time-lapse-garancedore

1 month ago by

Plus de deux mois que j’habite à LA, et mon armure de métal new-yorkaise commence tout doucement à se dissoudre. Je ne savais même pas à quel point j’étais conditionnée, tellement j’étais conditionnée… Je suis arrivée à LA comme un bolide fumant, pleine d’idées et de projets (maison, travail, style, et autres) et LA m’a forcée à me calmer, à me poser, et à profiter du paysage.

Ici, tout n’est pas comme je l’imaginais. En vérité, l’expérience est encore mieux que l’image que je m’en faisais. C’est plus profond qu’une image de soleil qui brille. C’est une histoire de cadence, de douceur, de rapport à la vie. Je n’en suis qu’au début, mais tout en moi est en train de changer, des plus petits détails aux idéaux les plus profonds.

Du coup, je suis légèrement perdue, dans le flou. Ça se voit dans les détails comme dans les grandes sujets de la vie. Les détails, comme par exemple mon style, mon style de sport, mon style de vie

Ici, c’est génial, parce qu’on peut s’habiller mais alors, N’IMPORTE COMMENT.
Et moi, à la base, rien ne me fait plus plaisir que de m’habiller N’IMPORTE COMMENT.

D’abord, il n’y a pas de saisons. Il fait frais le matin, chaud dans la journée, et froid le soir. Ça donne des constructions vestimentaires étranges. Par exemple là, il est dix heures du mat, je suis au café, je porte un jean, une paire de tongs, un manteau léger, et… Un bonnet. Oui, des tongs et un bonnet. La dernière fois, je portais des mules AVEC DES CHAUSSETTES. Une brise d’air m’avait refroidi les pieds.

Même Chris m’a jeté un regard en coin, alors qu’en général il ne commente jamais /// mes tenues (il n’en a absolument rien à faire)(à mon grand désespoir). Il faut dire que mes chaussettes étaient bleu électrique.

L’autre jour j’étais à une soirée à Malibu, et, pré-coucher du soleil, toutes les filles portaient de grandes robes floues et des fleurs dans les cheveux, puis elles ont toutes fini par enfiler des doudounes par dessus leurs robes à la nuit tombée.

On aurait dit un édito shooté par Elaine Constantine dans les années 90. J’adore.
Mais moi du coup, c’est quoi mon look ?

Ajoutons que :

1/ Toutes mes fringues sont dans des cartons au garde-meuble, transition oblige.
2/ Toutes mes fringues ne colleront probablement pas du tout avec ma nouvelle vie de toutes façons (ma passion, c’était les manteau ahahah :)
3/ Moi j’habite à Venice, le havre de la coolitude, des surfers, des nerds en skateboard et de quelques hippies blasés par tout ce bordel et qui font les yeux ronds.

Le résultat, c’est que l’exigence niveau style est vraiment, vraiment, vraiment au ras des tongs. Personne n’attend rien de vous, en fait, et on peut être en short en jean toute l’année sans que ça ne pose de problème. C’est génial, mais ça pousse pas du tout à la conso, ni à la recherche de style, va falloir que je trouve mon équilibre à ce niveau-là parce que non, comme Gwyneth je n’abandonnerai jamais ma recherche du style, je le jure.

[Il y a aussi les filles en pantalon de yoga, mais ça c’est une espèce qui sévit partout à Los Angeles. Et qui me terrorise parce que je me suis surprise moi aussi plus d’une fois à Whole Foods (oups, pardon,à Erewhon, beaucoup plus branché que Whole Foods), après le sport, avec mon pantalon de yoga au rayon suppléments nutritionnels à chercher le meilleur prÉbiotique… Le cliché, la honte, les boules.]

Ce qui m’amène à vous parler du sport à LA.

J’ai commencé à m’y mettre, autrement dit je sors tout doucement de ma lose de janvier et j’essaye de chercher ma famille sportive. Non parce que je ne sais pas ce qui se passe à LA, on dirait que les gens se regroupent dans les classes de sport par style / âge / type de corps. Je ne nommerai pas les classes parce que je ne veux vexer personne, mais j’ai testé :

1/ Un studio de Pilates et de danse à côté de chez moi où semblent ne se retrouver que des femmes sympa de 50 ans et plus (et l’occasionnel homme transpirant, bizarre et perdu), à l’atmosphère trop cool mais où on ne se pousse pas vraiment parce qu’on S’ACC-EPTE ok. Ça parle de farmers market et d’immobilier (le sujet favori de LA vu qu’on ne peut pas parler de la météo comme à NYC) entre deux abdos et ça me fait me sentir aussi sportive qu’une huitre.

