les-moments-parfaits-garance-dore

7 months ago by

Parfois, ça m’arrive.

Je sors de chez moi, je me sens légère, en pleine forme.

Un rayon de soleil fait briller mes cheveux aux reflets éclatants*, je me sens habillée à la perfection, stylée sans être fashion victim**. Mes ongles sont faits***. Ce matin-là, Chris m’a dit des mots d’amour****, j’ai parlé au téléphone avec ma soeur, et j’avais tous les ingrédients pour un petit dèj équilibré et délicieux*****. Le facteur me fait un grand sourire et je pense à ma vie, à mon appart qui est tellement bien décoré, à mon job qui est passionnant mais absolument pas stressant, et à ma vie réglée comme du papier à musique.

Et là, je me prends le pied dans la sangle de mon sac et je m’étale par terre. Histoire vraie.

Ça, c’est la version visuelle du concept, mais ça peut aussi être que je reçois un texto de boulot hyper stressant, que j’ai une journée que j’ai trop remplie et qui m’angoisse, ou (en ce moment) que j’ai un déménagement en cours et qu’il faut tout faire en même temps. Ou plus simplement, que je me rends compte que je me suis habillée comme si on était au printemps et qu’en fait, il fait -12, parce que j’ai oublié que j’étais à New York et pas à LA.

Les moments parfaits ne durent jamais.

Pourtant, il y a des gens qui arrivent à nous faire croire le contraire. Chez eux, tout est nickel, des ongles laqués à l’air reposé. Leurs journées sont organisées comme une cérémonie des Oscars (tiens d’ailleurs ce serait chouette si une musique commençait à jouer à chaque fois qu’on devait boucler un rendez-vous, non ? Je vais inventer une app pour ça !) et Warren Beatty et Faye Dunaway ne se plantent jamais d’enveloppe.

Ou du moins, ces gens-là, c’est ce qu’ils essayent de nous faire croire.

Parce que moi, je n’ai jamais connu un moment de parfaite harmonie qui a duré.

J’ai connu des moments qui ont duré plus qu’une seconde. Comme par exemple cette réunion de famille merveilleuse et impromptue dans mon village en Corse où tous les gens que j’aime étaient réunis au même endroit. Je me souviens de profiter de cet instant. Ou des moments où, au Studio, on travaille en équipe et on se marre et on est créatifs et je sais que j’ai l’équipe la plus merveilleuse de la terre, sans doute aucun. Des moments d’amour aussi, des moments de travail. D’absorption dans mon écriture ou mon illustration, ou dans une conversation avec quelqu’un que j’aime.

Je ne pense pas au passé, ni au futur. Juste au présent.

On se dit aussi, souvent, qu’une fois qu’on aura “ça” (amour, argent, travail, jean Balenciaga) on n’aura plus de problème. Qu’on fera enfin partie de ces gens à la vie parfaite. C’est d’ailleurs étonnant de voir à quel point on est prompt à dire de quelqu’un qui montre une certaine réussite sociale “Ah non, mais toi, tu n’as pas de problèmes, tout est facile pour toi !”

Alors qu’il n’y a rien de plus faux. Le bonheur de l’instant est dans la tête, pas dans les choses que l’on amasse, ni dans le degré de perfection que l’on étale, ni dans les succès extérieurs. J’ai expérimenté ça assez de fois pour vous le dire. Si vous en voulez la preuve, regardez le documentaire “Happy” sur Netflix, assez hallucinant.

Prenez les moments de succès, par exemple. Les moments où l’on accède à quelque chose dont on avait toujours rêvé. Ou même, dont on n’avait même jamais osé rêver.

On croit qu’avoir un style impeccable et les ongles toujours faits serait une espèce de clé pour une vie parfaite et photogénique. Alors que ça cache une telle montagne de boulot et de temps perdu que ça perd tout son charme quand on s’y attèle (je le sais, j’ai essayé, et j’ai abandonné).

