lifestyle_studio_visit_ds_durga_atelier_dore_11

Studio Visit / D.S Durga

1 month ago by

On sait tous que fumer tue, mais heureusement, on a tous été jeunes, naïfs et cru qu’on était invincibles, et à ce titre, on a tous grillé des clopes devant les bars jusque tard dans la nuit. Si je dis ça, c’est que Kavi et David se sont rencontrés comme ça, devant un bar de l’East Village il y a pas mal de lunes. A l’époque, elle était architecte, il était musicien… et une quinzaine d’années plus tard, ils sont à la tête de la ligne de parfums cultissime D.S.&Durga

D.S Durga Atelier Dore

D.S Durga Atelier Dore

Avec Pia, on a eu le plaisir de passer un moment dans le studio de David et Kavi un matin, enveloppés dans des effluves de parfums et d’histoires qui les nourrissent. Ce que j’adore dans les fragrances D.S.&Durga, c’est leur complexité. Il n’y a jamais qu’une seule note, et un flacon renferme toujours une histoire entière. David a par exemple commencé à nous décrire une scène avec J.S. Bach composant de la musique dans un café à Leipzig. Je visualisais ce qu’il décrivait mais quand il a vaporisé quelques gouttes de parfum sur mon poignet, je me suis vraiment retrouvée transportée là-bas, à Leipzig, avec Bach et des notes de tabac accentuant le goût du croissant au beurre que j’étais en train de manger. Ces deux génies vous transportent dans d’autres univers grâce à leur talent d’artistes, et je repense avec émotion à ce croissant et à ces lourds accords de Bach à l’orgue.

D.S Durga Atelier Dore

Vous avez monté une entreprise ensemble, mais les rôles sont bien définis. Comment faites-vous pour ne pas vous gêner ?

D.S. (a.k.a. David) : Je m’occupe des parfums, des histoires, de la production.
Durga (a.k.a. Kavi) : Je m’occupe du design, du développement produit, et du merchandising.

On est entourés d’une équipe. David chapeaute la production, Kavi s’occupe de ce qui touche aux chiffres. Chacun respecte le domaine d’expertise de l’autre, on a chacun notre bureau. Le travail se fond dans notre vie. On fonctionne très très bien ensemble, que ce soit dans la vie ou le travail, et on met un point d’honneur à faire entendre nos voix respectives dans nos créations.

D.S.&Durga a été aux avant-postes du DIY Brooklyn Movement. A quoi ressemblait Brooklyn à l’époque ? Quelle énergie s’en dégageait ? Quel type de communauté était-ce ? Comment avez-vous réussi à capitaliser là-dessus ?

Brooklyn, c’était le paradis de la création : des groupes de musique, des expositions, des happenings partout. On sentait bien qu’il y avait quelque chose de spécial, que le succès pouvait survenir en une nuit. Tous nos amis travaillaient dans des domaines passionnants. Cette magie est toujours palpable à Brooklyn, mais c’est les gens qui ont changé (beaucoup sont partis plus à l’ouest !) On n’a pas voulu lancer cette boîte pour faire partie d’un mouvement. Ça s’est passé comme ça, on a fait l’inventaire de ce qui nous plaisait le plus dans les arts, et cela s’est traduit par des senteurs.

D.S Durga Atelier Dore

D.S Durga Atelier Dore

D.S Durga Atelier Dore

David, le nom de vos parfums sont légendaires… “Burning Barbershop, CowboyGrass, Mississippi Medicine,” pour n’en citer que quelques-uns. Et je sais que ce que vous souhaitez évoquer à travers eux est aussi très précis. Qu’est-ce qui vient en premier habituellement ? Le nom ou l’histoire ? Et où trouvez-vous l’inspiration ?

J’ai une liste de noms et d’idées que je convoque… J’essaie de trouver des notes en mélangeant objets, plantes et lieux qui finissent par s’intercaler pour former un tout. L’inspiration me vient en permanence : je suis un lecteur/chercheur assidu. J’ai envie que les noms et les parfums soient authentiques et fidèles à l’idée que je souhaite faire passer. J’ai envie de faire voyager les gens dans l’univers qui se trouve à l’intérieur du flacon et qui pourra ensuite exister dans leur imaginaire.

Parmi vos parfums, lesquels peut-on offrir à quelqu’un qui ne connaît pas D.S.&Durga pour l’introduire à votre univers ?