2/ Un studio de yoga où on parle beaucoup de lumière et de force intérieure et de curcuma (j’avoue, j’adore qu’on me parle de lumière intérieure) et où se retrouve une foule de gens tous plus différents les uns que les autres. Où à mon premier cours, j’étais assise avant la classe à essayer de me donner l’air occupé tout en ne regardant pas mon téléphone (sacrilège!) et où une femme est arrivée et a décrété que j’étais trop mignonne et que je méritais un hug pour que nos lumières se mélangent. Suis pas contre, pourquoi pas (surtout si on me dit que je suis mignonne) mais là aussi, work out pas assez challenging, envie de vraiment bouger.

3/ Un autre studio de Pilates, à l’opposé du premier, où se retrouvent toutes les filles en pantalon de yoga ET bouches / seins / fesses refaites (ça donne des corps vraiment très très très étranges tout ça). Et l’occasionnel homme perdu venu se rincer l’oeil. Là, après ce cours, je ne peux plus marcher pendant trois jours (ce genre de filles-là ne rigolent pas avec le fitness, elles veulent des RÉ-SUL-TATS) donc je suis contente, mais j’ai quand même du mal à m’identifier à l’ambiance avec mon corps tout normal et mes fesses non-protubérantes.

Résultat, j’étais un peu perdue, quand soudain vendredi ma copine Jen m’a proposé de l’accompagner à un cours appelé The Class, que j’ai adoré. C’est un mélange de tout ça, on saute, on danse, on crie, on se défoule, les gens qui y participent ne sont pas trop identifiables et on se muscle vraiment.

Le problème ? Les horaires et les endroits où les cours ont lieu : tôt le matin et loin de chez moi. Galère.

Surtout que voilà une autre chose où je suis complètement perdue : l’organisation de mes journées.

Parce que se réveiller à LA, c’est pas comme se réveiller à Paris, ou même à New York.
À LA, quand on se réveille, même à six heures du mat, on se réveille quasiment après le monde entier, ce qui veut dire avec cinq textos en attente, cinquante-six emails non lus et des rendez-vous téléphoniques aux aurores. On prend son petit déj, terrorisée à l’idée d’ouvrir son ordi et d’être engloutie.

Si l’on veut parler à sa famille, vaut mieux s’y prendre avant midi. Il y a neuf heures de différence avec la France. Pareil pour mon équipe. Si je veux vraiment avoir une journée productive, je commence à bosser vers 7h30 et c’est l’hystérie jusqu’à midi, puis ça se calme, puis soudain, après 3h, plus personne, on fait des échos sur la toile.

J’avais imaginé m’organiser dans ce sens-là, genre, aller au sport en fin d’après-midi, mais la vérité c’est que les journées débordent toujours,et que j’ai toujours été incapable de faire du sport après 11h du mat. Une fois que je suis habillée, que j’ai pris ma douche, que j’ai une journée qui a commencé, me remettre en tenue de sport représente un genre d’effort surhumain.

En plus il y a toujours un plan de dernière minute, un apéro avec des copains trop sympa, des courses à faire, un coucher de soleil trop beau pour le manquer.

Mes journées sont donc un bordel désorganisé au possible.

Mais vous savez quoi ? Pffffff, ça ne me dérange pas plus que ça.

J’apprends à être patiente et à accepter qu’un style de vie ne se plaque pas comme ça en trois minutes ou même en trois mois. Je fais avec, j’essaye de ne pas trop tomber dans les clichés sans non plus y résister comme une malade. Tant pis si je suis à Whole Foods en yoga pants et tant pis si je loupe encore une fois le cours de yoga de 5h30.

J’attends que les choses se mettent en place naturellement, des détails dont je viens de vous parler aux grands sujets profonds de la vie.

On verra bien, non ?