On croit qu’il y aura un moment où tout dans notre vie sera enfin en place. Amour, appartement, job, amis, corps parfait, tout. Ces moments n’arrivent jamais. On a toujours un truc “bientôt fini”, un truc “qui se casse la gueule” et un truc “travaux en cours”. Toujours.

On croit, par exemple, que recevoir un CFDA Award est l’un de ces grands moments de vie, alors qu’on est tellement bouffé par le stress qu’on n’arrive pas du tout à apprécier l’instant.

On croit que tomber amoureux est un moment de magie stellaire alors que la plupart du temps, on est rongé par les doutes et par les “il a pas répondu à mon texto je fais quoi merde attends il a répondu je fais quoi non je réponds pas vas-y dis moi ce que je fais”.

On imagine qu’on nous annonce qu’on est New York Times Best Seller dans un grand moment larmoyant accompagné de violons, alors qu’en fait on l’apprend entre deux rendez-vous de boulot et une dispute avec son mec.

On croit qu’acheter une maison est un grand moment de félicité, avec une image de pub du moment où l’on signe et où l’on célèbre au champagne, alors qu’en général le temps d’arriver à ce jour on est passés par tellement d’étapes qu’on ne pense qu’une chose, “phhhhew il était temps”. On s’est déjà habitués à la maison, presque. On serait presque passés à autre chose, la prochaine maison, le prochain rêve à réaliser.

On croit que décrocher les étoiles, ça arrive comme ça, par magie. Alors qu’en général on a tellement bossé pour en arriver là que la magie a surtout un goût de travail acharné et de sueur. Que la récompense prend parfaitement son sens : un symbole de reconnaissance brillant qui ne montre absolument rien de ce par quoi on est passé pour en arriver là.

C’est ça, être humain. Les moments de pure perfection sont rares.

Et s’il faut savoir les saisir, les apprécier, il ne faut pas trop les attendre.

Le bonheur est en nous, et il n’a rien à voir avec l’idée de la vie parfaite qu’on nous présente aujourd’hui (c’est-à-dire être une girl boss tout en élevant quatre enfants trois chiens et en arborant un corps parfait, une histoire d’amour idéale et des tenues tout droit sorties de NET-A-PORTER et parfaitement repassées, le tout passé au filtre sur Instagram).

L’image du bonheur qu’on nous présente aujourd’hui est absolument épuisante.

Donc voilà, moi je dis, il faut se coolifier un peu.

Savoir apprécier et remercier pour ce que l’on a. Respecter ce que l’on a. Vivre pleinement les moments, sachant qu’ils ne dureront pas. Bosser en appréciant le travail et sans trop penser aux résultats. Avoir de l’humour, du recul, éviter le piège de toujours penser que le bonheur c’est demain et savoir aimer nos rêves pour ce qu’ils sont, des rêves et des projets.
Auxquels on accédera un jour, quand le temps sera venu.

Ça a l’air con mais c’est tellement vrai. Et c’est des choses qu’on sait depuis des années. Mais est-ce qu’on les met vraiment en pratique ? Depuis quelques mois j’essaye de vivre dans le présent et ça change tout, complètement.

Je ne m’emmerde plus à faire des choses “pour plus tard”. J’essaye d’avoir confiance en mon instinct et de laisser ma vie se construire au jour le jour, en faisant confiance au hasard, sans essayer de tout forcer et de tout diriger. Parfois c’est un challenge, parce que je fais partie de ces gens qui croient (croyaient) qu’ils peuvent tout contrôler.

C’est un challenge, mais ça renferme des moments merveilleux de confiance et de joie.

Et je repars avec un sourire, remonter chercher un manteau qui déséquilibre complètement ma tenue – les ongles non faits, les cheveux au vent, faire un grand sourire au facteur, laisser mon mec dormir tranquille. Amener le petit-dèj au studio au lieu de me lamenter sur mon pain rassis, et kiffer la vie.

