâce à ces grands-mères qui savent s’amuser !

lifestyle wooln garance-dore

 

 

 

 

 

 

Gloria

 

Que faisiez-vous avant d’être tricoteuse pour WOOLN ?

J’ai été hôtesse de l’air pendant 44 ans… et j’adorais ça ! A l’époque, je tricotais déjà de façon sporadique, parce qu’on avait pas mal de temps morts. J’allais souvent à Tokyo ou en Amérique du Sud, je visitais les boutiques de tricot, pour découvrir des modèles différents.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous remettre à travailler pour WOOLN ?

Ce n’est pas vraiment du travail, c’est du tricot. Même si je dis que je travaille pour une petite société de tricot, ce qu’on fait est sophistiqué, on utilise des belles laines, on fait des beaux modèles… et quand on parle avec les filles, on voit que c’est une belle idée.

Que feriez-vous si vous n’étiez pas tricoteuse pour WOOLN ?

Comme je n’y passe pas non plus des heures et des heures, j’ai du temps pour faire d’autres choses : du yoga, de la méditation, du golf, du tennis, de la marche, et j’ai six petits-enfants.

 

 

 

 

Velma

 

Depuis combien de temps tricotez-vous ? Comment avez-vous appris ? Et quelle est la première chose que vous ayez tricotée ?

J’ai commencé à tricoter en 1970. J’ai appris grâce à une publication comme il en existait pour apprendre à tricoter ou à faire du crochet. J’ai fait ça pendant trois ans, ensuite, j’ai trouvé du travail comme rédactrice des instructions pour Coats & Clark, puis j’ai travaillé pour une boutique de tricot : je rédigeais les instructions des patrons, je réalisais des échantillons et je concevais des patrons.

Combien d’heures consacrez-vous au tricot par jour ou semaine ?

Eh bien, chaque journée compte 24 heures [rires] – Soit je travaille sur un projet pour WOOLN s’il y a des délais à tenir, soit je travaille sur un de mes projets, donc je dirais bien 12 heures par jour, 7 jours par semaine. En gros, je tricote tout le temps.

Une chose que vous aimeriez que tout le monde sache au sujet du tricot ?

C’est quelque chose d’apaisant. Et à la portée de tout le monde.

lifestyle wooln garance dore photo

Warm and Fuzzy

lifestyle wooln garance dore photo

 

 

 

 

 

Hollis

 

Depuis combien de temps tricotez-vous ? Comment avez-vous appris ? Et quelle est la première chose que vous ayez tricotée ?

J’ai appris à tricoter il y a plus de 50 ans. C’est ma grand-mère qui m’a tout appris. Et j’ai commencé par une écharpe, le plus facile, parce que c’est une pièce toute droite. Elle était pleine de trous et d’accrocs, c’était moche. Mais j’étais très fière.

L’aspect le plus gratifiant quand on tricote pour WOOLN ?

Quand on vous offre une pièce qui a été tricotée à la main, vous recevez quelque chose qui a demandé du temps, de la patience et de la créativité. Il n’y a pas deux tricots identiques. Ils ont une personnalité, à l’image de celle qui les a tricotés. Margaux et Faustine nous font confiance en nous faisant tricoter ce qu’elles vendent… c’est une énorme responsabilité ! Sans tricoteuses, il n’y aurait pas de WOOLN [rires].

Ce que vous feriez si vous ne tricotiez pas pour WOOLN ?

Je tricoterais pour moi.

Warm and Fuzzy

 

 

 

 

 

 

Annie

 

Depuis combien de temps tricotez-vous ? Comment avez-vous appris ? Et quelle est la première chose que vous ayez tricotée ?

C’est ma mère qui m’a tout appris quand j’étais jeune. Je devais avoir six ou sept ans. J’habitais en France, tout le monde tricotait. Et je crois que j’ai commencé par une écharpe.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de commencer à tricoter pour WOOLN ?

J’adore tricoter, et l’idée de mamies new-yorkaises qui tricotent, c’est génial. C’est gratifiant, agréable, et on s’occupe. [rires].

Etes-vous fière des pièces que vous tricotez pour WOOLN ?

Oui ! Quand on tricote quelque chose de vraiment beau, on est fier. C’est une gratification immédiate. C’est comme le jardinage, je ne jardine pas, mais je connais des gens qui jardinent et qui aiment ça.

lifestyle wooln garance dore

lifestyle wooln garance dore

Margaux and Faustine

 

Quand, comment et pourquoi avez-vous créé WOOLN ?

