STUDIO_VISIT_GERONIMO_ATELIER_DORE_1V9A1674

Studio Visit / Geronimo

2 months ago by

Photos Kate Berry

Je n’ai encore jamais rencontré Jihan Zencirli, une source d’inspiration constante, et sa petite équipe (c’est-à-dire Geromino, connu pour ses immenses installations de ballons) mais notre photographe Kate Berry, basée à LA, a eu la chance de les croiser un après-midi et je ne pouvais pas écrire une meilleure description de Geromino tel que je l’imagine. Voilà l’email que Kate m’a envoyé…

Quand je suis rentrée dans le studio de Geromino, ils étaient en train d’applaudir en criant mon nom. J’ai eu immédiatement l’impression de faire partie du groupe, comme si j’étais invitée dans leur espace créatif pour m’amuser avec eux.
A la fin du shooting, ils m’ont offert des tournesols et des bananes et m’ont aidée à tout porter dans ma voiture. Je n’en croyais pas mes yeux. Je crois qu’on retrouve cette énergie dans les installations de Jihan. Elles n’essayent pas de vous piéger, de vous prendre sur le fait ou de vous faire travailler. Elles vous font juste vous sentir bien, heureux ! Et c’est quelque chose qu’il nous faudrait avoir plus souvent. :)

STUDIO_VISIT_GERONIMO_ATELIER_DORE_1V9A1750

STUDIO_VISIT_GERONIMO_ATELIER_DORE_1V9A1750_1

Pourquoi du jaune ? Est-ce la couleur utilisée en ce moment pour un futur projet, ou simplement la couleur qui vous fait le plus sourire ?

Jihan Zencirli : Le premier couvre-lit que j’ai choisi avait un motif d’échiquier jaune et blanc, il venait de la collection de Martha Stewart pour K-Mart. Je voulais peindre ma chambre en jaune mais j’ai dû me contenter du tissu parce que ma mère me disait que le jaune ne permettait pas au cerveau de se reposer – trop stimulant. Je le pense encore – même s’il n’y a pas de fondement scientifique – et j’aime jouer avec les choses qui peuvent être désagréables.

Christopher Sullivan : Le jaune attire. Vous pouvez le mettre à côté de n’importe quoi et il change l’atmosphère de l’ensemble. Il peut servir d’avertissement ou de signe d’accueil. Je pense que le jaune est la couleur la moins aimée. Personne ne dit que c’est sa couleur préférée. Et bien que ce soit une couleur primaire, il pourrait perdre dans un combat contre le rouge et le bleu.

Jen Rose : Tout n’est pas un geste conscient dans l’art. Parfois, l’art est fait de choix qui vont au-delà de notre réflexion consciente. Le jaune nous parlait à tous, nous avons écouté.

Jonathan Knight Newhall : En grandissant, le jaune a toujours été une de mes couleurs préférées. Je crois que c’est parce que je m’imaginais vivre dans une maison avec du jaune dedans ou à l’extérieur, quelque part dans une zone urbaine, où je me réveillerais super tôt, lirais dans la maison et elle deviendrait encore plus jaune avec le lever du soleil.

Studio Visit / Geronimo

Est-ce que vous avez fini par manger les bananes ? Casse-croûtes ou objets d’art ?

Jihan : J’ai fait des pancakes avec mes bananes et j’ai ajouté du beurre de cacahouète.

Christopher : J’adore manger des bananes, c’est un fruit populaire. Les bananes ont été la première plante OGM et sont aussi les fruits de la comédie par excellence. Nous cherchons à atteindre une esthétique changeante, avec un peu de comédie.

Jen : Nous avons vraiment fait un effort pour manger toutes les bananes, afin de respecter leur fonction de base dans le monde (la nutrition !) et de leur donner une utilité autre que l’oeuvre d’art où nous les avons incorporées de force. Mais nous ne mangerons plus jamais une seule banane de nos vies.

