laura-mercier-garance-dore

French Guru / Laura Mercier

1 year ago by

Photos

Erik Melvin

In Partnership With Laura Mercier

Aujourd’hui je suis triplement ravie. D’abord parce que je vous présente « French Guru » une nouvelle série qui vous présentera une idée de la beauté et du bien-être à la française avec des interviews d’experts.

Ensuite parce qu’on lance cette série avec la merveilleuse Laura Mercier qui depuis vingt ans promeut une beauté sensuelle et raffinée grâce à sa ligne de cosmétiques. Je vous ai parlé de nombreuses fois de ses produits que j’adore.

Et enfin, parce que c’est l’occasion de vous annoncer que j’ai été choisie pour être l’une des ambassadrices de Laura Mercier – c’est une grande nouvelle pour moi d’être choisie par une marque qui prône une beauté vraie, et qui en plus a été créée par une femme que j’admire profondément. Je vous parlerai plus en détail de notre collaboration dans les posts à venir, mais en attendant je suis très heureuse de vous présenter cette interview sur la beauté à la française, avec la très rare Laura Mercier.

laura mercier garance dore photo

Comment est née cette passion pour le maquillage ?
Ça va faire un peu cliché, mais ça remonte certainement à l’époque où ma mère se préparait pour sortir dîner ou danser… c’est-à-dire presque tous les soirs. Elle enfilait des robes sublimes, se faisait un chignon banane, et comme elle avait les yeux verts, elle appliquait un trait d’eye-liner vert, du mascara et un lipstick orange, tout était fait à la perfection, ça me fascinait. Tout vient vraiment de là.

Y a-t-il des secrets beauté typiquement français qui ont influencé cette ligne de make-up ?
Je ne sais pas si c’est un secret, mais la perception qu’ont les Françaises de la beauté m’a forcément influencée. On assume ses défauts, mais en gardant la peau la plus fraîche possible. Il faut rester soi-même, être naturelle, ne pas trop en faire. Peut-être que c’est ça, le vrai secret, parce que si on force le trait, on passe à côté du truc.

Ta ligne privilégie le maquillage naturel, presque indécelable, qui met en valeur la beauté naturelle. Comment fais-tu pour communiquer cela aux femmes ?
C’est de la technique, de la formation : on passe beaucoup de temps à faire en sorte que les femmes se voient telles qu’elles sont. Il faut qu’elles se sentent suffisamment à l’aise pour ne pas se sentir obligées de porter un masque.

L’erreur make-up numéro un des femmes ?
Trop de maquiller. Surtout aux Etats-Unis. Et pas assez en France ! [Rires]. Comme pour le reste, tout est une question d’équilibre. Les extrêmes, ce n’est jamais génial. Sauf si on est une artiste, qu’on a une personnalité hyper extravertie, qu’on s’amuse vraiment avec le maquillage… dans ce cas-là, c’est parfait. Il faut juste que ce soit en accord avec la personnalité.

Quelles leçons les Américaines pourraient-elles apprendre des Françaises ?
Le feeling. Les Françaises adorent se sentir sexy. Même quand elles sortent acheter leur baguette. Même si une Française fume une cigarette à la terrasse d’un café, qu’elle a les cheveux sales, elle aura envie de se sentir sexy. Alors que les Américaines elles, pour être sexy, privilégieront une tenue sexy. C’est ça, la vraie confusion. Il n’est pas forcément utile de se dénuder pour se sentir sexy.

A l’inverse, comment les Françaises pourraient-elles s’inspirer des Américaines ?
Les Françaises pourraient s’inspirer de la discipline des Américaines, enfin notamment des working-girls. Qui ont toujours les cheveux propres, un peu de make-up, sont bien habillées. Elles font cet effort-là tous les jours. Les Françaises sont un peu paresseuses de ce point de vue-là. Elles s’apprêtent si elles doivent sortir, mais pour aller bosser, c’est un peu plus aléatoire.

En quoi les normes beauté américaines diffèrent-elles des normes françaises ?
En France, c’est plus naturel. Les Françaises aiment avoir une peau qui a l’air fraîche, et si elles mettent du fond de teint, elles ne veulent pas que ça se voie. Ce qui compte, c’est la peau, pas le maquillage en lui-même. On s’amuse, on fait des expériences, mais la finalité, c’est une peau fraîche.

Les essentiels beauté qu’une femme devrait toujours avoir ?
Ha, c’est un mot qui n’existe pas chez Laura Mercier ! Il faut savoir quelle est votre priorité. Les sourcils, le mascara, le camouflage des boutons ? Un rouge ? L’essentiel, c’est votre priorité.