——————-
* En général ça dure 3h, vers midi les racines grasses pointes sèches commencent à pointer.
** Le rêve.
*** C’est sûrement un lendemain de shoot, sinon ça n’arrive jamais.
**** Pffff, en général, si je pars tôt, il dort.
***** Le truc qui n’arrive exactement que un jour après les courses. Après ça, ça devient n’importe quoi parce que je ne sais pas planifier.

72 comments

Ajouter le votre
  • I love you ! :D

  • You are a wise woman !…claudiag

  • I just watched the documentary ‘Happy’ – it was so good. Very informative and actually made me happier in my own life. I too started living each day in the moment and enjoying my present time so much more. It’s hard to always look at the future and think about what’s going to happen, or what you want out of life. When living in the moment you appreciate those little things and love living your own life. This is your life, this is the your moment, enjoy it.

  • Cécile Delattre 28 février 2017, 10:04 / Répondre

    Chère Garance,
    Merci pour vos jolis mots, pour la fraîcheur de votre écriture qui sait si bien révéler la profondeur de ce qui vous habite. L’art de vivre que vous partagez dernièrement est une vraie source d’inspiration, un encouragement à être soi-même, à croire en ses rêves mais seulement en ceux qui en valent la peine, à assumer sa féminité dans ses forces et ses faiblesses, à s’aimer mieux en s’enorgueillant moins.
    Merci et bonne continuation! La vie est belle…
    Cécile

  • Keep keepin’ it real, sista!

  • It’s the journey, not the destination.
    I think women put too much pressure on ourselves to achieve some kind of perfection. I love reading about your journey and how you are steering your life to stay true to yourself.

  • Perfection is boring! Real life is never perfect and that’s why it’s interesting! Most beautiful people and things are never perfect.

  • Salut garance,

    c’est super vrai ce que tu dis mais quand on pense aux gens qui reussisent on se dit « ben c’est bon ils ont trouvé la solution pour ne pas avoir de problème ». La réussite ça varie selon les gens, cest ce que disait Scott « trouver sa propre definition du succès ». Sur ce belle journée libre heureuse et imparfaite :) <3

  • Garance, the real one ! thank you for this.

    p.s : I think I love you.

  • I am tearing up because I know. This is true and the timing resonates though my bones.
    I am tired from it all, and daily practicing sovereignty over sacrifice. Thanks G. Your words are always from the heart.

  • that constant race to more more more or better always better… We forget to appreciate the little victories we work so hard to reach! We get distracted, we compare ourselves, we forget the present.
    For me, celebrating the present, being present is the hardest of all.
    great post as always xxx

  • Un très très bel article Garance, je suis justement en pleine phase de doutes et ça fait vraiment du bien de lire des choses comme ça. Vive le présent !

    MERCI <3

    Des bisous,

    Mido.
    http://www.bowsome.com/

  • « Those moments never come » ;) I knew this, but it’s funny to « hear it out loud ». Even for someone who is, perhaps, TOO laid back , it is still something interesting to let resonate in my head.

  • Bonjour Garance,
    J’avoue apprécier ce nouveau ton, plus encré dans le réel. Je viens d’écouter l’épisode de la poudre et on sent une réelle évolution. Comme un retour aux sources, retrouver la personne derrière la marque… j’avais lâché le blog je pense du coup y revenir plus souvent.

  • You’re blog is refreshing for this very reason. Not only do I like your style but you’re not afraid to talk about your flaws.

    Keep being you bc because perfection is boring.

