pardon_my_french_matthew_kenney_garance_dore_atelier_dore_1

Planting for the Future: Matthew Kenney

7 months ago by

Matthew Kenney est un véritable pionnier créatif. Chef formé à la cuisine française traditionnelle, il ne tarde pas à se découvrir une passion pour tout ce qui est à base de plantes. Il met de la passion et de la créativité dans tout ce qu’il fait, que ce soit son impressionnante collection de restaurants dans le monde entier, son école de cuisine, ses livres, une retraite bien-être ou encore son restaurant de Venice où j’ai mes habitudes. C’est une superstar dans son domaine : dans le monde entier on se presse pour se former auprès de lui et goûter à sa savoureuse cuisine.

Il a su déjouer les pièges de la création d’entreprise, et s’il en est là aujourd’hui, c’est en partie grâce au yoga et à un régime à base de plantes. Il a récemment initié PlantLab, son projet lifestyle tout-en-un, qui permet à tous de profiter de ses méthodes innovantes pour les diffuser ensuite autour d’eux.

J’ai beaucoup d’admiration pour Matthew. J’espère que notre rencontre vous intéressera autant qu’elle m’a plu.

podcast cover

Matthew Kenney: Planting for the Future

Pardon My French with Garance Doré
Matthew Kenney: Planting for the Future

00:00
00:00

pardon my french matthew kenney garance dore atelier dore photo

pardon my french matthew kenney garance dore atelier dore photo

Sur les vertus de la pensée positive…
Je suis adepte de la pensée positive. J’ai dû surmonter pas mal d’obstacles pour monter ma boîte et devenir chef. J’arrive à me concentrer sur les aspects positifs, comme ça, lorsque j’ai des déceptions, ce n’est pas grave, je me dis que c’est temporaire.

Réussir à anticiper…
Moi, je suis du genre à toujours anticiper. Bien sûr, les choses ne se déroulent pas forcément comme prévu, mais j’ai toujours eu ma carrière en tête : comment mettre à profit ce que j’ai appris, comment les choses vont-elles évoluer avec le temps ?

Comment il en est venu à diriger sa première brigade…
Je n’ai pas suivi la voie classique. Je travaillais dans un restaurant sicilien et le gérant qui m’avait embauché a vu que je m’améliorais… j’étais en alternance, je bossais énormément. Bref ce type a dû partir pour redresser un autre établissement proche de la faillite. Du coup, il a accepté à la condition qu’il puisse faire venir son propre chef, c’est comme ça que je suis devenu le chef de ce restaurant. Je n’avais jamais dirigé ma propre brigade, fait l’intendance ou la compta, encore moins conçu ma propre carte… mais j’étais tellement passionné et motivé que je savais que j’en étais capable… et je l’ai fait.

L’impact physique et psychologique de prendre soin de son corps…
Je me suis inscrit dans un club de sport quand j’étais au lycée et j’ai pris conscience que ça me faisait énormément de bien. Ensuite, je me suis mis à courir, ça m’a galvanisé, et je continue encore aujourd’hui. Je me suis aperçu que faire attention à mon corps et à ce que j’ingérais avait des répercussions sur mon bien-être physique mais aussi sur mes émotions…

pardon my french matthew kenney garance dore atelier dore photo

pardon my french matthew kenney garance dore atelier dore photo

pardon my french matthew kenney garance dore atelier dore photo

Le yoga comme remède au stress post 11-Septembre…
J’ai vendu mon affaire, il ne me restait plus rien sauf un endroit d’où repartir à zéro. Bien sûr, c’était triste d’avoir dirigé cette entreprise à succès et de finir sans rien, mais c’est là que je me suis vraiment mis au yoga. J’en ai fait énormément, et j’ai trouvé le bonheur dans le simple fait de respirer. Je n’avais pas besoin de tout ça à l’époque, et ça m’a ouvert à ce mode de vie à base de plantes.

A propos de son école de cuisine Matthew Kenney Culinary…
C’est vraiment gratifiant. C’est la plus belle chose qui me soit arrivée. Le mois dernier, 30 étudiants d’une vingtaine de pays ont été diplômés. Ils sont hyper motivés, créatifs et font du super travail. Ils sont prêts à quitter leur pays pour venir se former auprès de nous et ensuite partager ce qu’ils ont appris avec d’autres… je retire énormément de cette expérience.

Concernant l’évolution de sa vision sur le raw (alimentation à base de produits crus)…
Je suis beaucoup moins radical. Maintenant, ça m’est égal qu’un aliment ait été cuit à plus de 40 degrés, je m’intéresse davantage au plat lui-même. On peut avoir un plat où 9 ingrédients sur 10 sont crus, avec peut-être du champignon rôti… et ça me va très bien !!

