celebrity-garance-dore

1 year ago by

C’est trop bizarre, d’être connu.
Tellement bizarre que c’est même bizarre d’en parler, en fait. Mais aussi tellement drôle intéressant que je vais essayer de faire un peu le tour de la question, aujourd’hui.

Bon, d’abord, laissez-moi mettre les choses en perspective avant que vous ne le fassiez, je ne suis pas Rihanna. Les deux ou trois fois où j’ai été paparazzée, j’ai failli aller voir le pauvre photographe égaré (LE photographe. C’est pas comme s’ils s’étaient mis en horde pour me poursuivre, hein) pour lui expliquer qu’il perdait légèrement son temps – mais je n’ai pas osé, alors à la place j’ai mis ma pochette Saint Laurent devant mon visage avec un air à la fois contrit et offusqué mais sans froncer les sourcils parce que ça fait prendre 10 ans sur une photo je lui ai fait un petit signe de la main et dit bonjour.
Il a répondu, et on s’est regardés avec un air bête et surpris de tant de courtoisie.

Je ne suis pas Beyoncé, donc, mais n’empêche, plus ça va, plus on me reconnait. Dans la rue. Dans les boutiques. Au Whole Foods. À la gym. Et c’est souvent le truc le plus cool du monde. D’abord parce que :

1/ Les gens qui me reconnaissent sont souvent des gens que j’avais repérés pour leur coolitude (autrement dit, mes lectrices sont cool !!!)
2/ Ils sont d’une adorabilité à toute épreuve.
3/ Ils me disent des choses qui me touchent profondément. Souvent, ils m’expliquent qu’ils ont l’impression de me connaître et là, je leur réponds NON. Vous n’avez pas l’impression de me connaître, vous me connaissez. J’ai même une app violons sur mon Iphone pour ces moments-là. Non, bon ok Oprah, sors de ce corps, mais sérieux, si vous lisez mon blog, je ne rigole pas. Vous me connaissez vraiment.

Vu qu’ils me connaissent déjà en général, et que moi en revanche, je ne les connais pas, je leur pose des questions. Parce que pour moi, mes lectrices, c’est toutes mes copines. C’est comme ça. Mais je reviendrai à ce sujet à la fin pour que l’on puisse conclure ce post en bouquet final émotionnel à l’américaine.

En attendant, parlons plutôt des vrais moments bizarres.
Et d’abord, il faut que je vous le dise : tous ces moments sont arrivés exactement comme je vous les raconte, sinon ce ne serait pas drôle, hein.

– Il y a le moment où l’on sent que quelqu’un nous a reconnu, et où on fait un grand sourire pour dire un grand bonjour tellement on est une personnalité approchable, authentique et amicale et où soudain, on se rend compte que non, en fait, c’est notre voisine du troisième qui nous dévisage. Et qu’on est grave en train de la snober.

– Il y a le moment où, au supermarché, on entend un souffle derrière notre dos “C’est Garance Doré !” et où soudain on se tient plus droite et on se retourne pour faire un grand sourire et dire bonjour.

– Il y a le moment où, au supermarché, on entend un souffle derrière notre dos “C’est Garance Doré !” et où soudain on se tient plus droite et on se retourne pour faire un grand sourire et dire bonjour et où l’on se rend compte que la personne est en train de montrer un paquet de “tranches de pain au lait” à son amie (si si, je vous jure, si on le dit assez vite et qu’on a un égo gros comme une maison, on aurait pu entendre “C’est Garance Doré”).

– Il y a le moment où l’on devient complètement parano parce qu’on se faufile dans la rue en mode walk of shame en rasant les murs (Bon, ok, je suis casée à mort, donc je n’ai plus vraiment de walk of shame. Oui ça va, je n’en ai jamais vraiment eu, j’avoue. Mes walks of shame à moi, c’est quand je vais chercher mon petit dèj au Starbucks en mode Uggs, vieux jogging pourri et cheveux en pétard) comme si le FBI était après nous. C’est ridicule. Habille-toi pour sortir. Ou relax et assume le fait tu es une loseuse du quotidien.

– Il y a le moment où l’on s’assoit à un café et où une personne du café nous connaît et, sans nous le dire, nous envoie des parts de tarte à la pomme, des éclairs au chocolat, des cafés en plus, le tout en nous faisant de grands clins d’oeil entendus. On ne sait pas comment remercier, mais on ne peut pas s’empêcher de se gaver.

