french_guru_christophe_robin_garance_dore_1

French Guru / Christophe Robin

2 weeks ago by

Parmi tous les dilemmes beauté évoqués ici, (à tort ou à raison) les cheveux occupent certainement la première place. Ça vous parle ? Je sais que Garance est d’accord. Les cheveux, c’est un sujet qui engendre tellement de doutes, d’interrogations et de possibilités… coloration, coupe, lissage, soins, traitements… la liste est sans fin. Difficile de discerner le vrai du faux. Je suis donc particulièrement ravie que Christophe Robin, célèbre expert capillaire, puisse s’exprimer dans notre série French Guru.

Christophe est le maître de la couleur, oui, mais c’est aussi un expert en soins capillaires de manière générale. Il travaille dans ce secteur depuis ses 15 ans et s’est fait un nom bien au-delà de la sphère mode. On pense à Claudia Schiffer ou Catherine Deneuve… Il propose aussi une gamme complète de soins sublimes pour tous types de cheveux. Alors ce serait presque un euphémisme de dire que c’est un expert. Aujourd’hui, ô chance, il a répondu à toutes nos questions !

Comment définiriez-vous la couleur de cheveux parfaite et comment arriver à ce résultat ?

La couleur parfaite, c’est celle qu’on ne remarque pas. On remarque une belle femme, pas une belle couleur !

Pour que la couleur soit belle, il faut avoir des cheveux sains, donc je conseille toujours d’appliquer une huile végétale sur les cheveux toute la nuit, une fois par semaine. De la même manière, je conseille aussi de bien hydrater les cheveux avant une couleur ou un traitement à base de produits chimiques. Laver ses cheveux avec un shampoing sans sulfates toxiques est également très important pour entretenir sa couleur.

Existe-t-il une manière de prolonger sa couleur entre deux retouches ?
Je compare toujours les soins capillaires aux soins pour la peau. Quand on prend soin de sa peau, on n’a pas besoin de s’en occuper tout le temps, idem pour les cheveux. Prenez-en soin et la couleur durera plus longtemps. Donnez-leur les nutriments nécessaires, le bon pH pour éviter que la couleur ne vire. Si vous remarquez que vos mèches deviennent un peu jaunes, vous pouvez utiliser un produit comme mon soin nuanceur de couleur en blond, pour revenir à un blond plus pur, ou si vos cheveux bruns prennent une teinte un peu métallique, le même soin nuanceur en teinte brun cendré corrigera cette variation.

Pour les femmes qui font souvent des couleurs, quels sont les étapes à respecter pour bien prendre soin de ses cheveux ?
Avant de faire des mèches ou une couleur dans mon salon, j’utilise mon huile capillaire hydratante à la lavande, que j’ai spécifiquement mise au point pour protéger les cheveux et la couleur. Elle ne bloque pas les pigments de couleur, au contraire, elle permet aux pigments de bien mieux adhérer aux cheveux, de rendre la couleur plus lumineuse.

L’été, l’huile est aussi un incontournable Emmenez-la à la plage avec vous, appliquez-la avant d’aller nager à la piscine ou dans la mer.

L’erreur la plus courante que font les femmes quand elles se font faire ou entretiennent leur couleur ?
Vouloir être quelqu’un d’autre ! Je dis toujours que la nature fait bien son travail. Pour que la couleur ait un aspect naturel, restez proche de votre nuance naturelle, gardez votre couleur à la racine pour créer un effet de contraste, et faciliter son entretien.

L’autre erreur consiste à utiliser trop de produits de soin, de lisseurs, de séchoirs, de shampoings agressifs. Prenez soin de vos cheveux… vous ne laveriez pas vos cachemires ou vos tops en soie avec un produit décapant ! Moi, j’utilise une formule low-poo idéale pour les cheveux colorés ou abimés, c’est le premier produit que j’aie créé et le shampoing le plus doux qui existe !

Protéger ses cheveux du soleil, c’est important ? Comment le faire de manière efficace et quand ?
Oui, protéger ses cheveux l’été, c’est essentiel. Un produit comme mon huile hydratante à la lavande qui contient un indice de protection solaire bloque les mauvais rayons et garde votre couleur intacte.

Laver ses cheveux avec un shampoing doux ou low-poo permet de réhydrater les cheveux, tout en éliminant les effets asséchants du soleil, du sel, du chlore. Et n’oubliez pas d’appliquer un masque nourrissant une fois par semaine… au moins !

