FASHION_THINGS_I_LEARNED_LYNETTE_NYLANDER_1

Things I’ve Learned Moving to New York

5 months ago by

Je suis arrivée à New York en août, sous un soleil de plomb. Vingt-sept ans, dix valises et un avenir en montagnes russes devant moi. Je n’avais jamais vécu ailleurs qu’à Londres, a ville où j’ai grandi. Sa ténacité, sa dureté, sa vitesse faisaient de Londres le précurseur parfait pour ma nouvelle maison. Du moins c’est ce que je pensais… Rien ne vous prépare à déménager à New York.

J’avais déménagé pour mon nouveau job, mais c’était en réalité beaucoup plus que ça. Je m’ennuyais dans le confort de Londres. J’adorais tout le monde, mais je connaissais tout le monde, je revivais les mêmes soirées dans les mêmes boîtes, bars, pubs et restaurants toutes les semaines et j’avais désespérément besoin de changement. J’ai pris un Uber vers mon logement temporaire : un appartement à Chinatown où un TaskRabbit était censé m’aider avec mes valises. Un peu excessif, mais ça m’amène à ma…

Leçon de NY no 1. Ce qui avait l’air d’être un appartement lumineux, aéré et spacieux à l’angle des rues Henry et Catherine était en réalité une cage à lapin en haut de six étages sans ascenseur dans un building dont l’odeur discutable était encore accentuée par la chaleur de l’été.

Mais ce n’était que temporaire. Je m’étais donné un mois pour m’installer. Je voulais me prendre un appartement, signer un bail et m’installer dans une pittoresque maison de ville. NON.

Leçon de NY no 2. Pour trouver un appartement à New York, il faut se préparer à ce que votre historique de santé soit étudié, à payer une rançon royale et à céder votre premier-né. J’ai été rejetée de nombreuses fois par manque de crédit (même si j’avais vécu seule partout dans Londres depuis mes 18 ans), ou coiffée au poteau par des gens prêts à tout pour avoir un logement à New York. Après des années à être la locataire idéale, j’étais soudainement considérée comme “indésirable”. Après avoir visité le quartier de Bed Stuy, sur les conseils de mon amie Elaine, je savais que j’avais trouvé le quartier où je souhaitais habiter et après de nombreuses larmes, colères et nuits d’insomnie, j’ai trouvé un appartement charmant dans une rue calme et proche des bars et restaurants animés du quartier. (Je voulais éviter les frais d’agence, les payer 15% pour appuyer sur la touche “imprimer” de contrats tout prêts, non merci !). J’ai cédé, payé une agence et emménagé.

Une fois la question du logement réglée, je me suis concentrée sur ma vie sociale. J’étais venue plusieurs fois à New York et je me suis dit que je pouvais m’appuyer sur le réseau que j’avais déjà construit. D’où…

Leçon de NY no 3. En matière d’organisations de rendez-vous à New York, “on se voit vite” veut dire minimum un mois plus tard, et avec possibilité d’annuler à la dernière minute s’il y a de meilleurs plans possibles. Je pense vraiment qu’ils étaient tous sincères quand ils m’ont proposé un rendez-vous pour un café de 30 minutes le troisième mercredi de novembre mais je ne pouvais pas m’empêcher de penser que c’était la ville des gens les plus socialement inconstants jamais rencontrés. Mais j’ai persévéré et j’ai fini par créer un cercle d’amis sur lesquels je m’appuie dans la ville.

Au passage (ou leçon 3 et demi), si vous voulez des amis, préparez-vous à dîner dehors SOUVENT. Parce que PERSONNE ne cuisine. On fait des deals, on soude des amitiés, on les défait et on râle à une table de Fat Radish à 20h et les pactes de sincérité sont conclus dans les espaces discrets des speakeasies de la ville. J’ai toujours aimé sortir dîner mais là c’était à un autre niveau. Tout ce que je fais s’appuie sur un dîner, ce qui a sérieusement impacté mon compte bancaire, d’où…

Point no 4. Ici tout est hors de prix ! Je ne parle même pas des habituels coûts, le loyer, les factures, ça va avec le fait de vivre dans une métropole dynamique, non je parle des prix ridicules : le café à $6, la classe de sport à $30, et en plus, les factures Uber. Un mal nécessaire quand on vit à Brooklyn, un quartier notoirement mal desservi.