– Il y a le moment où on est là, les yeux gonflés, à l’aéroport, en mode femmes au bord de la crise de nerfs (bah ça arrive à tout le monde, même à Britney Spears, ahah !) dans la queue pour la sécurité et où soudain, on entend : “Je suis votre lectrice, je vous adore, merci pour votre livre qui m’a fait tellement de bien…” Et là on se retourne avec des yeux de cocker et on dit avec un hoquet “Non mais merci, là, vous ne savez pas combien ça me touche, snif, parce que vous savez, snif, ma vie, là, c’est vachement compliqué quand même, et…” dix minutes de queue plus tard, après une bonne session de thérapie, l’inconnu nous serre dans ses bras et nous offre un chocolat et ça va mais alors, vachement mieux soudain.
Opération brisage d’image réussi.
(Même pas vrai : mes lectrices étant des anges, elle m’a quittée en me disant que j’étais encore plus vraie et authentique qu’elle ne le pensait)(Snif!)

– Il y a le moment où quelqu’un nous dit “Je vous connais de quelque part, j’en suis sûr, absolument sûr mais alors sûr !!!” et où on dit qu’on ne sait pas, mais alors pas du tout d’où, vraiment. Qu’on finit par lâcher au bout de cinq minutes : “Je ne sais pas, peut-être que vous avez entendu parler de mon livre et que…” et c’est là que la personne se rend compte qu’on était à la fac ensemble. La classe.

– Il y a le moment où l’on est sur un tapis rouge à sourire aux photographes en prenant sa pose n°32 “Célébrité connaissant son meilleur profil en action” et où l’on se demande comment on a pu être projeté dans un tel monde parallèle et trouver ça parfaitement normal de prendre 23 minutes pour avancer sur trois mètres de tapis rouge.

– Il y a le moment où l’on est sur un tapis rouge à sourire aux photographes en prenant sa pose n°32 “Célébrité connaissant son meilleur profil en action” et où l’on rajoute même l’option “avec éclats de rire dans le vide” et où soudain, on entend un photographe demander à un autre : “C’est qui celle-là ?”

– Il y a le moment où l’on est avec des célébrités, des vraies, pas comme nous. Genre des stars de cinéma. On bavarde en essayent d’appeler à soi tout le naturel et l’aisance dont on peut faire preuve au monde (j’ai passé un moment comme ça avec Jon Hamm, JE PEUX VOUS DIRE QUE ÇA N’A PAS ÉTÉ FACILE) et où un photographe approche et nous demande de nous décaler légèrement sur le côté… pour ne pas être dans la photo. Un peu plus sur le côté encore ? Mon pied est dans le cadre ? Ahahahah (rire crispé) ok ! Très saine remise en place d’égo.

Il y a le moment où quelqu’un nous reconnait et nous approche pour nous parler mais il pleut des cordes, on a trente kilos de courses sur les bras et notre Uber s’est perdu pour la troisième fois et on est en train de lui hurler dessus de pleurer de jeter son téléphone violemment par terre de lui expliquer avec la patience et la douceur qui nous caractérise le meilleur chemin à prendre pour accéder à nous. On se reprend, mademoiselle, on se reprend.

Il y a le moment où l’on voit une mère et sa fille nous regarder dans la rue et que, à tout hasard, on envoie un grand sourire. Que soudain la mère vient vers nous avec de grands yeux pleins de reconnaissance. Qu’elle nous dit :

“Ma fille n’aurait jamais osé venir vous dire bonjour, alors je prends mon courage à deux mains et je le fais. Je sors d’un long séjour à l”hôpital et ma fille a été avec moi tous les jours. Dans les moments où c’était trop difficile, elle sortait votre livre, qui l’a énormément aidée… Alors, du fond du coeur, nous voulions vous dire merci.”

J’ai écrit ce post pour me moquer de mon égo, oui, oui.

Mais surtout, pour dire à cette mère et à sa fille, et ainsi qu’à tous ceux qui m’ont envoyé des emails, des Instagrams, tous ceux qui sont venus à mes séances de dédicace, qu’ils se soient jetés dans mes bras ou qu’ils aient serré ma main avec timidité, que ces moments me touchent profondément et qu’ils sont pour moi les ancres qui m’attachent aux vraies raisons pour lesquelles j’écris.

Pas pour être sur un tapis rouge, pas pour qu’on me reconnaisse au Starbucks. Mais pour me connecter avec des gens profonds et drôles et fabuleux, qui rendent ma vie plus belle tous les jours.

Alors, n’hésitez jamais à venir me dire bonjour.
Même si vous êtes ma voisine du troisième !

