mimi-kirk_marianna-jamadi_garance-dore_5

Living Raw with Mimi Kirk

7 months ago by

On dit souvent : « On est ce que l’on mange », ce qui, lorsqu’on voit Mimi Kirk, semble criant de vérité. Pleine de vie, fraîche, joyeuse, elle respire le bien-être. Mimi est une crudivore végétalienne de 78 ans (oui, vous avez bien entendu), également chef et auteur. Son alimentation à base de cru et de végétaux a fait des miracles sur sa santé et son bien-être, son existence physique, sa spiritualité, et bien plus encore. On a eu la chance de l’immortaliser en cuisine et d’en apprendre un peu plus sur son cheminement et tous les bénéfices qu’elle en a tirés.

mimi kirk marianna jamadi garance dore photo

Depuis quand êtes-vous crudivore/végétalienne ?
Je suis maintenant végétarienne tendance végétalienne depuis 40 ans, avec des périodes d’interruption. Mais je suis devenue crudivore/végétalienne il y a neuf ans.

Vous êtes chef et auteur… Ça a toujours été le cas ou est-ce que ça a évolué en fonction de votre alimentation ?
J’ai toujours été une bonne cuisinière, mais je ne suis devenue chef expérimentée et auteur qu’après avoir eu 70 ans et avoir remporté le prix PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) de la Végétarienne de plus de 50 ans la plus sexy.

De manière générale, que signifie le bien-être pour vous ?
Tout. A mon âge, ne pas prendre de médicaments, pouvoir voyager partout dans le monde, porter ma valise toute seule, être indépendante, me sentir des dizaines d’années plus jeune que mon âge… tout ça, ça n’a pas de prix.

J’ai entendu dire, que bien que vous ayez 78 ans (ce qu’on a du mal à croire !), vous vous sentez rajeunir… Vous pouvez nous expliquer ?
Comme je suis en bonne santé, j’ai l’impression d’être très positive dans ma tête. Je suis heureuse de me lever le matin. D’ailleurs, je ne pense jamais à mon âge à moins de passer devant un miroir. Mon reflet me plaît, tout comme mon visage que j’ai appris à aimer tel qu’il est. S’aimer, c’est très important dans le processus de vieillissement.

En parlant de rajeunir… vous avez des secrets de beauté que vous pouvez partager avec nous ? Les meilleurs antidotes à l’âge ?
D’abord, il faut accepter de vieillir. Faites-moi confiance, il n’y a rien à craindre. Bien au contraire, ça apporte plein de choses positives. Le gros avantage, c’est qu’on arrête de s’en faire pour les petits détails. On identifie ses forces, on fait la paix avec ses faiblesses. Oui, il y a quelques rides, la gravité vous montre que le temps passe. Mais le plus important, c’est la santé. L’amour, s’aimer soi-même pour savoir renoncer à des aliments qui pompent votre énergie. Mangez des légumes et des fruits frais. Bio, c’est mieux. Ne laissez pas l’âge vous empêcher de faire quoi que ce soit. Sentez-vous sans âge, et agissez en conséquence. Ne soyez pas rancunier, ne stressez pas, faites preuve d’amour et d’empathie pour tout ce qui est autour de vous. La vie, c’est ce que vous en faites. L’esprit et le corps sont liés. Si vous dites et pensez des choses négatives, vous devenez un aimant à négativité. Si vous dites des choses positives, vous attirez l’énergie positive. Tout dépend de vous.