Comment notre mode de vie – alimentation, activités, cigarette, etc. – affecte-t-il la santé de nos cheveux ? Des conseils ?
Quand on a un peu trop bu, le lendemain, on remarque qu’on a la peau et le cuir chevelu gras… c’est parce qu’ils sont liés au foie. Un bon conseil détox à appliquer de temps en temps, notamment au printemps, c’est de boire une eau chaude avec du citron, du vinaigre de cidre dilué dans de l’eau ou même de la sève de bouleau. Question alimentation, je recommande toujours un régime équilibré, avec des fruits et légumes de saison et des aliments riches en Oméga 3.

D’autres éléments à éviter absolument pour avoir des cheveux sains ?
Les shampoings qui contiennent des silicones ou les shampoings secs utilisés trop souvent ont tendance à asphyxier le cuir chevelu, à le rendre gras, et à alourdir les cheveux. Il est important de détoxifier son cuir chevelu de temps à autre pour éliminer les résidus de produits capillaires et laisser respirer ses cheveux. Dans la plupart des cas, les chutes de cheveux sont causées par un cuir chevelu trop gras, donc il est important d’en prendre bien soin !

Des cheveux en bonne santé, ça commence par un cuir chevelu équilibré !

Votre avis sur la coloration en fonction de l’âge ? Faut-il éclaircir ses cheveux avec les années ? Accepter sa teinte naturelle ? Se concentrer sur les racines ?
Je compare toujours la couleur au maquillage. A 20 ans, on s’amuse, on essaie un peu tout, même si c’est laid ! Tout est permis, on apprend de ses erreurs !

A 30-40 ans, on trouve sa couleur, en général proche de sa teinte naturelle. Pour ne pas altérer sa couleur, je conseille d’espacer les shampoings.

Après 50 ans, il est important d’avoir des cheveux en bonne santé pour ne pas donner l’impression qu’ils sont colorés et pour que l’ensemble reste naturel.

Après 60 ans, quand on veut un aspect naturel, c’est bien de choisir une nuance un peu plus claire. Si vous êtes brun foncé, il vaut mieux éclaircir d’une nuance plutôt que de vouloir foncer à tout prix, ce qui à 60 ans ne fait pas naturel. Chez les blondes, quelques mèches dorées boostent le teint.

Des différences entre les Françaises et les Américaines en termes de couleur ? Chez les jeunes femmes et les femmes plus mûres ?
Les Françaises aiment ne pas trop avoir à entretenir leur couleur… c’est pour ça qu’elles optent souvent pour des effets plus contrastés et nuancés, qui avec l’âge font plus naturel. Bien soigner ses cheveux est essentiel. Une fois par semaine, elles appliquent un masque nourrissant.

Quid des séchoirs, lisseurs et autres instruments chauffants ? Existe-t-il une façon de vraiment bien protéger ses cheveux de leur utilisation régulière ?
Non, la seule manière de les protéger, c’est de les nourrir et de les hydrater en permanence. Ma crème hydratante pour les cheveux est idéale. Tous les produits qui disent offrir une protection thermique n’apportent qu’un peu d’hydratation mais rien ne protège efficacement contre les séchoirs et autres lisseurs. Mon conseil, c’est de commencer à sécher ses cheveux en éloignant la source de chaleur de ses cheveux pour éviter de les brûler. Moi, j’utilise le Dyson Supersonic, qui est parfaitement calibré pour ne pas abimer les cheveux.

Faire des couleurs, est-ce que ça en vaut la peine vu les dégâts potentiels pour les cheveux ? Quel conseil donneriez-vous à une femme qui envisage de se colorer ses cheveux ?
Restez fidèle à vous-même, restez en phase avec votre personnalité.

Vouloir ressembler à quelqu’un d’autre ne marchera jamais alors qu’une belle couleur mettra en valeur vos yeux, votre teint. Avant d’aller chez le coiffeur, découpez dans des magazines ce qui vous plaît et ce que vous ne voulez surtout pas… ce sera plus facile de communiquer avec votre coloriste, et ça évitera les erreurs d’interprétation !

Shop the story

11 comments

Ajouter le votre
  • Great to hear from somebody with such expert knowledge! I have a question for Christophe.

    I’ve always had very healthy, full hair. In fact, I have always been critical of how I look but my hair makes me happy.

    However, in December I stopped taking the contraceptive pill (mine was very high in hormones). Even before stopping I read a lot about the effects of stopping on the skin and hair. That is why I started to improve my water intake, diet and started taking more high-quality vitamins and supplements (highly dosed multivitamins for women, Skin Hair and Nails, GLA (borage oil linked to skin and hair related to hormones), Omega 369, D3, Biotin). I had my blood tested at the doctor before taking these in order to make sure that the levels were suitable for me. I also switched to a silk pillow case and Living Proof Full shampoo, because it doesn’t contain silicones or sulphates.