Et puisque l’on parle de transport, le métro ! Le territoire des mauvaises odeurs, des trains en retard, des spectacles non-désirés et un endroit où il est complètement accepté d’avoir de la musique des années 80 à fond sur un haut-parleur au lieu d’utiliser des écouteurs.

Point no 5. Les New-Yorkais payent $131 par mois pour un abonnement d’un mois qui les décevra amèrement 365 jours par an. Et toutes les lignes ne sont pas égales. Alors que je suis convaincue que le nom des lignes A/C vient de “A chier”, je trouve que la 6 et la F sont les plus fiables, mais il est encore trop tôt pour s’avancer.

Ma 6e leçon porte sur l’élitisme des recommandations de poste et des embauches. Laissez-moi commencer par dire que j’avais mérité mon job à NY. C’était un titre que j’avais déjà eu dans d’autres publications, j’avais d’excellents contacts et étais relativement expérimentée. Des prérequis raisonnables pour un poste. Mais vous voulez savoir ce qui est mieux que tout ça, comme je l’ai découvert à New York ? C’est d’être proche de quelqu’un considéré comme cool. C’est une déclaration provocante mais fondée et dans certains cercles, ça revient au même d’avoir dépensé $75 000 pour un Master ou d’avoir 75 000 followers sur Instagram.

Hélas, après quelques mois, je commence à savourer les bons côtés. Je ne me perds plus dans Midtown, j’ai (presque) survécu à ces températures à côté desquelles une tempête de neige à Moscou en février évoque un léger souffle. J’ai une laverie sur laquelle je peux compter et j’ai inauguré le chapitre new-yorkais de ma vie sentimentale en buvant un whisky on the rocks dans un bar de Bushwick avec un photographe qui n’a fait que parler de lui, et j’ai survécu. Un signe clair (version enseigne à néons de bodega) que les choses s’améliorent…

__________

Lynette Nylander est désormais directrice des contenus chez Alexander Wang. Suivez-là sur Instagram ici.

27 comments

Ajouter le votre
  • I would love for you to write about living in London!

  • YESSSSS!!! I find all these things about New York to be true too, but I guess that just what makes it so charming and draws us in…Although the fact that ONLY an MBA is any form of superiority in business (aka higher salary, etc) compared to an MS or an MA. As an MS holder, I’ve been SHOCKED by how few people actually take into account the fact that I have a statistics graduate degree….

  • Love your witty writing style. Keep thriving!

  • Great post, Good Luck to you! SMH move to the south LOL

  • Lynette, great post! Funny, captivating and so true. You would make an excellent regular contributor to this site. xo

  • Would love to see a similar post for London

  • Diarra Yaw 15 juin 2018, 6:25 / Répondre

    Seriously made me miss home. Beautiful writing.

  • Ce post est tellement vrai et peut s’appliquer a n’importe quelle grande ville du monde.
    « ….With little or no regard to cancelling at the last minute if something better comes up. » Triste realite !

  • Spot on and second the above – love your writing style!

  • I loved the way she writes about everyday life things with a funny twist! She reminded me of Garance the way she describes her stories! We need more voices like that and personal stories on the blog… Posts like this, usually from Garance, are the ones that make me keep coming back to the blog;-) Keep up the good work!

  • It’s funny because your experience about New York is almost the same as my experience moving to London! Thank you for sharing.

  • I love her dry and witty perspective.
    Great article.