Comment ce qu’on ingère a-t-il un impact direct sur le physique… les cheveux, les ongles, la peau, etc. ?
Beaucoup de personnes de mon âge ont les cheveux de plus en plus fins. Les miens sont encore épais, et de nouveaux cheveux poussent régulièrement. Mes ongles sont solides, et poussent vite, c’est incroyable. Comme je suis chef, je préfère avoir les ongles courts, mais une semaine après les avoir coupés, ils ont déjà repoussé. Je n’ai jamais de problèmes de peau, elle est toujours hydratée et douce.

mimi kirk marianna jamadi garance dore photo

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre éducation… la santé, le bien-être ont-ils toujours été importants pour vous ?
Ma mère était une cuisinière moyenne, et elle pensait qu’il devait y avoir de la viande à chaque repas. Moi, ce que je préférais, c’était la purée de pommes de terre et les légumes. J’étais toujours ravie quand l’été arrivait et qu’il y avait plein de fruits. Quand les surgelés sont arrivés, ma mère a trouvé que les plats cuisinés étaient parfaits et on en mangeait une fois par semaine. La plupart des repas étaient les mêmes, semaine après semaine, avec les mêmes légumes. Les petits pois étaient toujours servis avec des croquettes de saumon, le maïs avec du poulet et les haricots verts avec de la viande. Je me suis intéressée aux aliments sains quand j’ai eu mes enfants, parce que je voulais m’assurer qu’ils mangeaient ce qu’il y a de meilleur. J’ai commencé à pas mal lire sur le sujet, et du coup à adopter une approche un peu globale du bien-être.

Qu’est-ce qui vous a fait réaliser que vous vouliez adopter une alimentation crue ?
J’ai rencontré mon amoureux et me suis mise à lui cuisiner ce qu’il aimait manger… le régime alimentaire américain de base. Je me suis aussi mise à manger ce qu’il aimait et j’ai pris plus de 10 kilos en deux ans. Je ne me sentais pas bien et suis allée faire mon check-up annuel. Mon médecin m’a tendu une ordonnance pour tension et cholestérol. J’avais aussi un peu d’arthrite au niveau des articulations depuis quelques mois. Comme les antécédents ne sont pas terribles dans ma famille, j’ai commencé à essayer de trouver ce que je pouvais faire pour venir à bout de ces problèmes. Et je n’arrêtais pas de tomber sur le « cru ». Comme j’adore cuisiner, les aliments crus ne m’attiraient pas plus que ça, mais pour ma santé, j’ai décidé d’essayer. Six mois plus tard, chez mon médecin, tout était revenu à la normal sans que je prenne de médicaments. J’ai perdu du poids, ma tension ne bouge plus et je n’ai plus de douleurs articulaires depuis. Et maintenant, c’est mon amoureux qui mange comme moi.

Comment êtes-vous passée à ce style de vie ? Est-ce que la transition s’est faite d’un seul coup ou est-ce que ça a été plus graduel ? Par quoi avez-vous commencé ?
La transition s’est faite de manière radicale. Je voulais vraiment soigner mes problèmes de santé donc je ne voulais pas perdre de temps. Je me suis mise au cru et je ne suis jamais revenue sur ma décision.

J’ai noté quelques préjugés au sujet des régimes crudivore/végétaliens, on dit notamment qu’il y aurait une carence en produits d’origine animale, qu’on a l’habitude de manger. La nourriture que vous préparez et que vous mangez a l’air, au contraire, d’être très abondante… pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
Une fois que vous savez cuisiner ce qui est cru, vous pouvez faire tout ce qui vous donne envie. Pain, fromage, crackers, sucreries, pizzas, lasagnes…tout peut être adapté au régime cru. Tout est délicieux et me remplit suffisamment, je n’ai pas envie d’autre chose. J’aime l’idée de pouvoir manger quelque chose de délicieux, sans me préoccuper de faire attention à ce que je mange ou de compter les calories. Et je sais que j’ingère tous les nutriments dont j’ai besoin. De temps à autre, je me prépare un plat chaud végétalien.