  • Garance on est tellement synchro!!
    A chaque fois que je lis un de tes posts « big life changes » et philosophiques, je m’y reconnaît à 200%!!!
    Moi aussi je viens de quitter Londres pour Barcelone et je ressens la même chose…Nous venons d’emménager notre petite famille dans un appartement immmeeeense et vide et je rêve chaque jour du moment où tout sera PARFAIT: la déco, une terrasse cosy et fleurie, un bouquet de fleur sur la table du salon, un gâteau sur son cake stand, un dressing de folie, des photos de we en Catalogne de rêve etc etc etc
    Mais comme tu dis, tâchons de vivre l’instant présent et soyons FIERS de remplir nos vies au maximum…Quand les jours seront vieux (gloups), nous n’auront aucun regret…
    Take Care

  • Damaris 6 mars 2017, 7:58

    Bienvenue à Barcelone Marion !

  • Post génial,qui représente exactement mon État d’esprit.

  • Pippi Hepburn 28 février 2017, 12:37 / Répondre

    I love your common sense. Which is not always common in the world of fashionistas! Always enjoy your days, no matter what and I know you do!

  • Et oui, les rêves formatés par cette société ne sont pas faits pour tous. L’amour gloire et beauté :-) ont un prix qu’on n’est pas tous prêt à payer et qui surtout ne font pas forcément rêver. Il faut apprendre à se connaitre pour savoir où est sa place, celle où l’on se sent bien, c’est tout.

  • Ah but when you do have those beautiful moments it’s so fun to really acknowledge and enjoy them. They are brief but make the whole thing worthwhile. I am learning to appreciate each day and trying to slow it all down a bit. I love to tell my clients when they are down or overwhelmed that we live in paradise. Sometimes we forget all that we have.

    Lovely as always, Garance. Thank you for the reminder.

  • mais oui carrément d’accord avec toi « il faut se coolifier un peu ». :) tu connais la chanson de Matthieu Chedid « Nostalgic du cool »? et bien moi je suis nostalgique du cool. je ne sais pas si c’est cette époque qui est obsédée par une perfection harassante ou si c’est Paris mais j’ai passé ma jeunesse dans le Sud et je suis nostalgique de cette époque de ma vie où ce qui importait c’était pas d’être parfaite (healthy food perfect body ongles nickel) mais d’être cool et de s’amuser.

  • Saglara Lidzheeva 28 février 2017, 1:39 / Répondre

    so much <3 for you, Garance

  • Tellement vrai et j’ai mis tellement de temps pour comprendre juste ça !! J’aurais dû lire cet article quand j’avais 20 ans, mais mieux tard que jamais :-)

  • Looking for happiness and a perfect life is a never ending journey.
    People get lost in perfection so easily.
    The drama with perfection is that as soon as you have achieved an aimed goal you are looking for another goal – unable to enjoy and to be satisfied what you have achieved so far. Which means: Perfection is an illusion. It’s like a vicious circle. What about satisfaction – a feeling which could be seen as the step sister of happiness. The feeling of satisfaction has a chance if one is able to take a step back and to look on all he has managed so far. In other words: If you want to be satisfied (and happy) you have to rest and take a break. I am not esoteric at all but I do believe that if you want to give happiness and satisfaction a chance you need to slow down. I am not saying that this is easy (and I know that this is not easy because I am a impatient person with a lot of wishes, plans, goals …). But I experienced that taking things easy, to let things go, helps me to be mor satisfied, relaxed. So: Thank you Garance for your shared thoughts!

  • Sometimes I fall away from this blog/site for a while for different life/work/schedule reasons, but I always seem to come back just as you are posting something that is exactly what I wanted to talk about with my girlfriends.

  • Mais il faut arrêter avec la quête de la perfection! C’est une pure horreur! Il faut vivre les petits bonheurs au quotidien, les uns après les autres. Ca n’empêche pas d’avoir des ambitions, des désirs de réalisations. Mais le bonheur ne viendra pas de là, ou très, très rarement, très fugacement.
    Pensons chaque jour: qu’est-ce qui me ferait plaisir aujourd’hui. Pas plus. Et archivons les grands et petits moments de bonheur. Que ce soit dans un coin de notre tête, une boite mail ou des photos. Pour pouvoir s’y recharger de temps en temps. Trouver comment les cultiver et les renouveler.
    Mais surtout arrêtons avec la PERFECTION! C’est un piège atroce!