46 comments

Ajouter le votre
  • I ran into a woman from my Pilates class and asked why she quit. It was too serious, she said. She wanted to joke around and laugh and have music. I don’t remember what she got into, but she found an alternative that fit.
    The most important thing about exercising is that you find what you like, so that you will keep doing it.
    LA sounds a lot like the south of France, but with less butter.

  • Hi Garance,
    There is a simple and very good yoga studio called Yoga Nest in Venice. It is upstairs above a surf shop. And across the street on the way to the beach is a funky Mexican restaurant that has the best shrimp ceviche tostadas. I can’t remember the name of it. I am writing from NYC. I did the opposite. I sold a place in Palm Springs and moved east. I am originally from Boston so am familiar with the east coast. I bought a studio in Inwood…the last stop north on the A train and Inwood Park (the last old growth forest in Manhattan) and Fort Tryon Park are right out my door. So I feel I have nature and then a subway ride gives me the energy and stimulation that NYC offers. Try yoga nest and let me know what you think!

  • Bonjour Garance ;) C’est bien dit le mot de la fin, tout ne se fait pas en trente seconde puis ça serait pas drôle sinon, par contre je trouve ça hyper tôt 5h30 pour aller faire du sport, moi par contre le soir ça me gêne pas, même 20 minutes -30 minutes de sport ça me va, puis tu peux te balader à vélo ça t’oxygène aussi. L’illustration est sublime, je salut aussi celle de la dernière fois avec le garçon. C’est toujours un plaisir de te lire j’aime trop ces articles.

    Gros bisous de Marseille <3

  • Much love in your transition! Great to hear how it’s settling in.

  • This is so great and makes me question my being in NYC very much when LA is more my style. I am very laid back.

    -Kirsten // http://www.porkandcookies.com

  • I grew up in LA and I remember finding the city quite stressful (those traffic jams!) and shallow, especially arriving from Europe… But maybe it has changed? Or I have changed and become more accepting of a shallow lifestyle?

  • Tanna Barker 14 mars 2017, 12:00 / Répondre

    You’ve described my life to a tee…welcome to LA.

  • I spent time in LA regularly when I was a buyer and it certainly has it’s own unique culture. I am from Oregon and always got interesting looks since I wasn’t always following the overwhelmingly strong fashion trends that seem to overtake the place. I have never been much of a class taker and prefer more solo sports or perhaps being outdoors with a friend. Perhaps you can still have your morning and forego your same-day replies to your email. Morning is my favorite time of day, I need at least a couple of hours of peace before switching gears. I make it work by rising before dawn and drinking tea/doing yoga(down dog app) in the darkness. The dark provides such wonderful sensory deprivation, it help me focus and ground myself for the day.

  • So true, but I am asking you: Shouldn’t it be possible to wear whatever you want whereever you live? Even in New York? I do understand that the LA-Lifestyle is contagious and that you feel good about it. But in my opinion nobody’s life should be ruled by a « lifestyle bible ». No matter where you live. Thank you very much for your post!

  • Kristina 14 mars 2017, 1:12 / Répondre

    J’ai grandi ici à Venice Beach, et je suis toujours en train de chercher <> . En tout cas, je suis super fan du studio Light on Lotus. C’est près de toi (juste à l’est du Moving Joint). Les cours sont un mélange de yoga physique (de plusieurs niveaux), mythologie / philosophie et un peu de danse…very flowy and fun.

  • HAHAHAHA, your getting LA. Since your in Venice I would not toss any coats, after a year or two if temps drop below 60 you will be freezing!

  • Une amie qui vit à LA me résumais le style LA comme « du bab à paillettes »… je trouvais ça trop chouette!
    En tout cas, les descriptions que j’ai de la vie à LA me font rêver…et en même temps, j’adore les manteaux ;)

  • I hope people realize that this is just Venice which is a small pocket of LA, where people don’t have 9 to 5 jobs and just hang out and everyone seems happy, relaxed and ready to do yoga. Life in Los Angeles can be also very stressful, commute in traffic/work/ daily errands/ etc.

  • Stephanie 14 mars 2017, 4:06 / Répondre

    I felt very similar to you, Garance, when I moved from DC to Seattle. Certainly there are differences in culture between Seattle and LA, but that West Coast vibe still stands. And I love it. Glad to hear you’re settling in well.