Margaux : Je suis une tricoteuse passionnée, j’adore la laine, et j’ai toujours voulu monter une boîte qui reflète ma passion du tricot. Quand j’ai rencontré Faustine, début 2015, on avait toutes les deux envies de monter notre boîte, on a eu un super feeling, et on s’est tout de suite fait confiance. On a officiellement créé WOOLN LLC début mars 2015 (moins de deux mois après notre rencontre) et commencé à vendre en septembre de la même année. On en est à notre troisième collection.

Faustine: Notre devise, c’est « Portez des vêtements qui comptent ». Toute l’idée du concept WOOLN, c’est qu’il est possible de fabriquer des vêtements d’une manière qui soit gratifiante pour tout le monde : celui qui les fabrique comme le consommateur, et c’est quelque chose qui nous tient vraiment à cœur.

Pourquoi le fait d’employer des tricoteuses retraitées était-il important pour vous ?

Margaux: Le fait d’être deux exilées françaises à NY a joué un rôle important dans la création de WOOLN. On sentait que les séniors avaient un vrai rôle à jouer dans la communauté, qu’il fallait davantage les valoriser. En tant qu’Européennes, le respect des anciens fait partie de notre culture, on avait envie d’insuffler un peu de ça au projet.

Faustine: Travailler avec des retraitées c’est important dans le sens où on leur offre une manière de contribuer à nouveau activement à quelque chose, et de voir leur travail récompensé : c’est gratifiant pour elles parce que les clients adorent ce qu’elles tricotent. Elles sont fières, et c’est quelque chose qui nous réchauffe le cœur.

lifestyle wooln garance dore

lifestyle wooln garance dore

Combien de pièces les mamies produisent-elles chaque saison ?

Tout le monde tricote à son rythme, selon ses disponibilités. Certaines tricoteuses font 10 pièces pour la saison, d’autres 10 par semaine ! Ça dépend vraiment du temps que chaque tricoteuse a envie de consacrer à WOOLN.

L’aspect le plus positif dans le fait d’avoir engagé des mamies new-yorkaises à la production ? Des difficultés ?

Margaux: Quand on a de l’expérience, on travaille mieux. Une tricoteuse qui tricote depuis plus de 30 ans a de l’or dans les doigts et tricote à la perfection. Nos tricoteuses ont au total plus de 4 000 années d’expérience derrière elles, et ça se ressent dans la qualité de nos produits.

Faustine: Le côté fait à la main est aussi un de nos plus gros défis : il faut que tous nos bonnets soient exactement les mêmes, mais en même temps, on aime le fait que chaque produit ait sa petite touche ! Donc il y a une recherche d’équilibre entre la perfection et la réalisation d’un produit qui soit parfaitement imparfait.

Pull MTV violet, Marc Jacobs ; Pull shaggy crème, Tabula Rasa ; Cardigan rose en tweed & Collier, Chanel ; Pull rayé bleu marine avec boutons dorés à l’épaule, Sonia Rykiel / Tunique à col montant bleu marine, Pringle of Scotland

38 comments

Ajouter le votre
  • I love this post! These women look so happy, their energy is amazing and beautiful. Thank you for sharing their stories and for the fantastic photographs ;)

  • I love this idea, I love the woolens. So many women out there don’t really want to be « retired, » at any age. Perhaps the founders of this amazing company could also look for women with less socioeconomic status to knit for them also? Anita

  • I am curious to know why you think these women are of a high socioeconomic status?

  • What a wonderful initiative! These ladies all look gorgeous and so radiantly happy, very contagious!

  • Just wondering why « shop the story » does not have WOOL knits, only from other designers?

  • Natalie 2 mars 2017, 12:45

    Hi Debbie! You can shop WOOLN directly from the website which is linked in the intro and at the bottom of the post! You can also find the link here. x

  • Super article! En France, nous avons « les mamies tricoteuses » qui se font des vêtements pour nouveau-né!
    https://www.les-mamies-tricoteuses.fr/

  • Thank you for featuring a story that addresses the intersection of women in business, hand-made goods, and highly-skilled artisans who are of retirement age. In this country, community members who are of retirement age are so frequently stereotyped and dismissed, despite the astounding levels of skill and experience they harbor. And « grandma » skills and hand-made goods in particular – like knitting – are so under appreciated. It was thrilling to see your website feature a piece on young entrepreneurs implementing an innovative, inter-generational business model. Thanks!

  • Agree, agree! Thank you for the comment.

  • Love, love, love this post! Thank you for the intro to such a delightful business!

  • Oh mon dieu c’est tellement cute comme concept ! Et les modèles ont l’air fabuleux.

    J’adore l’idée qui me rappelle le tricot que je faisais avec ma grand mère plus petite (c’est elle qui m’a appris) :)

    Des bisous !

    Mido.
    http://www.bowsome.com/

  • ALL sorts of amazing :)

  • Great idea!