102 comments

Ajouter le votre
  • Bonjour ! Bisous aussi

  • if i ever run into you, i’ll say bonjour! :)

    http://littleaesthete.com/

  • Violaine 22 mars 2016, 9:24 / Répondre

    Merci pour tout ce que tu partages avec nous ! <3
    Bisous !!!
    Violaine

  • Bonjour Garance , tout simplement bravo et merci d ‘exister ! Bises Sonia

  • Thank you for this. Saying hello to you while on one of my rare visits to NYC is a fantasy of mine. Now I know I don’t have to be shy about it. Hope this post doesn’t backfire on you!

  • you really made me laugh out loud with this story! you’re a true angel <3

  • I would really want to say « hello » to you in person.

    It’s funny, right. Why do we desperately want to meet the people that we only know from internet, TV, etc.

    I think the answer is that it’s because we’re human. We long for personal contact after all. And I think it’s the beauty of being a human being – the possibility to meet other wonderful human beings, to touch each other’s lives and move on with ours. These are the things that matter. Little simple things.

    https://sofaundermapletree.wordpress.com

  • Roxanne Cadoret 22 mars 2016, 10:04 / Répondre

    Absolument adorable !!!!! N’arrête pas d’écrire Garance ! On t’aime trop !!!! <3

  • Hey!
    C’est sympa cet article. Ça montre l’envers du décor avec humour : les moments un peu gênants, ceux que certaines blogueuses plutôt populaires préfèrent cacher!
    Parce qu’il faut toujours être parfaite pour certaines, ayant le petit-ami parfait, des enfants parfaits, un make-up parfait, des cheveux parfaits, les derniers vêtements à la mode…
    J’ai tellement l’impression d’être une BVNI (Blogueuse Volante Non Identifiée), avec mon no make-up (mis à part mettre du rouge à lèvres, je ne sais rien faire d’autre!) , mes cernes assumés, et mon rejet de la dernière mode… Bah, ça me plait comme ça, c’est le principal!
    Bravo pour ta réussite en tout cas. ;)

  • The way you writte makes people feel they know you ..i do hope you have your secret garden …but you share with us so many important moments of your life ..that naturally we feel part of your big family …
    with Love
    Yael Guetta

    http://www.ftwwl.com

  • asianfreak 22 mars 2016, 10:13 / Répondre

    Tout en auto-dérision!
    C’est la qualité que je préfère chez toi.

    Bises et continue de nous faire rire par écran/livre interposé.

    Ton post m’encourage à venir te saluer si on se croise un jour ;-)

  • awww mais merci pour ce post tellement… tellement… ahhhh (soupir de bien être :)
    je suis sûre que je viendrai te voir si on se croisait dans la rue par hasard… enfin presque, enfin je crois, si j’ose et si j’arrive à faire taire la petite voix qui dit « non mais arrête! tu ne vas pas aller l’embêter maintenant, vas-y reste cool, les gens connus ont aussi droit d’avoir une vie! » même si bon après avoir lu ce post, je pense que j’aurais moins d’hésitations ;) en même temps, c’est pas demain la veille qu’on va se croiser dans la rue, vu que j’habite plutôt trèèèès loin de New York… :)
    bisou Garance!!

  • DaveysHouse 22 mars 2016, 10:27 / Répondre

    Damn, this is funny, and wonderful. Thank you for everything, Garance :-)!!

  • haaa Garance, tu resteras tellement notre modèle de vie !
    Au studio, on t’aime tellement ! Ce n’est pas rare qu’en cas de petite déprime, on retourne lire un de tes articles, et cela nous aide à remettre les idées au clair ! Mon associé a eu la chance de faire dédicacer son livre à Paris, et tu lui as semblé adorable ! La prochaine fois, c’est sur, je viens à ta rencontre !
    Cela fait plus de cinq ans que je te lis quotidiennement, fidèlement ! alors…Merci !

  • Bravo Garance Merci pour le partage !
    J’ai fini ton livre en 2 jours. Il se lit vraiment super bien et c’est que du bonheur de lire et de plonger dans ton univers.
    Merci d’être TOI !!
    http://mademoiselleglamour.fr/blog/

  • Tu es géniale :) tes copines de la vraie vie ont de la chance :) ne change pas

  • Aaaah ça me rassure! Car hier dans la salle d’attente du médecin j’ai lu un article sur toi dans Grazia pas sympa. Plutôt aux antipodes de la Garance Doré que l’on croit connaitre.

  • Your posts are my favourite Garance. I got a little choked up at the end. And of course, the rest was hilarious. Self-deprecating humour is my favourite.

    http://www.dressupchowdown.com

  • Petite larme à la fin., avec cette maman si touchante.. c’est cool de te lire! plein de bises !