  • Sevan 1 mars 2017, 7:09

    Exactement ma pensee ! Je n’aurais pu mieux dire ! :-)

  • Thank you Garance for being so honest.

  • Et ceci est d’autant plus vrai quand on a des enfants. Des moments magiques qui ne reviendront plus jamais comme des papillons qu’on n’arrivera jamais à attraper. Penser à rien et profiter du moment présent est la clé de notre bonheur au quotidien.

  • there is this scene in bridget jones when she is walking to work all happy and optimistic and than the moment after evth is gone and than the other scene in the hours when maryl streep is talking about the dawn after the night spent with her lover and saying sth like ´i thought it was a just a beginning of perfection, BUT IT WAS A PERFECTION.´ well it’s just so true…

  • Thank you! I really needed to read this right now. So true!!

  • Lovely article. And soooo very true. Just what i needed to read today as we often tend to forget…. Thank you Garance for reminding me.

  • diane leclair 28 février 2017, 10:54 / Répondre

    Garance vous êtes formidable.

  • Life is a marathon, not a sprint. I once slipped at 2 AM on a sidewalk outside Radio City and a very nice hobo asked if he – could HELP ME! I once looked at a lovely guy and thought « Why am I dating that playwright who never has a dime and cheated on me when I could be dating you? » I’ve been married to that lovely guy for 25 years and counting…marathon…not sprint…

  • Shirley Hunt 1 mars 2017, 12:04 / Répondre

    Thank you for writing this! I needed to hear this today. So honest and funny! I love reading your blog!! Have a happy day…. Lots of love xx

  • Love this, so true!

  • Sonja Janmaat Salim 1 mars 2017, 2:56 / Répondre

    This soooo resonates with me!! Thank you for you gift of putting thoughts into words. Bliss!!

  • Estoy totalmente de acuerdo con todo lo que dices y me siento muy identificada contigo porque en los últimos meses estoy tratando de escuchar más a mi voz interior y la verdad que se consiguen momentos de enorme alegría y amor….hay que aprender a desaprender y disfrutar del ahora para ser la mejor versión de uno mismo..todo esta dentro de nosotros..me encantas y te sigo desde hace mucho tiempo..mucha suerte!!

  • Alex de Berlin 1 mars 2017, 3:56 / Répondre

    Que tu as raison Garance !! Carpe Diem ;-)

  • mais oui merde! pourquoi, même si nous en sommes conscients, (enfin, conscientes avouons le), et que nous rejetons cette idée, ces injonctions, et bien cette image, elle, reste là, en nous ?

  • What good advice, and apposite, as lately I have been trying to accept that life is never all perfection and appreciate the moments and the little things.

  • Haha, I so needed to read this today! How many times haven’t I thought « now, this is it, everything is finally running smooth and it’s all good, the universe finally decided to give me a break, and then some sh*it happens and the break is over.. However, I’ve managed (as you Garance) to see the big picture and realize that much isn’t that important and it will all work out in the end. As long as I know what I want in life (stable economy, a smile on my face, good relationships and that work is giving me a good energy and letting me be creative) the universe will sort things out for and make sure I’m on the right place at the right time.
    This day got a lot better after reading this and I’m now focused again, thank you so much <3

  • Well, it’s not in LA you’ll find people chill out when it’s the kingdom of superficiality! a materialistic environment never brings happiness..

  • Delphine-Eve 1 mars 2017, 7:30 / Répondre

    Garance you’re amazing! Thank you for your inspiration.