  • Hi Garance,

    First of all, I love your drawings — almost as much as I love seeing photos of you on the site. I just came back from my first doctor visit since moving to Portland, Oregon last fall. Finding and seeing new doctors here has been the most stressful part of moving across the country. But, like you, I feel so much freer here on the West Coast. Yes, we have rain in Portland — and I definitely have to find a good raincoat — but I can dress any way that I like. And, unlike in Massachusetts, which is currently covered in snow, I have my choice of footwear. I can wear a different pair of shoes EVERY DAY if I want as opposed to lacing into my Sorels every morning so I can negotiate the snow and slush with warm, dry feet.
    And, frankly, Portland is a bit more free-wheeling than somewhat conservative Boston. My new doctor, who is 60-ish, sports a heart-shaped nose earring. So there!

  • J’ai demenage de nombreuses fois aux U.S. du nord au sud et de la cote ouest a la cote est. il nous a fallu une periode d’adaptation aux differents lifestyles et aussi aux decalages horaires ! Ma famille et mes amis en France ont eu du mal a se faire a tous ces changements alors que mon mari et moi avons adore.

  • Lagree method in Venice? Sounds like super intense pilates. I’ve recently started a traditional mysore-style ashtanga practice. Self-paced. I thought I would hate it; but 2 months in and I’m totally devoted… well at least 3 days per week ;)

  • Live Life Like It's Golden 14 mars 2017, 5:19 / Répondre

    LA is great! So much culture and beauty. Have u had a chance to visit San Francisco?

  • Garance! Je me suis sentie comme sa aussi juste passer deux semaines a LA, m’a mis en mode laid back! Cet endroit est juste trop charmant! Apres avoir demenage de Montreal a DC, je me suis sentie beaucoup plus remplie de cet « East-Coast’ vibe motivant et aussi un peu stressant. Visiter LA fait du bien, je le recommande a tout le monde maintenant!

  • Hi, I’m originally from the Bay Area in California and have lived for the past 7-8 years in New York City. I recently moved to Seattle a few months ago and I am having an unusual time adjusting to the culture and atmosphere as well. Although I miss very NY things like the subway, restaurants and bars staying open late, the proud aggressiveness of New Yorkers, etc., I like absorbing the attitude and culture of a new place. I’ve got the chill attitude of Californians, the confidence of New Yorkers and now, I don’t know what from Seattle yet, but I’m excited to find out.

  • Hi there! welcome to LaLaLand! I arrived from Paris 4y ago…(I am not French but I lived there for 16y, I am from Prague originally)
    Take your time with LA but I must say that since I am here, I am so in love!!! I am waiting when this dream will become some sort of reality but it just keeps being this perfect city….if you put love in it, you will get it back, feel home and get so much more… LA is very very unique and I can’t think about better place to live… this mix of nature, city, style, architecture, design, sunsets, ocean, hikes….spirituality and lightness…I am sure you have tons of amazing insider friends but anytime you come over to Silverlake side, happy to grab a coffe or margarita in Stella or Little Doms? Wish you smooth transition!

  • Jaredetmoi 15 mars 2017, 3:31 / Répondre

    Bonjour ou bonsoir??
    Encore un éditorial très sympathique
    J’adore vous lire, c’est simple, cool, sincère… et décomplexant en faite.
    Voilà décomplexant.
    « On fait de son mieux.  »
    Mais à chaque édito et sur tous les sujets. C’est votre signature ( entre autre, vous avez et votre style a bien d’autres qualités) ??

  • ah ah ……oui c’est exactement ça …..
    – yoga à 6 am
    – courses bio à 8 am
    – manucure à 9 am
    en uggs et bonnet ! Enjoy VB !

  • C’est super inspirant tout cela. Juste une ou deux questions honnêtes. Le culte du corps et des sport; ne serait-ce pas des dictats qui remplaçent celui des vêtements comme à New York (bien qu’étant une fana de yoga et de ski de fond moi-même) et deuxio, est-ce que la dépendance extrême à la bagnole ne va pas finir par peser un peu? Sinon, pour le reste, oui, cela a l’air super.

  • Bernadette 15 mars 2017, 8:53 / Répondre

    Oh Garance, I envy you so much!

  • Jorge Alexandre Teixeira 15 mars 2017, 9:17 / Répondre

    *_* !!!