  • I was a student at NYU until last year when I moved back to London, and I used to see you quite frequently in the village. But I was always too shy to come up and talk to you. Many times I wanted to tell you how much I admired and respected you. Really wish I had.
    Xo :)

  • Ahh Garance I just love that you do you. I really hope to meet you someday, You are such an inspiration!

  • Merci encore garance pour ce post si gai. J’ ai bien ri. Cette journee m a beaucoup bouleverse (les attentats en belgique…) et ce message, un peu decale, m a fait du bien, bise.

  • Moi aussi je voudrais tomber sur toi par hasard à l’aéroport ou au supermarché (que je viens d’écrire superché, heum) ! ça serait trop fun ?
    À la place, ça m’est arrivé de tomber sur une de mes camarades de l’école primaire, et c’était elle la caissière ! très étrange, j’ai rien osé lui dire de peur de me prendre un bon « T’es qui ? » en pleine face…ahhh…

    Bisous Garance!

    Mido.
    http://www.bowsome.com/

  • loved reading this, great post!

    xx
    http://www.cherry-mag.com

  • Nice post ;)

    ______________________
    PERSONAL STYLE BLOG
    http://evdaily.blogspot.com

  • Chere Garance, il n’y a aucune chance de vous croiser par hasard dans la rue mais je suis sure que vous etes charmante, c’est votre caractere. Vous etes d’un naturel desarmant et joyeux !

  • Lisa Walker 22 mars 2016, 1:20 / Répondre

    XO

  • mosaic_world 22 mars 2016, 1:22 / Répondre

    thanks for a funny and humanistic post.

    I don’t think I would be able to ever become famous as I am very private. however, I must admit the anecdote about the admirer sending you pastries in the cafe would be quite a tempting perk! ???? ???? ??

  • Sandrine Vaillancourt 22 mars 2016, 1:39 / Répondre

    I was so happy when I met you in Montreal at your book signing! You are lovely and so attachante!

    xx
    Sandrine

  • C’est vraiment drôle de lire ce post après t’avoir rencontrer dimanche! :)
    Maintenant je regrette de m’être dis: « laisses la faire ces courses tranquille! » et de ne pas avoir discuté un peu plus avec toi! En tout cas c’était un plaisir de te croiser!

  • I saw you speak at the Apple store in Paris in March of 2012 — the two-story store was overflowing with people, but it was still thrilling to see you in person! You’re a true gem!

  • Such a cute story. Would love to meet you and say hello! x

    http://www.wonkylauren.com

  • your blog is such an inspiration!

    http://hashtagliz.com

  • Je vis la même chose que toi au supermarche « maman ya ma maicresse »

  • jen kornblum 22 mars 2016, 3:34 / Répondre

    So nice to read this. The problem is that there is at times disparity between the ‘online’ image and an ‘in person’ one. Last year you hosted an event /pop up Cointreau café (I believe). You posted the times, etc and then when I came, something was closed, you were doing some photo shoots and it was pretty clear that your ‘regular’ readers were not invited. I was kind of asked to leave. It was really a shame. But really happy for all that is happening with the blog and the book and most of all in personal life as that is what counts!

  • I used to be on TV regularly. It was a little obscure all the same, and the only person who was impressed was my accountant.
    I think the worst part would be the pressure to be « on. » Like being a newcomer in a small town, where everybody knows who you are but you don’t know them and they are all judging you, curious about you.
    Still, it’s true there are lots of fans out there who feel like they’re almost friends with you, and probably would be IRL. And a bonjour from them can’t be bad.

  • I picture myself running into you on the bike path in Venice. My hubby and I are riding past you and Chris in the opposite direction. I wave enthusiastically, you smile and say hi. After you guys pass, hubby asks, who’s that? Irritated that I have to tell him again, I say that’s my friend Garance, she’s the best blogger in the whole, wide world.

  • Garance,
    Je vais a New York au mois de mai et si je te croise promis je viens te saluer! Et si tu as dix minutes, j’adorerais te faire dedicater mon livre. Je peux t’apporter des Chocolats belges???????????? Merci

  • Ahhhhh! Garance! j’adore ! J’adore ! J’adore ! C’est toujours du pur plaisir de te lire et de lire les post du studio , de l’inspiration à l’état pure … De la création! Et tu sais quoi ce blog, et toute la beauté qui en sort, Ca donne juste profondément envie de s’écouter soi meme … A l’intérieur …et de créer … Alors merci ????