A part les produits d’origine animale, quelle est la chose à éviter pour accéder à la santé et au bien-être ?
Les produits transformés, le sucre en excès, les sodas gazeux, la colère, le ressentiment, la peur.

mimi kirk marianna jamadi garance dore photo

mimi-kirk_marianna-jamadi_garance-dore_2_

Vous avez des habitudes ou des rituels ?
Citron et eau quand je me lève. Des jus verts, du curcuma et du gingembre, 40 min de marche tous les jours. Fil dentaire et nettoyage du visage tous les soirs. J’adore l’huile de noix de coco, je m’en enduis généreusement après le bain. J’essaie de faire des gargarismes à l’huile deux fois par semaine (pour les dents et les gencives).

Comment votre alimentation se traduit-elle dans les autres aspects de votre vie ? Rituel beauté, vie sociale, etc.
J’utilise des produits qui n’ont pas été testés sur les animaux et sans produits chimiques. Ma vie sociale c’est plein de gens géniaux qui sont conscients du monde qui les entoure et font attention à ce qu’ils mangent. J’ai beaucoup d’amis végétaliens ou bio, dont plusieurs crudivores végétaliens. J’ai aussi des amis qui font moins attention à ce qu’ils mangent mais je les aime pour ce qu’ils sont.

Quel rôle joue l’équilibre dans votre alimentation et style de vie ? Quelle est la clé de cet équilibre ?
L’équilibre, c’est quelque chose de délicat. Je dis toujours : « Ce n’est pas ce que vous faites de temps en temps mais ce que vous faites la plupart du temps qui compte. » L’équilibre, c’est important, mais la vie, c’est comme un avion en vol. On fait sans arrêt des petits réglages pour garder le cap. Ne soyez pas trop dur avec vous-même si vous le perdez parfois, faites des petits ajustements et vous reprendrez votre trajectoire. L’équilibre, c’est savoir s’adapter constamment.

La spiritualité a-t-elle une place dans votre vie ? Et si oui, comment le fait d’avoir adopté ce régime alimentaire a-t-il impacté votre spiritualité ?
Si je suis devenue vegan, c’est en partie grâce à ma vie spirituelle. J’ai commencé à méditer à 30 ans, peu après le décès de mon mari. Ça a libéré quelque chose que je n’avais jamais vécu, je me suis reconnectée à mon âme. J’ai senti, en méditant, que tout était lié, tout était source d’énergie. Et un jour, je me suis rendu compte que manger des animaux, ce n’était pas moi. Je me sentais barbare, comme si je mangeais mon animal domestique. Depuis, j’ai rencontré plein d’animaux qui sont des êtres aimants, ils ont des sentiments, ils adorent qu’on les caresse ou qu’on les gratouille. Ce qu’on leur fait subir n’est pas nécessaire, une alimentation à base de plantes est la plus saine qui soit.

La chose la plus importante que vous ayez apprise en vivant comme ça ?
Je suis apaisée de savoir que je n’ai pas besoin de tuer pour manger. Je me sens à la fois très solide et très douce. La violence, la guerre, la petitesse d’esprit, ce n’est pas mon choix de vie, et j’espère qu’un jour le monde comprendra que ces actions ne sont pas les solutions pour la paix.

Que vous a enseigné votre mode de vie sur vous-même ?
Que je ne suis pas là que pour moi-même. Je suis là pour apporter quelque chose en plus aux autres.

Que diriez-vous à quelqu’un qui envisage de changer de mode de vie pour adopter un régime à base de « cru » et de plantes ?
Sauf si vous êtes malade, faites la transition en douceur. Commencez par un jus vert par jour, débarrassez-vous de tous les produits transformés et ceux qui contiennent des produits chimiques. Achetez des fruits et légumes bio, apprenez à faire quelques plats crudivores végétaliens de base. Commencez par un petit-déjeuner et un déjeuner crus et cuisinez-vous un plat végétalien chaud le soir. Vous verrez sur la durée comment vous vous sentez et la transformation se fera en douceur.

mimi kirk marianna jamadi garance dore photo

50 comments

Ajouter le votre
  • Cette femme est sublime ! J’aimerais être comme elle au même age !