  • It’s a bit further… but try Light on Lotus in Mar Vista. Take Kate’s 10:30 am Sunday class and hit the farmers market after. I promise you won’t regret it!!!

  • Ca fait vacances en continu, un peu comme à Marseille quand t’habite au bord de la mer avec cette lumière constante.
    Je n’avais jamais pensé à cette vie totalement à l’Ouest, où tu vis en décalage après l’excitation de l’Europe et de l’Amérique de l’est. Du coup tu es tranquille dès l’après-midi, c’est une chance aussi ! :D (ça m’éviterait de toujours pousser l’heure du coucher pour profiter de la tranquillité de la nuit) (et de manque chroniquement de sommeil !)

  • « and the occasional very sweaty man looking strange and lost »
    LOL so true

  • Lisa Walker 15 mars 2017, 12:23 / Répondre

    Welcome to Venice! Per usual, you have the best attitude. Sounds like you are embracing all of it; even its embarrassing quirks. High-five!

  • The New York to L.A. transition is HARD. You are doing amazingly well. I did it 19 years ago, but still sometimes think back on the first disorienting days. LA is nothing like London, Paris, New York. It takes a while to find your people and places, but you will. Keep looking and enjoy the openness that promotes creativity and lets so many things happen. I am second to none in my love of New York, but it can be parochial at times.

  • Hi!
    I love reading about your journey to adaption into the new environment. I am moving from Europe to Japan in two weeks, with family & friends staying here. Into a new job & new language & new world – time difference may become a problem as well ;)

  • charlotte 15 mars 2017, 3:26 / Répondre

    Bonsoir Garance,

    c´est avec si grand plaisir que j´ai lu et beaucoup ricané sur le message ci-dessus.
    Née a Paris, grandie à Londres, maintenant à Munich depuis 15 ans avec beaucoup d´escales a l´etranger, j´ai retrouvé l´amour de ma vie a Los Angeles il y a 15 mois – j´y étais pour le travail. Ce qui suit est le grand rom-com classic: mon dernier soir à LA, allés diner au resto Répubique pour rattraper sur les 20 dernières années … coup de foudre, mariage à NYC en Mai l´an dernier, re-mariage a Manhattan beach avec nos 4 enfants (deux chacuns de mariages précédents).
    Depuis, maintes visites à Santa Monica ou nous habitons (j´aime l´idée d´avoir deux «chez moi») – je peux complètement infiltrer ce que tu ressens, meme si Munich est loin d´etre une capitale comparable à NYC ou Paris.
    LA stands for Let´s Anticipate: it is very likely that something WILL happen, and if it´s light, I´ll take it!

    Charlotte

    …qui espère très fort pouvoir vivre ce que tu expériences… quand je serais un beau jour à 100% en Californie avec mes filles…prochaine fois à Pacques… I clearly can´t wait for that warm sun & the big chill

  • Lucrecia 15 mars 2017, 6:18 / Répondre

    Love you Garance! Love you read you! It is fresh and deeply at the same time! Big hugs from Mendoza Argentina!

  • Juli Frankel 15 mars 2017, 6:50 / Répondre

    I swear by the Bar Method (Female owned!!) they are franchised, but tightly controlled workout-wise all over town. I know that Mimi Fleischman (boy does she have a back-story NYC/LA) owns the Marina, Brentwood, Sawtelle and West Hollywood so the memberships can be used in any of those places. Her proteges own other franchises around town.

    Yes LA defies having almost any style but HERE IS THE BIG HINT — READY — BE SURE ALL YOUR BEAUTIFUL SWEATERS ARE PROTECTED because we have MOTHS!!! I forgot to take care of mine when I moved and lost soooooo many and they munched my husbands KITON suits too – they had no mercy. We store so much stuff here for our brief seasons that you need a system.

    That is all….

    Oh…and…you can find fabulous cleaners and repair people here but you will have to trek all over town.

  • Bonjour chère Garance,

    Je te lis très souvent en prenant mon petit déj et trouve ton blog très rafraîchissant.

    Trop comique ce dernier post sur le sport et le style à L.A., je me reconnais dans certains de tes commentaires)! je me réjouis de découvrir cette ville et Venice en avril (je ne connais que la côte est et j’habite à Zürich) et j’ai déjà l’impression de la connaître un peu à travers tes petits billets.

