lifestyle_recipe_lestudio_atelier_dore_4

L’estudio’s Barley & Lentil Salad

3 weeks ago by

L’un des trucs les plus stimulants à New York City, c’est la communauté qui s’est formée autour des innombrables initiatives créatives qui fleurissent un peu partout. Dans cette mouvance, on retrouve, joyeusement installé au 61 Hester St., dans le Lower East Side, L’estudio. Un café, atelier de céramique et traiteur, mais également une de nos cantines préférées à l’Atelier.

Alejandro (chef), Fernando (céramiste) et Jess (directrice de création et des opérations, la tête pensante des lieux !), avec le reste de leur équipe, ont réussi à créer leur propre micro-communauté urbaine. Ils ont également créé un café magnifique, avec des plats beaux et bons et de la céramique sublime… Tout le monde y est accueilli comme un membre de la famille. Des gens vraiment adorables. Avec Pia, on a eu envie de passer à L’Estudio discuter business créatif, déco, et autres petits plaisirs… et on a même réussi à leur voler la recette de leur célèbre plat d’orge, lentilles et légumes rôtis.

lifestyle recipe lestudio atelier dore photo

lifestyle recipe lestudio atelier dore photo

Parlez-nous du café et des autres espaces que vous occupez ici… qu’est-ce que vous faites exactement ? Quel a été l’élément déclencheur de cette ouverture ?
On est une petite équipe, mais on prend pas mal de place. Il y a le café, l’atelier de céramique adjacent – qui sert aussi pour les dîners privés – la cuisine pour le service traiteur, et l’espace bureau juste en face, où on travaille sur des petits projets de design pour différents supports.

L’atelier de céramique est exactement tel qu’on peut l’imaginer, c’est là où on fait toute la vaisselle que vous voyez au café et qui sert pour le service au quotidien. On travaille sur une collection signature plus importante qu’on pourra acheter sur place et sur Internet. L’environnement lieu de vie/de travail/espace de restauration, c’est quelque chose d’assez convivial et festif. En gros, on s’est retrouvés un peu par hasard comme ça arrive souvent à NY, et on a eu envie de donner vie à une vision commune. C’est aussi une histoire de timing… on a passé des années dans cette rue à bosser dans différents domaines, c’était le bon moment, et ce concept nous a semblé un prolongement naturel de nos parcours.

Comment s’est passée la création de L’estudio, que ce soit la déco intérieure ou la conception de la carte… quel était votre objectif, et ce qui n’était pas négociable pour vous ?
Nos initiatives ont toutes été pensées à partir d’ingrédients et d’expériences passées. On avait envie de créer un espace unique, accueillant, un peu comme un deuxième chez-soi, un endroit dont on a envie de faire sa cantine. On tenait à ce qu’il y ait de la couleur, des textures, une nourriture réconfortante mais saine, préparée de manière artisanale et authentique avec les meilleurs ingrédients possibles. On ne négocie pas sur la qualité. On n’a pas envie de faire des compromis sur la beauté et le goût, qu’il s’agisse de la carafe d’eau, des petites salades d’accompagnement ou des entrées.

lifestyle recipe lestudio atelier dore photo

Le mariage de la nourriture et de la céramique faite main est une alliance vraiment sublime… d’où vous viennent vos inspirations ?
Au tout départ, ça remonte à l’époque où Alejandro vivait dans le sud de la France, il voulait apprendre la poterie, et s’est rendu compte qu’il était meilleur cuisinier que céramiste. L’an dernier, Alejandro et Fernando se sont retrouvés. A mesure qu’on développait notre concept, on a eu envie de créer notre propre écosystème, de tout avoir au même endroit. Qu’il s’agisse de faire à manger ou de faire de la céramique, les procédés sont assez semblables. Un peu comme quand on fait du pain, il est question de subtilité, de précision, de patience… laisser reposer, lever, cuire. La chaleur et le feu sont deux éléments essentiels à la cuisine, à la céramique et à la vie en général.