  • Sascha @saschaandtheboys 17 juin 2018, 6:33 / Répondre

    I love this post and your writing style! I’m a Londoner and would love to read bout your life in London :) NY seems so…ruthless. How does anyone finds a spouse there? :) People say one has to be tough to be a Londoner but we seem soft in comparison to New Yorkers! :)
    Sascha
    http://www.saschaandtheboys.com

  • OMG! Felt so close to home when I moved to NYC after 20 years in London. So spot on and so witty! Thank you! ????

  • Can totally relate to this! Moved to NYC in 2005 as a newly-wed from an Asian country and was sorely disappointed that Manhattan was not what was portrayed in the Sex and the City movies. It was tough to break into the creative field if you didn’t have rock solid NYC credentials. Did my time and when four years later we were posted to Hong Kong, I couldn’t have been happier. NYC is a great city for a holiday or for the young and the restless and of course for the very rich.

  • the most stupid city in the world, people struggle so much for such a low quality of life.. Everywhere people keep on saying it is the greatest place in the world but it is only to cover the misery that they have to go through. Is it better for people who reach success ? not so sure , because if you need to parade in front of people who didn’t and that’s all they do in New York it does mean that success is not as fulfilling as it is.
    New York is a city for teenagers but grown ups ones who value money and success more than humanity and happiness .
    If you live there you better start asking questions about your emotional maturity because it does mean a lot.

  • Jean Munroe 17 juin 2018, 10:08 / Répondre

    What is the meaning of “pipped to the poet.” I am sure it is a British idiom but cannot fibd anything on Google.

  • I believe it’s actually ‘pipped to the post.’ Perhaps a typo? It means being defeated at the crucial last minute by someone who snuck up from behind. Or something like that ;) (says the one who lived in London for 20 years and misses it like crazy!)

  • Veronica 17 juin 2018, 12:32

    Thank you for this clarification, Agnes! I have fixed it in the text! xx

  • Major talent. Love your writing voice. Love your courage and love your audaciousness. Don’t stop, Sweetheart. Keep up the energy. You will get to exactly where you want to go. Faster than you think!!! A Star on the Rise. I am watching you!!! Hugs from Paris.

  • Absolutely Fascinating reading ..Thankyou

  • Nicely written! I moved from the UK to the West Coast and love it here, but my brief taste of NYC made me realize that’s not the city for me – I’m happy to read others’ engaging tales about it though ;)

  • Loved this! :)

  • This article resonated with me a lot. I lived in NYC a couple of years and I went through so many emotions. I would say, NYC once you have a good circle of friends (which requires some effort to build and maintain) is one of the best and exciting places to be. You can not get bored, especially if you like art, music, theater. But you have to dose it and try to live in a sustainable way, in many aspects. 30$ classes are more affordable with apps like classpass, and taxi are cheaper via car-sharing apps such as via (which i think serves bed-stuy), especially late at night when you are not in a hurry to be somewhere. meetups are great for meeting fellow expats (who are less likely to flake, sorry americans) and volunteering is a good option too.dating, haha my only advice is don’t take it personally, lots of weird people in NYC. best of luck!

  • Thank you for this honest, beautifully written post Lynette! I lived in NY on two separate occasions. They were both a huge struggle and let down and I kept pushing through, spending SO much money, still hanging on to the idea that someday I would find the « magic » of NY that people talk about. I never found it there and I am glad I listened to my heart and left for Europe (found the magic here!). I think it has a lot to do with having a great group of friends and it sounds like you found that Lynette, so I am so happy for you and I hope this is a beautiful experience for you! <3

  • LOVE LOVE LOVE LOVE

  • I love, love, love this. But do you mind posting a write up about your experiences in London. Especially about growing up.
    victoriaige.blogspot.com

From the Archives

Health
  • Health
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Zero

Zero

What’s So Cool About CBD Oil?

What’s So Cool About CBD Oil?

atelier dore sex

Let’s Talk About Sex

Under the Surface

Under the Surface

Oh, Sugar!

Oh, Sugar!

All is Well with Rens Kroes

All is Well with Rens Kroes

Food for Thought

Food for Thought

time lapse garance dore photo

Time Lapse

better than you garance dore illustration

Better Than You