    Peut-être se croisera t’on un matin au Gratitude Café, qui sait, l’occasion de partager un peu! je n’ai ni bouche, ni seins, ni fesses refaits, je porterai un bonnet à pompon et des Birkenstocks (les chaussettes, à voir, faut pas exagérer quand même…).

    Belle journée sous le soleil!
    Catherine

  • Essaie Pop Physique, c’est super ;)

  • Suggestion: Get up super early and work in your pajamas… oops! I mean « lounge wear. » Use « breakfast and exercise » at around 9/10 am as the new lunch hour. Get dressed. Work like hell until 3:30 feeling professional and put together, then go out and take meetings for a couple of hours in your nice work clothes (how smart you are! You left Venice before it was *impossible* to cross the 405 because of all that traffic!), then reward yourself with a quasi-work/social happy hour.

    Come home (it’s 7 pm, the traffic is getting better!), make dinner, lounge with man, sleep early, repeat.

    It’s just a suggestion.

  • Michelle 16 mars 2017, 6:28 / Répondre

    BLQuestion…..could children be on your mind!!! As for waiting for life to fall into place,I hear my younger self in your questioning and the answer is I’ve discovered in my early fifties,it never does!!! It just keeps moving on organically,accommodating lots of shifts and turns.

  • berenice 17 mars 2017, 3:19 / Répondre

    Hi Garance, take your time and enjoy every moment..Settling in a new place, country will take you at least one year to start with. Just moved in with my Family from Toulouse to outside Milan and so far so good but with an new ectic job I still haven’t found and try a good yoga or pilates class.But no stress it will comes ..you are already doing so much…Contacts, relashionships and work pleasure is important but as you eat heathy foods now sport will come afterwards!!!!!xb

  • Kimberly 17 mars 2017, 8:56 / Répondre

    Ahh..I felt the sme way about the people in LA when i was there. Never fet like I could find my niche people-or they were all scattered throughout the metropolis. I miss the weather, for sure. In regards to the exercise? I am now in the Detroit area and weather is a HUGE issue and time to go to a class. I found a GREAT app for yoga. Its called Down Dawg. Yo can cater to your needs and sill level and every session is different. Is perfect for my erratic schedule and leaves me with no excuses due to the weather to get a workout in. Please send some warmth our way…..

  • You summed up my feelings exactly, moved to LA 3 years ago. The Sunshne is the best! As well as excellent produce and restaurants. I tried several gyms, classes, etc., I didn’t like it or the driving, I have happily settled on working out at home.
    LA style and fashion inspiration is all about who is dressing fun! Colorful, mixed up textures, old and new, there are amazing finds at thrift shops as well as walking Melrose. Welcome!

  • Have you tried Bryan Kest power yoga? I think it’s great!! Great workout, talks about inner light, diversity in students – checks all the boxes.

  • Welcome to Venice! I’m wondering if the super-intense Pilates class you went to was at Pilates Platinum on Lincoln. I think the vibe really depends on the teacher — Stephanie is my absolute favorite; her class is fun and challenging and (most of) the students look human :)

  • Layla Katz 28 mars 2017, 6:50 / Répondre

    Garance, Try LEK Fit! It’s the most fun, effective and sexy workout. Fully empowering! I live in SF and stream her workouts online which is amazing and the interface is chic and clean. But you can check out her classes at Hancock Park

  • This is a lovely and honest post, Garance. I’m originally from the midwest, and I’ve lived in LA now for 30(!) years. I still cling to my midwestern ideals and values, but LA is home. Your reflections really are refreshing to read and reinforced my love for this city. I live on the Palos Verdes Peninsula and work in Hollywood. The commute is tough, but my LA life is pretty amazing. Thanks for helping me appreciate it just a little bit more :)

From the Archives

The Skin You're In
  • The Skin You're In
  • In her words
  • French Gurus
  • Wellness
  • 10 Years of the Site
  • Pardon My French
Flaws and All

Flaws and All

would you illustration garance dore

Would You?

beauty viva la bush sonia sieff garance dore photo

Vive le Bush!

Living Raw with Mimi Kirk

Living Raw with Mimi Kirk

Jaws

Jaws

Hands

Hands

Sun

Sun

Body Happy

Body Happy

Stranger Things

Stranger Things