A propos de la tendance végétalienne…
Il y a trois raisons qui me poussent à adopter un régime à base de plantes ou végétalien. En tant que chef, j’adore manger et boire du vin… et pour moi, il n’y a rien de meilleur que ce type de plats. Si c’est bien préparé, c’est tellement riche et coloré. Il n’y a rien de comparable. Ça, c’est pour le côté plaisir. Mais au-delà de ça, c’est bien plus en phase avec nos besoins physiques. Le corps est plus sain, on vit mieux. La santé est vraiment à la base de tout. Et enfin, c’est le plus important, on n’a qu’une planète, et c’est une attitude plus responsable. C’est mieux pour les animaux, l’environnement, ça crée un monde plus durable, plus heureux, avec moins de douleur et de souffrance. Difficile de ne pas être d’accord…

pardon my french matthew kenney garance dore atelier dore photo

Planting for the Future: Matthew Kenney

On en a aussi parlé…
International Culinary Center (ex-French Culinary Institute)
Tendre est la nuit, F. Scott Fitzgerald
Le yoga Jivamukti
Elton John

Nous remercions tout particulièrement Plant Food + Wine à Venice, en Californie, pour leur accueil. Le dernier ouvrage de Matthew sortira à l’automne 2017. Rendez-vous sur PlantLab pour suivre toute l’actualité de Matthew.

Vous pouvez aussi le suivre sur Instagram, Twitter et Facebook

18 comments

Ajouter le votre
  • Matthew Kenney : encore un bel exemple à suivre…tes rencontres sont si riches Garance. Merci de nous les partager, ça remet les idées en place en plus de m’inspirer.
    Belle journée.

  • What he says about enjoying good food–not just good as in good for you, but also good in taste–is so important. Too many people think that going vegetarian means giving up flavor. It’s wonderful that he’s teaching people and spreading these ideas around the world.

  • We also grow our own veg in the country and although it’s much work it’s so rewarding.

    Most of all I am happy that while living in the city I have a place in the country where to grow veg.

    We never bought any vegetables from the store when I was a kid. Most of the people grew their own. The Soviet times! :)

    I could never imagine having a plot of land and never growing any edible plants… :) It would be like having a huge wardrobe and not using the clothes in it. Well, kinda…

    https://sofaundermapletree.wordpress.com

  • Keep on your path and do what you feel but just my 2 cents that your site seems to be becoming more like « goop » and I loved it precisely because it wasn’t all that.

  • Plant food is incredibly healthy! Vegans and vegetarians, just remember to take your B12 supplement always. A 30 year-old dear vegan friend ended up in a nursing home with a stroke due to depletion of her B12. B12 is not optional and a good percentage of vegetarians and vegans are low in B12.

  • Here’s the reference for vegans/vegetarians being low in B12
    In the July 2003 issue of the American Journal of Clinical Nutrition, German researchers tracked 174 apparently healthy people living in Germany and the Netherlands.

    They found that 92% of the vegans they studied — those who ate the strictest vegetarian diet, which shuns all animal products, including milk and eggs — had vitamin B12 deficiency. But two in three people who followed a vegetarian diet that included milk and eggs as their only animal foods also were deficient. Only 5% of those who consumed meats had vitamin B12 deficiency.

  • Mercedes 2 juin 2017, 1:03 / Répondre

    I didn’t have the time to listen yet, so I just indulging on the pictures. How incredible chic Garance looks in that jumpsuit!!! the fit is insane!!! I was talking just yesterday with my friend about the fact that I love the « idea » of a jumpsuit but then when I try them on I look like a bag of potatoes. I am quite petite and I find hard to get the perfect fit for me. I would love a post on jumpsuits and how to style them.

    Mercedes

  • Carie 5 juin 2017, 4:19

    Thanks, Mercedes! I’ll be sure to share that idea with our fashion team…x Carie

  • toujours intéressant et stimulant vos articles Garance , et j’adore Ron style ???

  • I am also planning on growing such a garden! It opens up so many perspectives, in growing good food. Thank you for sharing your inspirational story!

  • Dear Garance,

    I get it, you are growing older. We all are. I will be 41 this summer.
    But the way you have decided to deal with this fact is making me sad. All these recent stories about holistic approach to esthetic surgery (wtf?), plant-based passions, no coffee, no croissants, photos of green juices/smoothies…
    What would be the point of this long, wrinkle free, carefully curated life?

  • Brigitte 6 juin 2017, 7:06

    couldn’t agree more.

  • Eye2Orangic, if you walk into a room with a plant (organic form & colour green) your eye will drawn to that instantly. Human nature, our senses automatically relate to anything organic not artificial. Fascinating…love to participate…

  • Madeline 3 juin 2017, 8:32 / Répondre

    Loved this, thank you. Surprised by the somewhat negative reviews by some of the previous commenters. Plant-based is far from elitist. It’s the most inclusive way to eat — it’s compassionate for our planet, for our neighbors and for our selves. And the most amazing part is that it can taste amazing! Keep it up Garance and team!

  • Gabrielle 4 juin 2017, 6:46 / Répondre

    Merci, encore une fois pour ce bel épisode, inspirant et super intéressant !!!

  • Delphine J. 6 juin 2017, 9:22 / Répondre

    C’est tout à vrai concernant les animaux … il faut laisser tomber les doudounes avec des poils G. ! ;)

  • Many thanks Garance, this is very interesting and you look wonderful!

  • Annika Nagel 12 juin 2017, 4:24 / Répondre

    Could you do a podcast with Andy from Headspace? He lives in Venice too! :)

From the Archives

Winter Wonderland
  • Winter Wonderland
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

fashion this or that gloves atelier dore photo

Pick a Hand

Long Coat Lovin’

Long Coat Lovin’

How to Wear A Dress in the Winter

How to Wear A Dress in the Winter

gloves winter details accessories garance dore photos

Gloves!

parkas militaire winter chiara baschetti fashion street style garance dore photos

Parkas Militaires

garance dore the coats fw 2015 street style photos

My Coats