    Amélie – Charles Ray and Coco
    https://charlesrayandcoco.com/

  • I loved this interview about a person choosing a different path. In the same spirit, I would love to read the interview of Emerson Fry, the founder of the cloth brand.

  • Merci pour cette interview!
    J’adore les réponses de la question sur les antidotes à l’âge. Que du positif dans son discours. C’est comme ça qu’on devrait tous vivre, en paix, sans stress et toujours voir les choses du bon côté…
    Bises, belle journée

    Julie, Petite and So What?

  • Très inspirante !
    « Let Food Be thy Medicine », citation bien connue, retrouvée sur une pancarte d’un resto vegan à Tulum que j’ai prise en photo et postée hier sur ma page Instagram. On peut dire que cet article résonne fort en moi !
    Merci pour cette entrevue qui fait du bien :)

  • These interviews lately have been so amazing! This woman nails it. « Don’t hold grudges, stop stressing and show love and compassion for all living things. »

  • Mimi:

    I love you.
    You are what I wish to embody when I finally totally « grow up ».

    Thank you.
    xo

  • On aimerait savoir ce que mange le chien. Sinon c’est intéressant de voir des femmes plus âgées ici. Personnellement j’ai 50 ans et j’ai changé beaucoup d’habitudes pour garder la santé (sport, vie saine etc…) mais je ne crois pas que le régime crudivore végétalien soit à encourager. Je suis plutôt adepte du manger de tout en quantité raisonnable, mais zéro junk food et j’ai la chance de vivre dans un endroit très riche en légumes et denrées bios (French Alps).
    Ce qui m’intéresse en ce moment est de comprendre d’où viennent les modes alimentaires et comment elles deviennent des bizness (comme le véganisme actuellement). Sur le plan sociologique j’imagine qu’il s’agit de garder une action possible sur son existence, et la façon de manger peut devenir une « patrie » singulière sur laquelle régner et à l’intérieur de laquelle on peut agir.. Ainsi les alicaments deviendraient cette nourriture qui soigne aussi bien que la tradition allopathique (la médecine actuelle).
    Tous ces sujets sont passionnants, mais on a encore peu de recul pour considérer l’histoire des régimes alimentaires en milieu sur-développé.

  • Merci Liz pour ce commentaire plein de bon sens.
    Je ne crois pas particulièrement à la cuisine crue et vegane (j’ai déjà essayé, ne mangeant que ça pendant 2 semaines, et je sais qu’à long terme, ce n’est pas pour moi, ne serait-ce que parce que c’est impossiblement long à préparer). Et oui, un regard plus critique sur les modes et régimes alimentaires serait le bienvenu.

  • Hello Caroline,
    Oui il faut bien connaitre la diététique pour jouer à se soigner par les régimes alimentaires. Avoir à disposition tous les aliments alternatifs pour remplacer ce qu’on enlève. Il y a de plus tant d’écoles diététiques qu’il est délicat de balancer des modèles ultra rigides sans en faire l’histoire ou la critique. Le régime crudivore est très agressif pour le système digestif c’est déjà un premier point. Ensuite pour l’aspect miraculeux d’une maladie qu’on soignerait en mangeant, bah voilà quoi. Quelle maladie, quelle gravité ? Etc…
    Oui la façon de manger sainement est importante à prendre en compte mais « le mieux est l’ennemi du bien » en diététique, ne pas jouer les apprentis sorciers avec des solutions radicales est toujours préférable. Partir de ce qu’on peut améliorer petit à petit dans les équilibres et les quantités serait déjà formidable pour la majorité d’entre nous.

  • J’adore le tournant pris par le blog depuis septembre, à l’image de nos vies, source d’inspiration pour vivre mieux à l’intérieur et à l’extérieur ! Encore bravo !