  • Merci Garance pour ce texte….
    J’apprécie de plus en plus ce que vous partagez qui est au delà de la mode, de l’apparence, du « on doit »….
    c’est chouette de découvrir votre personne derrière votre personnage
    Merci pour votre sincérité et courage

  • So incredibly true! I had a not so great morning and needed this reminder, thank you. I also had a moment with my four year old the other day that keeps coming back to me. I was trying to untangle her slinky and getting frustrated, I told her I wasn’t sure I could do it…she looked at me and said ‘Mommy just breathe and believe’. I was floored and now hear her precious words when I start to mentally spiral downward.

  • Thanks Garance, I really needed to read this today. I’m like some super/mom/girlfriend/stepmom/cook/therapist but somehow my brilliant career has come to a standstill and that grates me. I suppose I do rate my success only on a work level, whereas I have so many other amazing things to be grateful for!!! xxx

  • Mamavalveeta03 1 mars 2017, 3:52 / Répondre

    How will we ever know a « mountaintop » experience if we never live in the valley?

  • This is perfect. If only we all could learn this earlier in our lives.

  • Jorge Alexandre Teixeira 1 mars 2017, 5:08 / Répondre

    A vida é isto , minha menina!!!And Thank You so much for sharing this A-M-A-Z-I-N-G article with me…i mean ..,us and , you know what ? I think i’m gonna quit my shrink!!!*_*

  • DaveysHouse 1 mars 2017, 5:17 / Répondre

    Dear Garance,

    You are just amazing. Thank you for putting the truth out there. I’m learning that paying attention when there is a wonderful moment slows down time and amplifies the experience, and you have more to go back and remember later. But I know you know that already.

    XX

    DH

  • Samantha Bonato 1 mars 2017, 5:56 / Répondre

    Perfection ! Overrated and so American!!
    Just live in the moment, and what ever will be!

  • Ça m’a rappelé un passage des Memoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar, que j ai lu et relu des centaines de fois. L empereur Hadrien y dit  » l existence des héros, celle qu on nous raconte, est simple; elle va droit au but comme une flèche… Ma vie a des contours moins fermes… par exemple, il me semble a peine essentiel, au moment où j ecris ceci, d’avoir été empereur. Les 3/4 de ma vie échappent d ailleurs a cette définition par les actes: la masse de mes velleites, des mes desirs, de mes projets, même, demeure aussi nébuleuse et aussi fuyante qu un fantôme ».

  • Caroline 2 mars 2017, 5:25

    Formidable passage, merci!

  • You inspire me Garance. Thanks for sharing this and reminding us to focus on the present and to be grateful for what we have. Cheers!

  • Je crois que le moment de pur bonheur dans une vie, est simplement le moment présent. Et c’est a nous a savoir cueillir la joie de l’instant. Car même dans les moments les plus grave et les plus douloureux, il y aura toujours une lumière. C’est ce que j’appelle l’espérance.
    Et passer une vie a attendre des pseudo moments de bonheur, peut être beaucoup plus triste et douloureux que tout le reste.
    Le bonheur est la, juste a cote, Sachons le voir et le faire notre.

  • C’est une espèce de moment bizarre de synchronicité parce qu’hier je lis ton post sur l’instant présent à vivre ( ça me parle, justement parce que je me projette beaucoup ou pas assez) et là je tombe sur cette vidéo juste après :

    https://www.youtube.com/watch?v=zYDKCx4hSQQ

    Effectivement, je vais considerer ça comme un signe… ;)
    Alors Merci!!! Parce qu’aujourd’hui ça a touché ma corde sensible!