Jonathan : J’ai ramené le reste des bananes mûres chez moi. Je les ai laissées dans la cuisine parce que mes colocs mangent toujours une quantité absurde de bananes donc je me suis dit “ils vont manger ça super vite”, mais je me suis réveillé avec un texto de mon coloc qui disait “Hello à tous, quelqu’un a posé plein de bananes marrons sur le comptoir de la cuisine hier soir. Du coup, quand Tristan et moi nous sommes réveillés ce matin, le comptoir et le sol grouillaient d’une quantité ASTRONOMIQUE de fourmis. C’est impossible de les éviter complètement, c’est inévitable en été mais on peut essayer de minimiser leur présence en rangeant dans des boîtes fermées tout ce qui est sucré. Il me semblait en avoir parlé avec vous tous, mais ce n’était peut-être pas le cas. Les bananes sont maintenant dans des sacs poubelles sur le comptoir.”

Studio Visit / Geronimo
Studio Visit / Geronimo

Vous avez un vrai esprit d’équipe. Qu’est-ce que vous aimez dans le fait de collaborer avec cette équipe en particulier ?

Jihan : A l’atelier, nous avons une chaise de bureau avec des coussins, des roulettes et puis des tabourets Faye Toogood. Les tabourets sont géniaux pour… améliorer sa posture. Tous les jours, chacun explique pourquoi il a besoin de la chaise confortable, et le gagnant a vraiment besoin de traverser quelque chose de vraiment pathétique ce jour-là, comme $300 d’amendes de parking. Au lieu de vouloir chacun avoir la chaise pour soi, nous concentrons notre énergie sur une personne pour qu’elle se sente mieux. Ce sont les petites choses comme ça qui rendent notre fonctionnement en équipe simple. Nous voulons tous que les autres réussissent.

Christopher : Faire partie d’une équipe est un sentiment extrêmement gratifiant. En cas d’échec, c’est moins dur que quand on est seul. Et quand l’équipe gagne, cela décuple la joie. Se sentir utile à d’autres dans un but commun est un art en soi, apprendre à communiquer et à travailler ensemble change la vie. Notre équipe est un groupe très dynamique, chacun a une caractéristique émotionnelle particulière capable de nous sortir d’une ornière pour continuer à avancer.

Jen : J’adore le fait que nous n’essayons pas de nous prouver des choses entre nous à cause de nos insécurités personnelles. Nous n’essayons pas de nous éclipser. Nous sommes très conscients de nos forces et de nos possibilités en tant qu’individus et nous cherchons à devenir un super-héros, à explorer les possibilités qui vont au-delà de ce qu’une seule personne est physiquement et mentalement capable de faire.

Jonathan : Ensemble, nous formons une sorte de fatras qui fonctionne. Nous avons des talents si uniques et différents, ils ne se superposent pas vraiment.

Studio Visit / Geronimo

D’après vous, quel est votre super-pouvoir ?

Jihan : Jonathan défie toutes les normes, enfant prodige, parle 5 langues, intelligent et aussi le sceptique du groupe qui maintient l’équilibre. Jen parvient à lire dans les esprits et à finir les phrases des autres, elle est la vraie artiste du groupe et elle apporte généreusement ça à tout ce qu’elle touche. Chris est un éditeur formidable, il nous force à rester simple, pas compliqués et à respecter nos objectifs. Et moi ? Je fais juste en sorte que nous ayons trois options pour l’eau.

Christopher : Le savoir. Nous venons tous de milieux différents. Ensemble nous avons un super-cerveau, capable littéralement de tout vous dire sur tout. Nous sommes tous toujours des éponges à informations.

Jen : On se connaît et on se soutient mutuellement.

Jonathan : Ma bouche.

Studio Visit / Geronimo

4 comments

Ajouter le votre

From the Archives

#AtelierDoréDoes
  • #AtelierDoréDoes
  • Happy Holidays!
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
  • Career Stories
Come Join us in Chile!

Come Join us in Chile!

The Art of Self Discovery

The Art of Self Discovery

A Week in Marrakech

A Week in Marrakech

Style Story / Jamie Pelayo

Style Story / Jamie Pelayo

How To / Tell A Story

How To / Tell A Story

Rituals at the Hammam

Rituals at the Hammam

Georgia on the Go

Georgia on the Go

Morgane Sezalory: A Freedom Inside

Morgane Sezalory: A Freedom Inside