  • joli dessin! Bisous Corsica ! on se verra peut-être un jour en chair et en bosses ;-)))

  • I so want to run into you one day and say hello!

    http://www.myhappynook.com

  • Dear Garance
    Sooo tell me
    which Ugg boot did you go for?!!!
    Its funny what you say about Uggs ~ I love heels & chic footwear, but I live in a rural & surfy part of the UK called Cornwall…
    I once owned some Uggs, ten years ago ! I was thinking of buying some more because if your feet are super warm its possible to go bare legged!! & you post this about wearing uggs in NY!
    I think they can be sexy …
    Im so intriuged to know what colur & length of boot you went for…
    Enjoy those Uggs they are heavenly on the feet & feeling free & warm is good energy …!!!
    Big cosmic floaty Love
    Nicole X

  • P. S. I love this illustration — perhaps it should be one that you print up for your shop?

  • First time writing a comment……

    Your writing is so great to read because of your sense of humour and it does seem like you are just talking out load. Always fun, always real and I always think I would love to have a cocktail with this cool girl!

  • Oh my, I burst into tears myself at the last story, of the mother and daughter. I can’t even imagine how that must have felt to you at that moment. La vie est belle.

  • Maryanne 22 mars 2016, 5:07 / Répondre

    Been following you for years so thankyou as I get much enjoyment from you writing!!!!

  • Years ago I gathered up all of my courage and said « Bonjour » to you during NYFW and you could not have been lovelier. I was so surprised by that but then realized that I should not have been after reading your blog for so long. You are the real deal, Garance. Thank you for staying true to you…

  • Oh Garance, this is a wonderful post and makes feel a little better (like you always do xoxo) because I met you at your Toronto book signing and instead of saying « I’ve been reading you, admiring you and laughing, crying and dancing along with you for simply EVER! Seriously, since the very beginning, so thank you » I completely froze and said the most Canadian thing ever by mentioning the horrible weather. My sister laughed at me all night because I was so mortified. Ugh. It is a very strange moment in time to meet a stranger whom you somehow know, so thank you for acknowledging the weirdness and I promise if we ever meet again I will….maybe….be myself!
    XO

  • So if I am ever in New York and spot you across the street, I hope it won’t be weird if I yell hello! One of my dreams is have a random conversation with you. Reading your blog has always cheered me up, so thank you for your words and your smile and your style. xx

  • So nice and sweet :) Your blog has been inspiring and fresh since all these years, you always have something nice to relate us!

  • Hi Garance, Simply adorable this post!
    Are you planning a book signing in Lisbon, Portugal ?
    Bisous

  • Merci d’être là, d’être toi-même, si vraie, si inspirante et si drôle. Tu m’as changé les idées plus d’une fois lors d’un long séjour à l’hôpital pour cause d’accident grave, et ton blog était ma « bouffée d’oxygène », une sorte de retour à la vie normale, à la futilité, aux émotions, à la mode.
    Et maintenant que tout va bien, je te suis toujours, avec d’autant plus de plaisir.
    Merci d’exister.

  • I have this vaguely autistic habit of not using names in conversation and am pretty lax about learning them, even at places I go regularly. Before I knew what the owner of my butcher shop’s name was, I was in there at the cash and a guy came in behind me and said « T.J. » very slowly and creepily and it sounds an awful lot like « Gene Day » and I was super weirded out. Then realized I was being a narcissistic nutter and now I know my butcher’s name!

  • Love the illustration! When I came to your signing in SF my teenage daughters were watching me (I thought they were shopping) and they were absolutely delighted by the delight they saw on my face at getting to meet and talk with you. Thanks for being so wonderfully approachable!

  • This post is perfectly shows why we read this blog in droves! Thoughtful, humble, glamorous but tongue in cheek about it. All shared with humor and ease that makes people want to come say hello when they see you.

    So few famous people who are recognized these days do anything worth being recognized for, but what you offer is friendship & support (& even a lifeline in the case of the mother&daughter). Even though you don’t know us. That’s kinda unique. And wonderful.

  • Bonjour ! Ok j’avoue j’étais toute excitée que tu viennes à Montréal mais je n’ai pas osé venir te voir!

  • Garance!! I <3 you so much! I have told my husband numerous times that we would TOTALLY be friends… Hahaha. You are my "celebrity to have dinner with" choice. Even though if I mention you, sometimes people say "who is that?" I am cracking up. I love this post. Thank you. I wish I lived in NYC so I could accidentally bump into when I was in my sweats and Uggs. I have been reading your blog for 7 years now! #WeLoveYouGarance

  • Just love you…..!