  • Hello !
    Merci pour cet article. Portrait passionnant d’une femme inspirante, qui semble si jeune!

    http://allarabiata.over-blog.com/

  • Magnifique, la femme, le portrait…
    Je suis encore scotchée à mon écran.
    Merci !
    Xx

  • Congratulations, this is a very thorough interview! A very inspiring person!
    I would like to raise one issue, which is not addressed: the budget. How much does it cost to have a healthy life? It seems to me that it is a luxury.

  • Actually being vegetarian/vegan is much less expensive than eating meat and fish : consider the price per kg of lentils, chickpeas… compared to beef or poultry. And you also need 200g of legumes/cereal to replace your animal protein intake and the rest of your portion is veggies and fruit. And if you have a big appetite you can rise the quantity of legumes/cereals as they are more « filling » than veggies.

  • It is extremely expensive. Really good quality food is out of my price range. Maybe the trick is to have better food, but to eat less? But then, a healthy lifestyle is about more then eating, thank fully.

  • She’s gorgeous! And really embodies the knowledge that eating what is best for the body is also what is best for the planet. Brava! :)

  • Really love seeing the diversity of age, color, shape, and style in the last several posts. So refreshing. Keep it up!! XO

  • Yes ! Enfin une vegan chez Garance et sous un jour positif ! Les temps changent et vite ! ????

    Je suis végane depuis 3 ans maintenant (végé depuis 5), ça a changé ma vie, tout simplement. En plus d’être pleine d’énergie et de me sentir bien au quotidien, j’ai le cœur plus apaisé parce que j’essaye vraiment de vivre en accordance avec mes principes et de limiter mon impact écologique!
    Go Vegan ????????????

    Xx

    Irène

    http://www.cookinginjune.com

  • Mimi, I want to be you when I grow up!
    Loved this interview, thank you x

  • Oh I love her! Such a wonderful story.

  • mademoiselle mauve 21 septembre 2016, 2:07 / Répondre

    impressionnant ! superbe itw

  • Superbe femme ! de toute beauté !

  • Well done, Natalie. This is the first story in hell of a long time on Garance Dore that is worth reading. More stories like Mimi’s please.
    I fell off my chair reading her age. What an inspiring woman to look up to.
    Thank you, Natalie, for writing about her.

  • What a beautiful, amazing, inspirational women!

  • Faire attention quand on adopte le régime crudivore et végétalien : y aller progressivement, genre sur une année, et surtout faire des analyses périodiques pour prévenir les carences alimentaires qui peuvent se produire.
    A part ce petit bémol, chacun fait ce qu’il lui plaît en ce domaine, finalement assez personnel.

  • C’est fabuleux pour ceux qui y arrivent…dans mon cas malheureusement ça manque cruellement de fromage.

  • Bonjour !

    Merci pour cet article génial et touchant ! Merci merci.

  • Une femme super intéressante, super lumineuse ! Je vais chercher si elle a fait un livre de recettes.
    Merci de nous présenter une femme non jeune et qui vit complètement dans l’époque actuelle, de mettre la lumière sur une femme avec ses rides et sans lifting, ça permet de se projeter, merci de continuer ! :D
    Et j’adore la tête du chien qui pose !
    De mon côté je mange de moins en moins de viande ou poisson, sauf quand ma maladie des intestins me fatigue trop => plein de protéines pour les cellules qui se déchirent. Je mange à tendance végétarienne et n’ai pas envie d’enlever les oeufs (aaahh les oeufs frais de ferme, c’est génial !!) ni les laitages (d’alpage avec des animaux qui mangent de l’herbe et des fleurs, car les industriels ne passent pas). Je travaille à supprimer la nourriture qui tue les autres moi aussi, y compris l’huile de palme (plus de foret pour les singes et les autres) etc. Et manger cru (et local, stop à l’avocat à tout va), c’est vrai que c’est ce qui me nourrit le mieux : pas de fringale, plus de calme.