Ta philosophie en matière de make-up ?
Exprimer sa personnalité. Il ne faut pas se cacher, se sentir en confiance, apprendre les bons trucs, ceux qui vous font vous sentir mieux. Le make-up, ça doit permettre de s’affirmer, et de se mettre en valeur ! C’est surtout ça, mais pas uniquement ! C’est la beauté en général, savoir comment se sentir belle, se mettre en valeur.

Pour réaliser un look beauté typiquement français ?
Pour plaisanter, je dirais, mettez juste du rouge à lèvres et rien d’autre. Ou boostez votre teint avec un bronzeur ou une crème hydratante teintée un peu plus foncée, ça aussi c’est très français. Les sourcils et le mascara, sinon.

La beauté, pour toi, qu’est-ce que c’est ?
La beauté est partout. C’est quelque chose qui permet de se sentir bien. Quelque chose d’agréable. La beauté est partout, de manière universelle. C’est quelque chose de positif, lié au bien-être.

laura mercier garance dore photo

11 comments

Ajouter le votre
  • Wonderful to hear her take. And I love what she says about what’s essential–that it’s unique to each of us.

  • Mais c’est le triple galop en ce moment ! Tu cartonnes et tu t’épanouis. Laura Mercier est une super marque qui te va bien.

  • Absolutely loved reading this and her take on beauty, which comes as no surprise to be very natural. I’ve been struggling to find the right balance between too much and not enough. My skin has a lot of redness but I’m forever trying to camouflage it while maintaining a healthy glow. I do love Laura Mercier products as they are so effortless!

  • « Your priority is the essential. » This sounds so genuine. I’d like to think that I use makeup as a French woman – to subtly highlight to favorite features and subtly conceal what I want pushed to the background. That’s why I totally hate going to get makeup here in the States, where more is normal and I’m being pushed more and more product to look less and less like myself. No wonder 1/2 of my makeup is LM. I guess I intuitively connected to her philosophy of beauty. Thank you so much for this wonderful affirmation that I’ve been right staying true to my own beauty standards )

  • Quelle interview pleine de justesse! La distinction entre Les françaises et les américaines est spot on! En tant qu’expat française aux USA je me suis fait la même réflexion. La fausse pudeur des françaises face à la beauté est parfois agaçante et l’excès des américaines un peu surfait. Toutes les femmes ne ressentent pas le besoin de sa maquiller mais avec l’âge, c’est vraiment une arme géniale pour se mettre en valeur. Bref, hâte hâte de voir cette campagne avec deux femmes qui approchent la beauté sans chichis et de manière vraie.

  • Concernant les sujets, j’adore (mais vraiment j’adore!!!!) les illustrations de Garance et les photos de ses voyages… Aussi les recettes et le récit de sa vie au quotidien.
    Pourquoi ne pas avoir la journée type de chaque membre du studio ? On se rendrait mieux compte de qui fait quoi… je suis un peu perdue en dehors de Garance ou Erik, j’ai l’impression de ne pas connaitre l’équipe (même s’il y eu une présentation en règle sur le blog il y a quelques mois).
    Quant à la présentation du blog, je la trouve ok. J’aime bien naviguer d’un article à l’autre et la présentation one page, les photos XXL. La newsletter est bien aussi pour me rappeler gentiment ce que j’ai oublié de lire.
    Hâte de voir sa version 2. Bises :)

  • Adore this – and congratulations!

  • helene de gasquet 7 novembre 2016, 10:46 / Répondre

    bonjour
    votre partoniariat avec Laura Mercier est très interressant
    ses produits sont fantastiques

  • Beauty is good skin, a real smile, good brows, healthy hair…
    Confidence, showing your true self, kindness.

  • Je suis une inconditionnelle des produits Laura Mercier. C’est pour moi la meilleure! J’y ai appris des conseils précieux sur la manière de se maquiller auprès de conseillères de la marque et j’ai vraiment appris quelques astuces pour souligner le regard sans en faire trop. Bravo pour cette collab!

  • Alors, j’adore cette femme… Super interview et vraiment une collection make up topissime, couleurs exaltantes… Un vrai bonheur. Dommage cependant que les produits soient difficiles à trouver quand on n’habite pas Paris !

From the Archives

Winter Wonderland
  • Winter Wonderland
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

fashion this or that gloves atelier dore photo

Pick a Hand

Long Coat Lovin’

Long Coat Lovin’

How to Wear A Dress in the Winter

How to Wear A Dress in the Winter

gloves winter details accessories garance dore photos

Gloves!

parkas militaire winter chiara baschetti fashion street style garance dore photos

Parkas Militaires

garance dore the coats fw 2015 street style photos

My Coats