  • <3 <3 <3 !!!!! Your honesty is so refreshing. Loving the podcast and always the blog : D

  • In September 2015 I moved to NYC, and one day, in the middle of apartment-looking hysteria, I decided to hang around the shows. Most people who waited outside before or after the show had professional cameras and I only had my iPhone. I tried to take as many pictures as possible – it was a very surreal experience. I mean, all the blog posts and magazine pages came alive in front of me. Some people cast weirdly curious looks my way, some looked down upon my choice of « photo equipment ». I saw ADL and many other IT-gils strutting at the arm’s length. But only when I spotted you, Garance, it gave me chills. I’ve been reading your blog since the very beginning. It’s such a strange feeling when you think you know everything about a person you’ve never met, you almost feel like sisters, and then you have that one split second to overcome all the fear of being disappointed … Well, I’m so happy I overcame that fear and asked for a picture with you. The sweetest thing that happened right after that was how (pleasantly) surprised you were and how absolutely nice and charming, even though I could tell you were in a hurry. I thank you for being so genuine! You can see all the pictures I took that day on my instagram @y_._z

  • C’est comme ça que je t’imagine, alors si nos chemins se croisent, je n’hésiterai pas à venir te parler ;)

  • Il y a des gens qui sont célèbres mais qui ne le méritent pas… Et puis il y a Garance Doré :) Je t’embrasse et t’envoie l’odeur du maquis corse !! Basgi…

  • Adorable Garance :) (d’une personne qui ne saurait probablement pas trop quoi te dire mais qui serait heureuse de te serrer la main avec timidité!) bisous

  • Aaaah, now I got all teary. Love your way of writing, and love your book! xxx

  • Savine Leclercq 23 mars 2016, 5:35 / Répondre

    Merci pour ta simplicité et ton authenticité!!
    Belle journée,
    Bises

  • J’ai une question pour la personne à la fois très connue et ne vivant plus en France. Quand je t’ai vue à la télé récemment, ce qui m’a frappé est que tu avais gardé un français très fluide, sans accent, même léger, et sans « américanismes ». Alors, puisque tu vis, travailles et aimes « américain » la très grande partie du temps, comment arrives-tu à rester aussi française? Skype avec tes amis et fa famille?
    -)
    J’ai connu des personnes qui, vivant aux Etats-Unis depuis quelques années, avaient pris un léger accent et/ou ne retrouvaient plus leurs mots en français.

  • Hallo Garance!!!!
    WHEN (????) will we meet you in Bad Homburg???

  • Je crois que c’est vrai qu’on te connait un peu! Tu es peut-être une personne qu’on vire pour photographier Don Drapeeeeeeeeeeeer, mais l’annonce de ton mariage, ça m’a envoyé des papillons dans le coeur comme le mariage de Jennifer Aniston et Justiiiiiiiiiiiin Theroux! Oui, ça s’explique pas, vous êtes deux stars qui donnent envie de vous voir heureuses!

  • Such a cool post Garance! :)
    xo

  • Garance tu es à 2 doigts de me faire chialer, tu es trop mignonne et fabuleuse !
    Tu pourras même rajouter « il y a la fois où des lectrices rêvent de moi et dans le rêve on est vraiment super copines, c’est trop cool!  » Ha ha ! #lasciencedesrêves
    Bisou à toi !
    ps: il est passé l’article ou Chris raconte le premier date ? Je m’en vais fureter…
    ??

  • Stella from the Pyrenèes 23 mars 2016, 7:25 / Répondre

    If you ever get to Barcelona, let’s say for book signin, let me know!
    I would like to smile at you and give you a big hug, just as I do with my best friends!
    Bissous!

  • Merci Garance pour ce post. Cela respire l’amour, l’amour pour tes lectrices, l’amour pour son prochain, dont on a tellement besoin aujourd’hui et demain. In need of so much love in these dark times.
    Bisous & Hugs from Belgium.

  • Merci pour vos ondes positives, merci, merci, merci !

  • Je suis à NY dans 10 jours et je veux bien passer te faire un bisou!

  • Jane with the noisy terrier 23 mars 2016, 9:11 / Répondre

    Great post. You perfectly summed up why all of your readers feel such a strong connection with you. One of my few regrets in moving to South Carolina from NYC is that I won’t run into you anymore. Well, you do have a SC connection now so perhaps it’s time to come visit Hilton Head Island! Bisous!

  • Les « tranches de pain au lait » m’ont renversé! Garance, ton humour est vraiment décapant!

