advice

On Over-thinking…

5 days ago by

Dear Garance,

Je souffre de “paralysie analytique” et de perfectionnisme au point que j’ai l’impression de ne jamais réussir à rien commencer (j’ai un stock de carnets qui restent vides pendant des années parce que je n’arrive pas à déterminer un sujet pour chaque carnet). Quelles techniques ou pratiques as-tu intériorisées pour développer des stratégies et réaliser des plans quand tu te sens débordée/anxieuse/stressée/peu sûre de toi ?

Merci, Shannon

__________________________

Dear Shannon –

Moi aussi !!!

Je suis une pro pour m’angoisser à propos des décisions les moins importantes (mais aussi les plus importantes). Depuis avoir un bébé, acheter une maison, jusqu’à quelle salade choisir au restaurant. Et quand j’ai commandé, c’est très possible que je préfère en réalité ce qu’il y a dans l’assiette de mon voisin. C’est un des grands problèmes de ma vie, comme peuvent en témoigner nombre de mes proches amis. Cela a fini par devenir un problème, et il a fallu que je m’y confronte.

Et oui, tu as raison. Cela naît d’une forme particulière de perfectionnisme – mais aussi, selon moi, d’une vision déformée de la vie. Dans la vie, il y a toujours quelque chose de mieux, de plus fin, de plus parfait. Une vie où les erreurs sont perçues commes fatales, au lieu de contribuer à ton expérience. Une vie où il y aurait, supposément, une route dorée meilleure que toutes les autres.

Ma maison est un très bon exemple. Nous l’avons achetée l’année dernière. La première fois que nous l’avons visitée, nous n’avions pas prévu de la visiter mais nous sommes passés devant et elle était là. Nous sommes entrés et immédiatement nous nous sommes sentis bien. Un sentiment de paix. Ce sentiment, c’est exactement ce que je cherchais. Je me souviens avoir respiré profondément. Je me souviens avoir dit à Chris “c’est peut-être la bonne”.

Puis nous l’avons visitée à nouveau, pour être sûrs. Je l’adorais toujours mais j’ai commencé à voir des défauts. Y avait-il assez de lumière ? Est-ce que cette maison sur le côté était un problème ? Ce mur – aurions-nous besoin de le détruire ? Et ici ? Oh mon dieu, il faut une fenêtre. J’ai commencé à faire un tableau Excel avec toutes les maisons du quartier, juste pour comparer, tu vois. Puis nous avons fait une proposition avec un prix incroyablement bas, juste pour tenter le destin. Ça n’a pas marché. Nous avons proposé un meilleur prix. Ça a marché. OH MERDE. J’ai commencé à stresser encore plus. J’ai appelé des amis pour avoir leur avis. J’ai rendu tout le monde fou, en la visitant un million de fois, à chaque heure du jour. Je ne vais pas commencer à décrire cette angoisse puisque tu la connais très bien, parce que cela a duré des mois, mais il faut que je te dise que nous avons presque abandonné dix fois. J’ai rendu tout le monde FOU.

Et puis, un jour, parce que je n’avais pas le choix, je me suis dit “Et puis merde, on y va”.

C’est ma vie, et ça va être notre maison, et si c’est une connerie, on va la revendre. Et nous aurons appris quelque chose. Et oui, nous pourrions avoir une maison plus parfaite mais elle serait aussi plus chère. C’est là où nous en sommes maintenant. Allons-y. Et nous voilà, un an plus tard – et nous l’adorons. Nous sommes si heureux ici, tu ne peux pas imaginer.

Et la maison ? Elle n’est pas parfaite. Et les défauts que je voyais au début ? Toujours là. Il y en a certains que j’ai appris à aimer. D’autres que j’apprends à changer. Et certains, je vais simplement vivre avec. Parfois, je vais chez un ami et je suis jalouse de sa maison.

Mais ensuite, je rentre chez moi et – aaaaahhhhh, ce sentiment de paix, cette sensation que chaque personne qui vient chez nous ressent. Et voilà, ce que je préfère dans cette maison n’a rien à voir avec quelque chose que l’on pourrait comparer, c’est une sensation. Et un an plus tard, c’est aussi autre chose, c’est chez moi. Ça ne se compare à rien d’autre dans le monde.

Donc – chère Shannon, voilà quelques choses que j’ai apprises, juste pour toi.
– Ton instinct sait mieux que toi. Quand tu n’es pas sûre, que tu te sens harassée de questions, trouve un endroit paisible, médite, va au bord de l’océan, prends ton vélo… et écoute ton instinct.
– Ta vie t’appartient, tes choix sont ce qui te font, toi. Il n’y a pas de standard international de perfection auquel il faudrait se conformer. Je connais quelques personnes qui essayent, ils suivent les règles et ils sont cette vie “parfaite” dont on parle toujours – et souvent ce sont les gens les plus stressés : la quête de la perfection ne finit jamais quand tu commences. Quitte-la. La vie n’est pas une course.
– Les gens que je vois qui sont le plus heureux sont ceux qui ne s’excusent pas, ne se comparent pas, ceux qui font “leur propre truc”. Ils assument leurs erreurs et passent à autre chose. J’aimerais être comme ça un jour.
– Ne demande pas trop de conseils. Les gens ont de bonnes intentions mais ils vont projeter sur toi ce qu’il y a dans leur vie à ce moment-là. Donc, pour une grande décision, demande à quelques personnes en qui tu as confiance, mais n’en fais pas trop. Je me souviens avoir demandé à mon chauffeur Uber s’il pensait que je devais acheter ou non cette maison. Oui, quand je parle d’angoisse, c’est vraiment d’angoisse.
– Sache que parfois, nous avons besoin de faire des erreurs – même de grosses erreurs. J’ai des amies qui ont épousé le mauvais mec. J’ai des amis qui ont acheté la mauvaise maison. J’ai des amis qui ont eu un enfant trop jeune – ou qui, comme moi, ont voulu s’y mettre trop tard. La plupart ont été transformés par cette expérience d’une manière inestimable. Ils ne voudraient rien y changer.

