unnamed-2

On Vocations…

8 months ago by

Hello! Welcome to « Dear Garance… » where Garance answers readers questions in her monthly newsletter! You can sign up for the newsletter here to read Garance’s May advice. And if you have a question you’d like Garance to answer, please submit it to contact@atelierdore.com. We encourage questions of all types; love, relationships, family, personal dilemmas, the meaning of life, and of course, career. Below is the question Garance answered for April.


___________________________

….Je suis un peu à la croisée des chemins. J’ai 25 ans et je suis actrice depuis l’âge de 7 ans. Ces deux dernières années, j’ai eu de moins en moins de rôles, et je ne sais pas trop quoi faire. Je n’ai pas de diplôme universitaire, je n’ai jamais eu d’autre travail. J’adore mon métier d’actrice, mais je n’aime pas cette impression que tous mes amis commencent à avoir des vies et carrières établies alors que moi je continue à papillonner. Je voulais savoir : penses-tu que la vocation existe ? Penses-tu que tout le monde en ait une ? Quand on aime vraiment quelque chose qu’on a déjà fait, est-ce que ça veut dire qu’il faut persévérer, même quand ça paraît impossible ? Ou est-ce que c’est idiot ? Combien de temps faut-il insister devant une porte qui refuse de s’ouvrir ?
– Madeleine

___________________________

Ma chère Madeleine,

D’abord, j’aimerais te dire quelque chose que j’aurais aimé qu’on me dise quand j’avais 25 ans : du calme, détends-toi.

Bien sûr, on me l’a certainement beaucoup dit, mais je n’étais pas en mesure d’écouter. J’étais bien trop occupée à stresser. Et ça prend énormément d’énergie !

Tu me demandes si les vocations existent. Je crois que pour certaines personnes, oui. Mais pour les autres, c’est plus fluctuant : les vocations vont et viennent, changent, évoluent.

Prends mon exemple. Je voulais juste devenir illustratrice. Mais les portes étaient plutôt fermées, je ne trouvais pas d’issue. C’est le fait de galérer qui m’a poussée à ouvrir mon blog, à écrire, à prendre un appareil photo. Pour apprendre à mieux me connaître.

J’ai compris que si la notion de vocation existait, elle était sans doute plus large que la voie plus étroite que j’avais imaginée.

Ah… les œillères qu’on se met.

Ma vocation, c’était de raconter des histoires. Pour inspirer les autres avec mes images et mes mots. Mais la forme précise que ça prendrait évoluerait avec les années.

Comment je sais que c’est ma vocation ?

Pas parce que je réussis. Pas parce que ça me rapporte de l’argent. Pas parce que mes amis trouvent ça cool.

Je sais que c’est ma vocation parce que dès que je dévie ne serait-ce que légèrement de ma voie, une drôle de douleur m’étreint. Lancinante et bien réelle. Pesante et familière.

Je ne la contrôle pas. J’ai essayé pourtant ! J’ai essayé d’être davantage celle que je pense qu’on veut que je sois. Beaucoup d’histoires que je raconte sur le blog parlent de ça. Et de ma quête de liberté.

Il y a des fois où je suis moi-même, vraiment. Quand j’écris, que je dessine, que je prends des photos. Je ne pense à rien d’autre. Je m’épanouis. Je vis le présent. Je suis à la fois heureuse et apaisée, parce que je fais ce que je suis censée faire.

Et cette sensation de bonheur, c’est ma vocation.

Il te faudra peut-être encore quelques années pour apprendre à écouter les signes, mais il me semble que tu es déjà assez lucide.

Tu as fait des choix, choisi une profession, tu sais mettre des mots sur cette frustration.
Mais en ce moment, ça ne décolle pas.

Mon conseil : profites-en.
Utilise ce temps qui t’est donné.

Vis.

Quand j’avais 25 ans, certains de mes amis semblaient avoir tout bon. Ils avaient un boulot, un appart, des relations stables.

Et moi, je faisais tout pour y arriver aussi.