  • Such a great post and a great timing, as I just met you a couple of weeks ago at your book signing in Berlin. I still kick myself for not being a better conversationalist (and starting our conversation with « I am not so good at small talk… ») and telling you how much of an inspiration you are to me. At the time I thought it would be « so American » to compliment you and perhaps sound fake (after so many people probably saying the same thing)… but now I regret it. Alas, the moment has passed, but perhaps we’ll have the opportunity to meet again one day.

    But after (at least) 8 years of reading your posts the best thing about meeting you was seeing that you are just as kind and genuine (and beautiful!!!) in person as you come across online. (Just wish I had told you that in person ;)

  • J.VERMEULEN 23 mars 2016, 1:16 / Répondre

    Bonjour Garance,
    J’ai trouvé ton post trés amusant, moi qui t’ai vu le 8 mars dernier à Bastille, rue du faubourg St Antoine et qui ai hésité à t’aborder  » ouh là là elle est seule je ne vais pas la deranger  » A la table d’un café avec une amie ( d’Ota ;) ) ; j ai tant hesité que tu as disparu alors que mon amie disait  » vas y c est le moment de lui parler de toi  »
    Je voulais te proposer une visite de mon atelier, je suis artiste plumassier et j’aurai voulu te faire découvrir mon univers. J’aimerais vraiment te montrer mon travail durant la prochaine fashion week. Qu’en penses-tu ?
    Bises de Paris,

    Julien

  • Voilà pourquoi on t’aime! Bisous

  • Une petite merveille cet article !
    Tu me donnes l’impression que tout est possible, qu’on peut réussir sans changer d’un pouce!
    Merci d’être toi!

    xxx

    Irène
    http://www.cookinginjune.com/

  • Promis la prochaine fois que je te croise je viendrai, la dernière fois c’était en septembre, à la sortie du défilé Isabel Marant .. je n’ai pas osé venir te saluer .. résultat j’ai fait des trous dans la tête de tout le monde pendant une semaine, en chouinant « j’aurais du aller dire bonjour à Garance/ Garance est géniale/je suis trop nulle d’avoir eu peur/Garance est géniale »

    du coup je te l’écris: Garance! tu es géniale

  • Best post ever !!! J’ai adoré l’humour, les histoires, tout !

    http://www.pardonmyobsession.com/

  • Coucou Garance! j’ai eu l’immense plaisir de te rencontrer à Paris lors de la dédicace ton livre — et tu étais tout aussi géniale, éblouissante, et authentique que je ne me l’imaginais… j’étais sur un petit nuage de bonheur pendant toute la semaine ^^
    ps: il faudra absolument que tu ailles à Tahiti et ses îles un de ces jours!! :)

  • I love you and your book was amazing.

  • Your book has help me get through my divorce. And your blog has been a highlight in my day since I started reading it. Never doubt the reach of sharing yourself so authentically with the world. You are one special lady.

  • Ouiii moi aussi j’ai envie de te voir en vrai !! :D
    (viens en Suisse alleeezz)
    Sinon j’adore ton illustration, et j’ai l’impression de voir ta soeur.

  • Katalina 24 mars 2016, 3:54

    Ouii, ce serait super si tu venais en Suisse, je suis d’accord!! :) Bisous, j’ai vraiment adoré ton livre!

  • Quand tu viendras a Rome?
    Merci! Bisous
    Manuela

  • La véritable question est là: était-ce un paquet de tranches de pain au lait, ou de la crème brûlée? ;)

  • Saw you at Fashion Week, Dior show last September. You and Scott were talking but the conversation looked uncomfortable. I didn’t think it was the right moment to say « hi », but took a few photos of the encounter because it was the inimitable « Garance ». Enjoyed this piece.

    Janine Claire
    http://www.noworriesparis.com

  • Chouette post…
    je reste obnubilée par le small talk que tu as dû faire à Jon Hamm. Ça mérite un article, raconte!

  • Mathilde ROUSSELOT 26 mars 2016, 3:56 / Répondre

    Dix milles bisous qui pètent.

  • Margaret 28 mars 2016, 2:59 / Répondre

    Great post! Love the way you are -exceptional and the same time just like us – true woman, not a bombastic star from other dimension of the galaxy.
    Hello from Poland : )

  • Pimastreet 28 mars 2016, 3:23 / Répondre

    Que dire de plus : tu es une personne magnifique :-*

  • I as always love your writing and your wry sense of humor about yourself. I really identified with this article because although no where near the stature of you I have garnered a bit of a following, especially on Instagram and now at least every other day someone on the subway or the street will ask me if I am the Accidental Icon. I find it beyond comprehension and am so moved when they ask to take a photo with me. Like you, I am unbelievably touched and humbled by the things people say. You once told me when I first started blogging to be authentic and I never forget to be. Your advice made all the difference in the world. Thank you!