  • Benedicte 2 mars 2017, 3:31 / Répondre

    Voilà, je veux vieillir comme çà !

  • I love this story and the concept. So many people are figuring out how to honour the process of creating clothing and to know the provenance of the things they buy and use. Brava! But. I am disappointed that « Shop the Story » leads us to TopShop, H&M, shops that have not historically been part of the solution. The « Story » is one of conscious making and buying not just he appearance of the knitted garments.

    Thank you for listening.

  • This may be my favorite fashion post of ALL TIME!!

  • Please do more stories of women over 40, 50, 60 even. If style is ageless like we are told, then use this wonderful platform to continue sharing stories of stylish women of all ages. You do some, and I appreciate them, but I’d love to see even more.
    Thank you,
    a longtime 50 year old reader in Memphis

  • patty Patterson 2 mars 2017, 4:57 / Répondre

    This is amazing! These ladies are contributing in a meaningful way and are being financially rewarded for their efforts. We should all be lucky enough to retire this way. It’s refreshing to see a hip, cool website that is not afraid to feature senior citizens. I agree with Erin, my favorite fashion post!

  • Enfin des photos de femmes matures ! Elles sont belles, enjouees et talentueuses, c’est un tres beau post qui m’a donne l’envie de tricoter. :-)

  • Beautiful photos, well written article, very cool ladies. Thanks for always keeping your readers updated on the latest trends, especially when they are coming from the « later aged » people. The WOOLN founders should be commended for their unique business model and cutting edge creativity. Articles like this keep me coming back to your website.

  • Quel beau projet ! ?

    Christine

  • #ubercool. LOVE, LOVE, LOVE this!

  • So cool, I love it!!

  • How beautiful!! I love everything about this post!

  • It reminds me of Golden Hook, a French brand with pretty much the same concept.

    It looks like it no longer exists…

    Timai had make a beautiful video with one of the grandmas: http://www.maihua.fr/2012/12/danielle-the-hook-of-elegance/

    I love it, I love it, I love it!

    xxx

    – Chloe
    http://consciousbychloe.com

  • Mr. Paul Jallon 3 mars 2017, 2:48 / Répondre

    Super ma grande ???

  • These photographs are marvellous Erik! and these women are amazingly beautiful!

    The happiness and the joy can be seen through these shots and it is wonderful. + the project is absolutely great.

    Thank you for this post, it juste made me happy :)

  • Love this! Brava to these ladies. Would love to see more stories that feature ordinary yet fabulous women of a certain age.

  • Finaly ! A post with aged people and people who trust them ! I wish we could hear more stories like this, because so true, aged people have gold abilities (I’m 30 and dying to get such abilities)

  • Ah, le tricot, on n’y revient toujours au final ;-)

  • Made in France et handmade…
    http://gangdegrandmeres.fr/fr/
    Magnifique idée!

  • You just made my day with this great brand, great concept, and great story and pictures.

  • This is the 1st. time I ever felt compelled to make a comment on your website. I have been following Garance Dore for a long time and really enjoy all the articles. But this one was exceptional. It’s not about movie stars, or trend setters, or fashion icons. It’s about real people who could be me. Thanks for recognizing regular folks who have a lot to contribute.

  • J’adore ! J’avais vu ça en France y’a une dizaine d’années ausssi, j’adore cette idée.

  • I LOVE this! I want to work for Wooln when I grow up xx

  • Ces femmes sont tellement souriantes et pétillantes, un vrai bonheur de les regarder !

  • Hi,

    The site doesn’t have any sweaters on sale, just beanies. The sweaters in the story are by other brands.
    xxx

  • I have been following and enjoying your website for a long time and this is the 1st time I felt compelled to comment. This article is THE BEST. It is so refreshing to read about real people- not movie stars, fashion models, famous stylists or beautiful young people. These women are just regular folks (like me). They are doing something cool that they enjoy and the French girls who started this company are heroes for providing this kind of opportunity. Thanks for a great story!

From the Archives

On The Road
  • On The Road
  • In her words
  • French Gurus
  • Wellness
  • 10 Years of the Site
  • Pardon My French
vacation garance dore photo

Vacation

Wide Open Road

Wide Open Road

kazu harry makino blonde redhead horse riding equestrian fall garance dore photos

Run Wild

Upstate team retreat Garance Dore studio photos

Smells Like Team Spirit!

road trip maine neada garance dore photos

Road Trip To Maine

road trip beauty photo garance dore

Beauty On The Road

Southampton Getaway

Southampton Getaway

hitting the highway road trip audrey hepburn garance dore photos

Hitting the Highway

upstate guide travel garance dore photos

Weekend Guide : Upstate