Mais je partais dans tous les sens, j’étais à fleur de peau, curieuse, j’avais soif de davantage. Et ça n’a pas changé ! C’est ce qui fait que je suis moi. C’est ce qui me relie aux autres, à vous tous. C’est ce qui fait que je raconte des histoires.

Alors Madeleine, détends-toi et vis ta vie.

Apprends d’autres langues, vis des chagrins d’amour, goûte de nouveaux plats, tombe amoureuse, essaie d’écrire, travaille un mois, voyage un mois, va au festival d’Avignon, fais des erreurs, éprouve ce que c’est d’être humain.

Glisse-toi dans ta vie. Fais confiance à ton esprit qui a toujours soif de plus. Personne n’a tout bon. Tu finiras par te trouver. Et tu verras que ce que tu cherchais a toujours été là.

Je t’embrasse,
G

7 comments

Ajouter le votre
  • Good advice, Garance and I couldn’t agree more. At 25 I was in an administrative position wondering when my « life would start ». 25 years later and many, many winding roads I am self-employed and loving my work. It took a lot of closed doors, heart aches and hard, hard, hard work to get here but it’s been an amazing journey. Buckle up and keep your eyes open – what you are searching for is working its way towards you too. ;)

  • Cindy Black 28 avril 2018, 1:19 / Répondre

    what a fantastic bit of advice, Garance. I love the idea to ‘use the slow’ – that’s something I’ve had to learn to do and struggled so much with in my 20’s. I remember feeling that my self worth was equal to the number of clients, projects or files on my computer! It does help to get a few good little jobs behind you. Maybe our writer Madeleine should try a few more avenues that are untapped and not be judgmental about them or too focused on the final outcome.
    The best mentor advice I ever got was: do your small jobs well, focus on the little successes (whether it’s a great detail or mastering a singular line of acting) and make sure to show them off. I’m an architect, so for me this means to photograph all my work… even the ones I consider ‘bread and butter.’ For an actor it would be documenting that work and not being embarrassed to show it to future potentials. Men tend to be much better at this than women.. I think it’s why they sprint ahead at certain parts of their career.
    I’m 41 and now relish the time between jobs rather than panic. Garance I love that you’re about my age and are experiencing a similar calm. I also love hearing about your illustrating process and can clearly see that it’s your true calling! It seems to be the output of your introverted self, while the blog and writing derives from your extroverted nature. And the two are a brilliant combination!
    xoxo, Cindy

  • Love this, it helped me so much. I feel the same way as Madeleine and also how Garance felt. It feels like I’m stuck doing the same boring thing every day and like I’m not improving myself. This helped me realize that it’s very important to stop overthinking what I’m doing and just enjoy life. I think I will start getting my creative juices flowing and pick up my camera again. Thanks for reminding me and every other person that feels the same way! Love hearing your wisdom Garance

  • Oh, my God! I have to print this letter and mail it to my daughter! It has the right wonders and answers! Love it!

  • ‚Oh how we limit ourselves!‘ So true. I’m heading towards a new career path, a calling that I always knew was there. Our souls take their own time. I love to trust in this slow development and i’m so excited what’s going to unfold in front of me. I‘m sure most of it is far beyond my imagination. So let’s just trust the process! Thank you so much for this inspiring post Garance.
    Carina

  • Curious about why you mention Festival D’Avignon. Did something happen there for you?

    As another lost 20-something I’m searching for some kind of freedom, but it’s tough.

  • Bravo! Great advice, I wish I read this at 25. One question is did you have to make compromises on your journey that helped and some that still feel not that great?

From the Archives

Winter Wonderland
  • Winter Wonderland
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Winter Skincare

Winter Skincare

Rebecca on Mercer

Rebecca on Mercer

Jonathan Adler’s Guide to Gifting

Jonathan Adler’s Guide to Gifting

Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

fashion this or that gloves atelier dore photo

Pick a Hand

Long Coat Lovin’

Long Coat Lovin’

How to Wear A Dress in the Winter

How to Wear A Dress in the Winter

gloves winter details accessories garance dore photos

Gloves!