    Accidental Icon
    @iconaccidental

  • Could I love this woman any more? Was lucky to chat with her at a stop on the book tour and she was just as delightful in person as on the page :)

  • Ok, so I’m saying HEEEELOOO!!! :)

    « Let’s get some creme brule! » hahaha You made my day – thank you so much!

    Bisous :*

  • T’es cool Garance!
    Keep going…
    Et Bonjour et bisous

    Alix

  • CecileMaki 30 mars 2016, 12:10 / Répondre

    J’adorerais pouvoir te dire de vive voix que tout ce que tu écris m’inspire, et me fait sourire!
    En attendant, je continuerai à laisser des petits messages de temps à autre pour dire comme j’apprécie ton travail et celui de ton équipe ;)
    Bises

  • Bonjour Garance !

    Je tenais à te laisser un message particulier aujourd’hui… Je suis venue à ta dédicace au Bon Marché en décembre. C’était vers la fin (je t’ai même demandé de signer un second livre pour une amie qui n’avait pas été autorisée à faire la queue, faute d’être arrivée à l’heure).
    J’étais très impressionnée d’être à côté de toi. Je n’ai pas osé parler (alors que j’avais des tas de questions en tête). Tu m’as demandé ce que je faisais. Je t’ai dit que je venais d’obtenir le barreau et que j’étais sur le point de partir vivre un an à NY. Tu m’as rétorqué que les américains étaient hyper sérieux concernant le droit, que c’était un truc très important (ou quelque chose comme ça).
    Depuis décembre, j’en sais un peu plus sur mon année aux USA. Je vais passer un an à Columbia pour étudier.
    Même si je dois mon admission à mon parcours universitaire, je ne peux pas nier que des personnes totalement extérieures à mes études ont réellement motivé cette envie de partir un an à NY. Plus précisément, il y a deux personnes. Tu es l’une d’elles (la seconde personne est Casey Neistat).

    Je te lis depuis des années. J’ai commencé à te lire à la fin du lycée je pense (et le lycée est terminé depuis presque 8 ans maintenant). Ce n’est pas rien de lire quotidiennement une personne entre 16/17 ans et 24 ans. Ca marque et ça inspire. J’ai suivi le début du blog, ton départ à NY. La vie que tu nous racontes là bas, les changements que tu vis, les aventures qui t’arrivent m’ont inspirés. Des tas de fois je me suis dit « moi aussi j’ai envie de faire ce changement » même pour une courte période.
    C’est un peu bête mais on trouve la motivation là où elle est. Surtout pour des grands projets. Je ne suis pas quelqu’un qui arrive à prendre des décisions importantes toute seule. J’ai besoin qu’on me pousse un peu. Indirectement ton blog m’a poussé.

    Ton livre a confirmé cet envie. Quand j’ai lu ce livre, j’ai eu l’impression de lire une gourou du bien être, qui me disait de poursuivre mes envies.
    Une amie très proche vivait un moment assez dur à ce moment là. Je lui ai passé ton livre très rapidement en lui disant que ça allait l’inspirer et l’aider à prendre du recul.

    Voilà. C’est pas très ordonné ce message. Tu nous dis souvent « merci » : merci d’être là, de te lire, de t’écouter, te soutenir, te suivre… Mais merci aussi à toi. Tu as eu un impact très concret et très important dans ma vie. Dans une certaine mesure, tu as contribué à réaliser un de mes rêves.

    J’espère te croiser dans les rues de NY. Je n’hésiterai pas à te dire bonjour !

  • OK, le « C’est qui celle-là ? » m’a tuée… Merci d’être aussi drôle !
    Caro de Pensées de ronde et toi, vous êtes les deux plus marrantes, au fond !

  • Alors je n’hésiterai pas, si un jour on se croise …. :)

From the Archives

On The Road
  • On The Road
  • In her words
  • French Gurus
  • Wellness
  • 10 Years of the Site
  • Pardon My French
vacation garance dore photo

Vacation

Wide Open Road

Wide Open Road

kazu harry makino blonde redhead horse riding equestrian fall garance dore photos

Run Wild

Upstate team retreat Garance Dore studio photos

Smells Like Team Spirit!

road trip maine neada garance dore photos

Road Trip To Maine

road trip beauty photo garance dore

Beauty On The Road

Southampton Getaway

Southampton Getaway

hitting the highway road trip audrey hepburn garance dore photos

Hitting the Highway

upstate guide travel garance dore photos

Weekend Guide : Upstate