  • Florence 2 mars 2017, 4:30

    Vraiment trop de synchronicité….O_O

    https://www.youtube.com/watch?v=yP8I0Yqqm80

  • Pour me rappeler que la vie, c’est en fait plein de bonheur si on sait où le trouver, j’écris un Journal de Gratitude. Tous les soirs je note au moins 3 choses dont je suis reconnaissante. Ça devrait être 3 nouvelles choses à chaque fois afin de me pousser à apprécier tous les moments de beauté de la journée. Ma liste est souvent très simple, par exemple – je suis reconnaissante de ma boss pour son encouragement cet après-midi, je suis reconnaissante du conducteur de bus qui m’a attendu, je suis reconnaissante de ma pause lecture ce matin avant d’aller au travail. Ça me met en bonne humeur et je me suis plus conciente de toute la chance que j’ai.
    //

  • LOOOOVe reading you

  • Lisa Walker 4 mars 2017, 1:08 / Répondre

    You did it again. I’m sitting in my « treehouse » in Venice, listening to the birds talk, feet on the table, sun on my back, after a long, exhausting, rewarding week of « giving », as I like to call my work as a chef. This morning is perfect and as I read your story I feel another burst of happiness.

  • Thank You!

  • Petits frissons Garance, merci pour ce beau texte!!!

  • I totally recognize myself in your story. In the EUbubble in Brussels the pavement are very uneven (the Belgian style) and since my head is in the clouds and I have this awesome feeling when walking to work I don’t mind my step and voilá. A little spectacle on the way to work ;-)

  • Vivre au jour le jour c’est aussi ce que j’ai décidé de faire, enfin j’essaie car les envies du futurs que l’on voudrait nous rattrapent! Tu viens de dire tout ce que je pense et ce qui peut m’énerver aussi sur la belle vie sur instagram! Que tout ce qu’on nous montre est tellement travaillé et au fond si peu empreint d’humanité, de réalité surtout. Parfois ça peut-être une journée en commençant par une glissade sur un trottoir sous une pluie battante, prendre un uber pool et se rendre compte qu’on va traverser tout paris pour déposer quelqu’un alors que la gare était tout proche au départ, courir pour voir que ton train te file sous le nez et manquer de faire une attaque en voyant son train s’éloigner et parce qu’aussi on a trop couru et que mine de rien il va falloir repayer un billet et que ce mois ci c’était pas prévu, oublier son sac sur le siège de la gare parce qu’on était trop occupée à appeller son mec en larmes parce qu’on a raté ce putain de train et qu’au final c’est qu’un ratage de train. Donc oui la vie n’est pas faite de moments parfaits qu’il faut savoir savourer quand ils se présentent.

  • Merci Garance, c’est rafraichissant !

  • everyone should take a step forward and laugh, be grateful, and enjoy, even if you do trip along the way. thank you for your insight. you are perfectly imperfect.

  • Super cet article, exactement ce que j’avais besoin de lire aujourd’hui. Je m’y reconnais parfaitement, toujours à attendre le « moment parfait » au lieu de profiter de l’instant présent car rien ne sera jamais aussi « parfait » comme je le souhaite.

  • How uplifting and relatable!

  • Stephanie Concannon 22 mars 2017, 2:41 / Répondre

     » perhaps all our loves are merely hints and symbols; a hill of many invisible crests; doors that open as in a dream to reveal only a further stretch of carpet and another door; perhaps you and I are types and this sadness which sometimes falls between us springs from disappointment in our search, each straining through and beyond the other, snatching a glimpse now and then of the shadow which turns the corner always a pace or two ahead of us. » Evelyn Waugh, Brideshead Revisited

  • Rafraichissant comme billet. Et je me retrouve complètement là dedans…

From the Archives

New York Street Style
  • New York Street Style
  • Only the Essentials
  • Style stories
  • Hair
  • Studio Visits
  • Ibiza!
Do You Uniform?

Do You Uniform?

Elegant Alice

Elegant Alice

Modern Femme

Modern Femme

Something Old, Something New

Something Old, Something New

fashion sissy atelier dore photo

A Coffee Break with Sissy

fashion street style alyssa coscarelli atelier dore photo

Alyssa in the City

fashion street style ally walsh atelier dore photo

Ally in New York

fashion street style anahita moussavian atelier dore photo

Reevaluating the Ruffles

fashion street style silja atelier dore photo

The Summer Jumpsuit