Tout ça pour dire, Shannon, que je pense que la perfection, c’est vraiment, vraiment, vraiment surfait. Et plus encore si tu écris et si tu veux avoir des histoires intéressantes à raconter à la fin de ta vie. Ma maison est comme un de tes carnets. Je pourrais être encore là, indécise, à attendre qu’une meilleure maison apparaisse sur le marché. Vas-y, vis, écris dans tes carnets, gâche-les s’il le faut, deviens meilleure dans l’échec, deviens meilleure dans l’écriture, et dans la compréhension du fait que ce que tu choisis n’a pas d’importance, ce qui en a, c’est ce que tu apprends en chemin, et ce que tu en fais ensuite.

xo
G

14 comments

Ajouter le votre
  • I also have always struggled with decisions. What to wear? Which song to listen to? What to order at a restaurant? I decided a long time ago to develop systems to make these small decisions that would otherwise take up so much of my time. I have a clothing rotation, a semi-random music selection method etc. I realized that even if I don’t pick the perfect thing on the menu at restaurants, I can still have a good time. Part of the problem for me was trying to make the best decision, but it was also fear of making the same decision over and over again (ie. Wearing the same few outfits, listening to the same few songs, alway ordering the pasta etc.). I was afraid I would miss out or forget about the other things that I like.

  • Thanks for the fabulous advice Garance . Having lived a life full of anxiety , fear and depression I can honestly say that doing is the answer. As I heal I am aware that in indecision and inactivity are one of the roots of anxiety, and if left alone to depression. Therefore mindful descions and doing instead of just thinking are the answers .
    Jandrew
    Dress The Part
    http://www.jandrewspeaks.com

  • Garance, I love this more than I can say. Thank you. Life’s too short.
    <3

  • Eating up every word of this advice. Garance… I’ve missed you.

  • Lovely post!
    Here is a line from that Eternal Source of Wisdom, Facebook, that I read recently: The grass is not always greener on the other side. It is greener where you water it.
    A xxx

  • No puedo creerlo Garance, todo lo que describís, cada sentimiento, cada pensamiento, es lo que a mi me pasa todos los días, siempre digo que hasta dudo si tomar de postre un plátano o no tomarlo, !imagimate!.
    Yo también intento cada día no tener esa ansiedad por cada cosa que tengo que hacer pero me resulta difícil,.
    !como te comprendo! Yo también puedo consultar al taxista o si me apuras al señor que vende los tomates.

  • Yeah, very true. Perfection is overrated. What exactly happens when I fail, nothing. Simply go and do it different way. Always remember:
    « I haven’t failed. I’ve just found 10,000 ways that won’t work. » – Thomas Edison.
    And how famous finally became.

  • Laila Ghazal 16 septembre 2018, 10:18 / Répondre

    In defense of perfectionism…
    There is a studied ink between perfectionism and giftedness. It is an area that still needs a lot of research. But the 2005 study of school age students I Australia has lots of insightful information about how perfectionism is a key part of giftedness. It also identifies healthy and unhealthy perfectionism. The gifted person often experiences both and sometimes rides a knife edge between both and ultimately learns to manage. I always cringe when perfectionism is flatly discouraged in young women without full understanding of it’s nature. Perfectionism can equal and create excellence and extraordinary accomplishment…something that draws us to this very website.

  • Ils assument leurs erreurs et passent à autre chose. J’aimerais être comme ça un jour….

  • J’applaudis! Vive l’imperfection et l’écoute.

    Et il y a le corrécteur automatique qui peut etre utile aussi :-)) Je rigole! Vive la vie!

  • « Have no fear of perfection – you’ll never reach it. » – Salvador Dali

    If we keep looking at others, we’ll never truly experience or appreciate where we are or what is in front of us.

  • I feel like the e-mail was sent on behalf of me. Hi Shannon are you me?

    I enjoyed reading this post very much. Perfection is indeed overrated but sometimes I can’t help but craving it to the point of draining myself. I’ll try to remember your advice. Thank you so much for your wisdom, Garance!

  • Thanks Garance. I needed this today of all days.

  • listen to my institution? or you meant intuition?

From the Archives

#AtelierDoréDoes
  • #AtelierDoréDoes
  • Happy Holidays!
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
  • Career Stories
Come Join us in Chile!

Come Join us in Chile!

The Art of Self Discovery

The Art of Self Discovery

A Week in Marrakech

A Week in Marrakech

Style Story / Jamie Pelayo

Style Story / Jamie Pelayo

How To / Tell A Story

How To / Tell A Story

Rituals at the Hammam

Rituals at the Hammam

Georgia on the Go

Georgia on the Go

Morgane Sezalory: A Freedom Inside

Morgane Sezalory: A Freedom Inside