Des projets d’avenir ?
Développer notre atelier pour qu’il puisse devenir une boutique. On a aussi envisagé un programme de résidence d’artiste, et une gamme de produits rechargeables zéro-déchets. Mais à court terme, notre idée, c’est d’ouvrir pour le dîner dès ce printemps.

lifestyle recipe lestudio atelier dore photo

Orge, lentilles et légumes rôtis | Chef Joel Viehland

Ingrédients (pour 4) :
Orge (laisser tremper puis faire cuire dans de l’eau avec une gousse d’ail)
Lentilles vertes (laisser tremper puis faire cuire dans de l’eau avec une gousse d’ail)
1 carotte de taille moyenne
1/2 courgette
3 petites betteraves rouges
5 choux de Bruxelles
250 g d’aubergines coupées en dés
1/2 oignon
1 poivron cubanelle
30 feuilles de menthe
15 feuilles de persil + feuilles de coriandre
Graines de sésame blanc, graines de sésame noir, graines de tournesol, graines de potiron (1 cuillère à soupe de chaque)
4 c. à s. de racine de raifort râpée
Le zeste d’une ½ orange

Mélangez les graines en quantités égales puis ajouter :
1 cuillère à soupe de miel
60 ml huile d’olive
170 ml d’huile de pépin de raisin

Vinaigrette :

2 cuillères à soupe de za’atar (mélange d’épices et de plantes aromatiques oriental)
15 cl de vinaigre de sherry
2 cuillères à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe de mélasse de grenade
Sel, poivre
Graines de coriandre, de cumin et de fenouil toastées puis écrasées

Préparation :

Coupez les légumes en petits morceaux, assaisonnez de sel et de poivre, arrosez d’huile d’olive. Faites rôtir chaque légume séparément dans un four à 200 degrés jusqu’à ce qu’il soit cuit et coloré.

Faites rôtir les betteraves dans un fond d’eau avec deux cuillères de vinaigre de sherry, en couvrant avec une feuille d’aluminium. Faites cuire au four à 200 degrés jusqu’à ce qu’elles soient tendres et laissez refroidir. Une fois tièdes, utilisez une feuille de sopalin pour retirer la peau des betteraves, puis découpez-les en quartiers.

Pour servir :

Mélangez l’orge et les lentilles, ajoutez une touche d’huile d’olive, du sel et du poivre puis réchauffez au four. Mélangez tous les légumes ensemble puis faites-les réchauffer avec un peu d’huile d’olive.

Une fois que tout est suffisamment chaud, retirer du four, et transférer dans un saladier avec les herbes aromatiques. Ajouter la vinaigrette pour assaisonner à votre convenance, arroser d’un peu de jus de citron. Saler, poivrer. Placer le mélange dans un plat, ajouter le mélange de graines, le raifort râpé et le zeste d’orange.

L’estudio’s Barley & Lentil Salad

Ci-dessus, Jess et Alejandro.

L’estudio | 61 Hester St. New York, NY 10002 | (212) 477-2427

5 comments

Ajouter le votre
  • Deguster de bons petits plats dans une vaisselle fabriquee dans l’atelier de poterie adjacente au restaurant : quelle bonne idee ! Tres convivial et festif, en effet.

  • Seems like such a cool place! Love the recipe <3

  • I recently found out about your lovely blog when I had the pleasure of meeting the beau (who has an obvious fondness for Central BBQ) of one of your talented staff, in Memphis, Tennessee, of all places. I visited NYC years ago, but some of your beautifully photographed features have me wanting to revisit your city. As an amateur food and lifestyle blogger, I’m so inspired by your artful, stylish design and interesting stories. I’ll stop by here again soon to see what other inspiring posts you’re creating! –G

  • This might be on my NYC bucket list!

    -Kirsten // http://www.porkandcookies.com

  • I am a big fan of your site and have been a loyal reader since the early beginning! I am thrilled that you have selected our Wide Salad Bowl in white/black in your post today! THANK YOU!!!!!!!!!!! :)

From the Archives

The Skin You're In
  • The Skin You're In
  • In her words
  • French Gurus
  • Wellness
  • 10 Years of the Site
  • Pardon My French
Flaws and All

Flaws and All

would you illustration garance dore

Would You?

beauty viva la bush sonia sieff garance dore photo

Vive le Bush!

Living Raw with Mimi Kirk

Living Raw with Mimi Kirk

Jaws

Jaws

Hands

Hands

Sun

Sun

Body Happy

Body Happy

Stranger Things

Stranger Things