ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE3

A Week in the Atacama Desert

3 months ago by

In Partnership With Vince

Qu’est-ce qu’on obtient quand on place 20 femmes dans le désert d’Atacama, sous les plus belles étoiles, au milieu de paysages surréalistes, unies par la volonté commune de s’améliorer grâce à la méditation, à l’introspection et quelques conseils d’astrologie ? Une retraite de la Découverte de Soi qui vous retourne le cerveau !!! Laissez-moi vous en dire un peu plus…

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE8

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE7-2

Pour commencer… Les femmes. Waouh, waouh, waouh. Elles sont venues motivées, pour tout. Je vous jure que dès le premier soir, j’avais déjà l’impression d’avoir plein de nouvelles meilleures amies. Même si nous venions des quatre coins du monde et que nous avions des âges, des parcours et des aspirations créatives différents, nous étions en quelque sorte toutes attirées les unes vers les autres par une force magnétique. Bon, d’accord, cette force, c’était Garance. Et c’est encore une preuve de la force des gens qu’elle attire, même à travers des médiums aussi modestes que les réseaux sociaux. Nous nous ressemblions toutes dès le début et, selon moi, cela tient en grande partie à elle.

unspecified

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE12

A Week in the Atacama Desert

Deuxièmement… L’entraînement. Je ne suis pas le genre de personnes qui s’entraîne. Je suis plutôt du style essayons-ça-une-fois-avant-d’abandonner (comme avec les échecs, le surf, le kayak… et toutes les autres activités que j’ai essayées). Eh bien, c’était la première fois que quelqu’un attendait de moi que j’essaye quelque chose, avec constance, pendante toute une semaine (merci Susan), et waouh, ça fait vraiment une différence incroyable. Entre le yoga du matin, la méditation constante, la pratique libre du journal intime, et puis – évidemment – le partage avec les femmes qui m’entouraient, c’est sûr que j’ai développé un entraînement à la méditation et à la réflexion dont je suis fière.

A Week in the Atacama Desert

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE13

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE16

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE15

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE14

A Week in the Atacama Desert

Troisièmement… LES LAMAS !! Il y avait des lamas sur le terrain. Quand on me l’a dit, à New York, j’ai haussé les épaules. Ok. Des lamas. Et alors ? Mais après avoir passé une semaine à passer devant les lamas, à les nourrir, à les cajoler, je suis en mode DES LAMAS ! Et le mieux, c’est qu’il y avait plein de lamas filles et un seul lama garçon,”Manny”, qui était “puni”, selon leur expression, parce qu’à cause de lui toutes les filles lamas étaient enceintes. C’est une histoire vraie.

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE10

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE11

A Week in the Atacama Desert

Quatrièmement… Et bien, les vêtements. Vous avez peut-être vu que nous portions toutes des survêtements qui se ressemblent beaucoup. Donc certes, nous nous ressemblions, mais pas au point d’apporter toutes le même survêtement. Vous vous souvenez peut-être aussi avoir vu dans ce poste que Vince faisait partie de nos partenaires pour cette retraite. Et ils ont eu la gentillesse de nous offrir des survêtements assortis qui nous donnaient non seulement l’impression de faire toutes partie d’un groupe mais en plus, tellement confortables que nous ne les enlevions jamais. Je crois que j’ai fini par enlever le mien le cinquième jour ? Et j’ai forcé Bogdana à prendre plein de photos de moi dans des vêtements normaux pour que je puisse prouver aux gens que je possédais encore des vêtements avec une fermeture éclair. Mais sérieusement, ces survêts… Je dois vraiment reconnaître qu’ils étaient supeeeeer confortables pour méditer…

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE9

ATELIER_DORE_LIFESTYLE_CHILE_ATACAMA_VINCE17

A Week in the Atacama Desert

Cinquièmement, les paysages. Quand on m’a demandé quel mot j’utiliserais pour décrire cette retraite, j’ai répondu sans hésiter “Vaste”. Non seulement parce que mon point de vue sur le monde et moi-même l’était, mais aussi pour les vrais paysages que nous contemplions tous les jours. J’avais l’impression d’être dans un film de Mad Max et honnêtement, la moitié du temps, je mourais d’envie de rouler en buggy dans les dunes.

A Week in the Atacama Desert

Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Dans les semaines qui vont suivre, nous allons beaucoup vous parler de cette retraite. Depuis les histoires des femmes, des conseils pour commencer votre propre pratique et vous y tenir, jusqu’aux photos de ces paysages (et des lamas bien sûr), des gens que nous avons rencontrés au Chili et ceux avec qui nous avons voyagé. Et les raisons pour lesquelles nous n’oublierons jamais ce voyage…

To be the first to find out about our next retreat sign up for our newsletter here!

9 comments

Ajouter le votre

From the Archives

New York vs Paris
  • New York vs Paris
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
This or That: American or Française?

This or That: American or Française?

atelier dore le meridien art of love chapter three the date

Art of Love / Chapter Three

Art of Love / Chapter Two

Art of Love / Chapter Two

le meridien art of love atelier dore

Art of Love / Chapter One

madewell sezane paris new york tee tshirt garance dore photos

Two Cities

tour triangle paris herzog de meuron garance dore architecture

Touch the Sky

caroline de maigret speaks fiaf garance dore photos

See Caroline!

melissa bon style story garance dore photos

Style Story / Melissa

Garance Dore Illustration

Things Parisians Do