Je dirais Debaser, parce que la figue, c’est à la fois classique et intéressant. Debaser a des accents ronds et pleins de vie, avec des notes de bois sec qui ajoutent un peu de profondeur à cette base. C’est aussi un parfum unisexe. Mais le mieux, c’est de pouvoir échanger quelques mots avec la personne. J’adore discuter parfums et odeurs, et aider les gens à trouver l’odeur qu’ils vont adorer.

D.S Durga Atelier Dore

D.S Durga Atelier Dore

Parfois quand j’arrive dans une station-service, tous les éléments olfactifs se combinent parfaitement et je me retrouve enveloppée par l’odeur de mon père – nicotine, pneu, spray haleine fraîche, cuir gras, gaz d’échappement, eau de Cologne bon marché et bitume. Aussi réconfortant qu’une véritable étreinte. Vous avez deux jeunes enfants. Quelle senteur vous pensez (ou espérez) qu’elles associeront à chacun d’entre vous ?

David : J’y pense en permanence. Mes filles ont 5 et 7 ans et sont incollables sur le vétiver, le patchouli et l’ylang-ylang. Elles passent beaucoup de temps dans mon bureau, je concocte des mélanges rien que pour elles. Je pense qu’elles vont mémoriser un large éventail d’associations olfactives et avec un peu de chance, un jour elles seront capables d’exprimer et de comprendre l’essence d’une fragrance.

Kavi : Notre studio a un parfum bien spécifique – un mélange de toutes les senteurs de l’atelier – et je pense que ça sera un souvenir olfactif très fort pour elles. L’été, quand j’étais petite, j’aidais mes parents dans leur cabinet médical, je classais des documents. J’en ai des souvenirs très précis, des souvenirs qui sentent la poussière et la chaleur de l’été. Nos filles aussi sont fascinées par notre travail et elles adorent participer à la création de nouveaux parfums.

Parfum et nostalgie sont intimement liés. De quoi êtes-vous nostalgiques ?

David : Je me souviens de quantités d’odeurs du passé, elles sont compilées dans une sorte de catalogue mental dans lequel je peux piocher à l’envi quand j’élabore des parfums. J’aime les senteurs de la Nouvelle-Angleterre, de l’Écosse, du désert, de l’océan, des fleurs des bords de route quasiment tombées dans l’oubli, de la forêt, des Alpes.

Kavi : La coiffeuse de ma grand-mère pendant mes vacances à Delhi. Sa crème, son flacon de Joy, la tige de jasmin qui entourait son épais chignon noir. Les fleurs fraîches dans toute la maison, renouvelées chaque jour. L’odeur de fumée dans l’air dès que l’avion atterrit en Inde. Le souffle de nos filles.

D.S Durga Atelier Dore

7 comments

Ajouter le votre
  • très inspirant

  • I have never heard of this brand, they sound intriguing and your photography is gorgeous. I love perfumes, I have a big collection ,you could see them here
    https://www.instagram.com/herasukyas/
    I should definitely check these out

  • Sunny Side 23 mars 2018, 1:26 / Répondre

    Durga est tellement associé à la dernière danse du sublime film « Devdas » !!! J’ai cru m’évanouir à la sortie de l’aéroport à Mumbai tant les odeurs étaient fortes ! J’aimerais trouver un parfum qui sente une forêt de pins ou le seringa.

  • J’aime le cahier de notes. Il est colore et doit sentir bon.

  • I adore it so much! The photos look so real and beautiful, they really captured really well the vibes of the brand and space!
    Kiss*
    http://www.fine-alchemy.blogspot.pt

  • I love their fragrances! I’ve met them once too and they’re both as lovely as the scents that they create. Love a good couple team!

  • What a lovely interview! I work in an apothecary that sells their fragrances. Before working there, I thought I hated perfume. It all seemed so sweet, powdery, and floral. As I began learning all the notes and trying out niche brands, I fell in love with all the interesting unisex options from companies like D.S. & Durga. I love wearing things that are resinous, smoky and herbaceous. Bowmaker’s by D.S. & Durga is a personal favorite. ;)

From the Archives

Spring Trends
  • Spring Trends
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Spring Trench Atelier Dore

The Spring Trench

embroidery atelier dore

Embroidery Details

Modern Romance

Modern Romance

The Bold Blouse

The Bold Blouse

And We’re Off!

And We’re Off!

Summer Breeze

Summer Breeze

Pajama Party

Pajama Party

Spring Whites!

Spring Whites!

The Edit No. 4, Part 4: Work Wear Updated

The Edit No. 4, Part 4: Work Wear Updated