  • Quel formidable témoignage qui donne de l’espoir! Une femme magnifique qui vit de manière positive chaque instant sans se plaindre! Qu’est ce que j’aimerais arriver à cet état d’esprit, c’est un travail quotidien pour éviter ce qu’elle ne fait pas « peur, colère, ressentiment » et ce que je peux faire souvent hélas. Merci pour cette interview très intéressante.

  • J’aime beaucoup l’evolution de ce blog depuis la rentree, les articles sont interessants et le focus n’est plus uniquement
    « fashion. » Bravo a l’equipe GD !

  • Thank you, thank you, thank you for featuring such an incredibly inspiring woman ! Mimi is a wonder. Her attitude toward age, health, and love are so refreshing — much like Garance!! xx

  • Thank you for this, for sharing the profile of a healthy, beautiful older woman. As much as I love all of your profiles, I find so many of them to be such younger women, that I don’t take the time to read them. So, finding this was a special gift today.

  • Oh, Mimi I love you! And Lisa, too XO So fun to see you here! XO

  • And looking gorgeous!

  • Ok, now we’re talkin’. Beautiful, amazing, inspirational.

  • This is a lovely interview with a beautiful woman, and I was delighted to read it. I would say, though, and speaking from experience, that following a restricted diet like raw veganism can be an easy path toward an eating disorder. If you have Mimi’s maturity and self-awareness, I am sure this is neither a concern nor a pitfall.

    x
    m

  • The diet and eating well can make you feel healthier, but the big card is always genetics. Organic or raw food (now is impossible because of the polution) can improve your health, but in like as higher as 10%, but your genes is what will make you look younger, have more energy, be happy or thin or heavier no matter what your diet you follow.

  • So honest – great post. Thanks dear!

  • an amazing wonderful woman

  • This is a fantastic post – thank you. We should probably strive to be her now .. not when we hit 70.

  • Great interview. I have a question though. After this interview there is section buy the story in which there is a shoes made by leather. Nobody who call themselves vegan would wear leather shoes. That is just absurd.
    As vegan myself I would be very grateful if you could recommend some great, good quality VEGAN sandals. Hope to find it soon in your blog.

  • Love this article and interview. It’s great to see inspiring women of all ages on your blog.
    The only thing is I would’ve loved to have one recipe! After reading the interview I’m inspired to try.
    Colleen
    http://www.blushandbeyond.com

  • Je rencontre de plus de plus de personnes s’alimentant ainsi et même si je ne pense pas vouloir l’appliquer complètement, j’y puise déjà quelques idées.
    Christine

  • Wow! What an inspiration. She has such vitality…when I think of what 78 years old looks like, she is not the picture I imagine – I’m inspired to try some vegan, raw meals after reading this post. Thank you, Garance!

  • Merci beaucoup pour cet article, je le mets tout de suite en mémoire pour venir le lire régulièrement, tout comme l’article sur Norma qui date déjà de quelques années.

  • Thank you for this inspiring article!!! Thanks to this story I went for a beautiful two mile walk with my husband and Romeo, our Labrador. Also pulled out my green drink from the back of my pantry and put it on my counter for tomorrow morning. I love this blog! Thank you so much!

  • I loved reading this! I am currently considering making the change to being vegetarian and possibly, later a vegan. I am educating myself on how to do so and this was a great article to read with such an inspiring woman.

    Love from Australia! xx

  • Super article très inspirant!!!

From the Archives

The Skin You're In
  • The Skin You're In
  • In her words
  • French Gurus
  • Wellness
  • 10 Years of the Site
  • Pardon My French
Flaws and All

Flaws and All

would you illustration garance dore

Would You?

beauty viva la bush sonia sieff garance dore photo

Vive le Bush!

Living Raw with Mimi Kirk

Living Raw with Mimi Kirk

Jaws

Jaws

Hands

Hands

Sun

Sun

Body Happy

Body Happy

Stranger Things

Stranger Things