G advice column horizontal Round 2-g

On Losing Oneself…

5 months ago by

Comment faire pour garder son indépendance, conserver sa propre personnalité et ne pas se perdre dans une relation ?

– Béatrice

___________________

Chère Béatrice,

J’adore ta question parce qu’elle me permet d’être complètement vulnérable. Parce que, pour faire court, je n’y arrive pas. Selon mon expérience, le fait de se fondre complètement dans une relation fait partie du charme de l’amour. Et j’aime avec passion, je suis une “grande amoureuse”, comme on dit en France. Je crois que ça fait un peu partie de la culture française. Nous accordons tant d’importance à l’amour et à la passion que nous sommes prêts à leur donner notre âme. C’est ce que je fais, à chaque fois.

Et c’est aussi merveilleux que les réveils sont difficiles.
Commençons par le début et ces sentiment qu’on a en tombant amoureuse. Votre vision se rétrécit, vous devenez délicieusement (et parfois douloureusement) obsédée – à penser à chaque instant à la personne en question. Il y a sans doute une importante libération d’hormones, c’est ce qui vous donne cette incroyable énergie. Vous devenez la version super-héros de vous-même. Je sais que ça se passe toujours ainsi pour moi. J’ai envie de vivre, de sortir, de voir des gens. Je perds du poids, je travaille plus vite, ris plus fort et même les couleurs semblent plus lumineuses. Ma maison est plus propre, je cuisine mieux et, en règle générale, je suis plus séduisante.

J’ai aussi une tendance à être un peu dramatique (il n’a pas appelé, c’est fini).

Je fais aussi quelque chose d’autre, je ne peux pas m’en empêcher mais je ne le conseille vraiment pas. J’en viens à oublier la vraie moi. Je commence à croire que je suis cette super version de moi, et je veux vraiment qu’il le pense aussi. J’imagine qu’il se dit quelque chose du style “Mais qui est cette femme intelligente et canon, qui croque la vie à pleine dents que je viens de rencontrer ? Elle adore le sexe ET elle peut cuisiner des lasagnes parfaites ? Et en plus elle est fun, pas prise de tête (parce que bien sûr, quand il finit par appeler vous répondez avec une voix charmante et indifférente parce que vous êtes si cool BIEN SUR) ET elle aime le surf / regarder le foot/ les courses de voiture (ou toute autre activité de “mec” (si c’est un mec) dont vous vous êtes persuadée que vous étiez fan juste parce qu’il aime ça)?”

Yep. Et je rajoute même quelques options pour adoucir encore ce comportement déjà mièvre.
Evidemment, l’amour.
La bêtise.
Du fun, de l’excitation, de l’émerveillement.
Soit le contraire de tous les conseils que vous pourriez trouver dans un guide des relations amoureuses (Reste toi-même ! Ne sacrifie pas trop de choses ! On ne couche pas le premier soir !)

Mais, on s’en fiche, JE SUIS AMOUREUUUUSE.

Les problèmes commencent quand ÇA PLANTE. Et ça plante toujours, et vite.
Je ne peux pas rester super-moi pour toujours. Cela ne peut pas durer. C’est EPUISANT. C’est nul de regarder le foot. Ça prend un après-midi entier de préparer des lasagnes. Donc, à un moment donné, je redeviens moi-même. Et c’est là que je me rends compte que, oh mince, j’ai complètement perdu mon identité pour cet homme. Qui suis-je ? Qu’est-ce que je veux vraiment ? Et qui est ce mec sur mon canapé, il a l’air très à l’aise, il est en train de se gratter… Mais !!

Dit comme ça, ça semble drôle mais soyons honnête. C’est difficile. Redevenir soi-même peut prendre des mois (des années ?). Se retrouver – si nous étions assez chanceuse pour le savoir avant de rencontrer le mec en question. Et en même temps, nous sommes confrontées à ce que nous percevons comme sa déception et puis les premiers vrais moments de couple. Les disputes. L’ennui. Je-veux-une-salade-il-préfère-un-burger. Tout le monde passe par là. Certains couples n’y survivent pas, d’autres en sortent plus forts. Il faut retrouver l’authentique. La vulnérabilité. L’intimité.

Donc Béatrice, je ne le conseille pas mais c’est ce que je fais. Et quand je le fais, je le savoure. Je le savoure tellement. Je ne suis pas raisonnable. Je ne prévois rien. Je laisse l’amour faire. Je ne suis pas calculatrice. Je découvre de nouvelles facettes de ma personnalité. Je perds qui je suis dans ma relation. Ensuite la relation plante et puis c’est la phase de redécouverte. Et puis un jour, je me retrouve enfin et je suis en mode “Salut toi, ça faisait longtemps !” Et si l’homme que j’aime est toujours là, à mes côtés, avec toutes ses imperfections, je n’en regrette pas une minute.

Xo
G

4 comments

Ajouter le votre
  • Loved this! I’ve GAZ this sama feeling, loosing myself to the shadow of my partner, but it’s not complitely negative. I guess big part of it is how much one wants to please their partner and how flexible they are in terms of spending time. Love is mad and grand! No point in saving it.

  • You always manage to put into words the universal experiences of women.
    We all hope to be with someone who brings out our best self. Maybe Super Self isn’t sustainable, but it’s personally satisfying to actually do the things you « should » (be out, see people, lose weight, laugh louder), regardless of the motivation. The excitement of falling in love isn’t sustainable either. No state of excitement lasts forever. In the end, what you have is less exciting but more nourishing.

  • Love! Which football though, US or EU?? there is a big difference :D

  • Mon couple n’a pas survécu au réveil….et depuis, j’ai une question à l’opposé de celle de Béatrice: comment s' »attacher » à l’autre? parce que quand on tombe trop souvent, on finit par faire très très attention….trop. Tout est prétexte à ne pas s’ouvrir, à rester « libre » mais est-ce vraiment une liberté de ne plus croire en l’amour? Ton texte est si beau…ça me rappelle celle que j’étais avant mes blessures….

From the Archives

Winter Wonderland
  • Winter Wonderland
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Winter Skincare

Winter Skincare

Rebecca on Mercer

Rebecca on Mercer

Jonathan Adler’s Guide to Gifting

Jonathan Adler’s Guide to Gifting

Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

fashion this or that gloves atelier dore photo

Pick a Hand

Long Coat Lovin’

Long Coat Lovin’

How to Wear A Dress in the Winter

How to Wear A Dress in the Winter

gloves winter details accessories garance dore photos

Gloves!