    In January and February, I suddenly experienced a lot of hair loss. But luckily it stopped after that. However, the last two weeks I am noticing a big change in the short, baby hairs around my hairline. I’ve had them all my life and they are a very distinct, characteristic feature. But suddenly they are falling out – and as a result, I am freaking out. They shape my face and without them, I have a reduced hairline. I am only 25 years old.

    Do you have tips? I would greatly appreciate any piece of advice.

    All the best, Charlotte

  • After having a baby (about 3 months after) I experienced a lot of hair loss (seemingly exacerbated by not losing any for about 5 months so there was more to lose) and then the regrowth was a massive pain. If your birth control hormones mimicked pregnancy enough you may be experiencing a similar reaction. I am not a doctor, this is a guess.

  • My hair fell out after I stopped the pill as well. I went to a dermatologist and was basically told I was imagining it. I didn’t really notice until the hairs grew back and half of my head was short little strands of regrowth. Don’t worry! It will go back to normal…it took me maybe a year to feel normal again and I would never, ever touch birth control or any synthetic hormone again.

  • Yes the same thing happened to me when I went off the pill. I saw an endocrinologist who said she sees that often–going off the pill temporarily elevates androgens like testosterone, causing you to shed hair. You might want to visit an endocrinologist. They can do some blood tests and set your mind at ease. I did not suffer as much hair loss after having my child as I did in going off the pill.

  • Charlotte 17 avril 2017, 5:03 / Répondre

    Dear Gene, thank you for replying. Sorry to hear you also experienced hair loss. It’s definitely a pain. In my case, I’m also sure it is due to hormones. That is why I am trying to look after myself – but unfortunately, I don’t know how to tackle the issue directly.

  • Charlotte 18 avril 2017, 2:20 / Répondre

    @Elle It upsets me to hear that your dermatologist didn’t take you seriously. My dermatologist advised me to start using the pill years ago because my twin sister had acne and she said it was better to make sure I didn’t get it too. I was younger and didn’t realise the number of hormones I was taking. Last December I made an appointment to talk about stopping to which she replied: « Are you sure? I used that pill for 10 years. Maybe I didn’t feel like myself for 10 years and I was feeling down but at least I had good skin and bad skin makes you feel down too you know ». I will always defend women having the pill as on option for contraception or other purposes – but being informed is key and having a doctor listening to you is too. Having that said, I’m so happy to hear that you experienced regrowth after a year. That makes me feel less worried! Thank you for taking the time to write that.

  • Charlotte 18 avril 2017, 2:23 / Répondre

    @sr I’ve never heard of an endocrinologist, but looked it up and I’m definitely going to search for one in my area. Thank you for that tip! Appreciate it!

  • Hair care like skin care starts from within. So all the products he mentioned will go to waste if one lacks minerals like zinc and iron and vitmins B as well as A. Sunshine vitamin D is yet another vital vitamin ( FGS dont be afraid of sun, unless you are in july-august in the Med). With regards to products – less is more. And with maintenance – natural as often is really best. He mentioned his own oils – gosh… and the lavender – its the last thing u’d want to put on ur hair – its going to dry them out. I know essential oils really well and the only ones for hair that i’d recommend for anyone ( only a few drops per 50ml of base oil) is rose and geranium. You could even combine two. For a base simply buy some unfragranced coconut and calendula oil and u’ll be good to go.

    To the girl who stopped the pill and experienced hair loss – basically ur hormones are trying to restart and whta you need is loads of vitamin B in your diet from leafy greens etc bcs your liver is detoxifying so you wnat to support the 2 phases of detoxification to make sure that waste isnt stuck at step1. Also you want those leafy greens and cruciferous vegetables such a sorgwnic broccoli, bok coy etc so that you could detoxify all the hormones in your body. In fact I would recommend you to consult with nutritional therapist who would evaluate your current situation and medical history etc. All in all – any bodily ‘symptom’ is a sign that some process isnt working the way it should so pay attention, investigate and adjust, and most importantly do it with care and calm. Best wishes xx

  • I heared a statement the other day, which sounded like an urban legend, but it might be true: If you are dying your hair on the first day of your period, or during your period you don’t get the proper colour. Is this true? I am rather skeptical and cannot tell, as I am not dying my hair. Any experiences? Thanks!

  • Charlotte 20 avril 2017, 7:52 / Répondre

    @Sandra I fully agree that care starts from within! It’s very interesting about what you said about the 2 phases of detoxification. I think a lot of what I do remains stuck in phase 1. There is definitely room for improvement when it comes to my diet. I eat healthy but I’m not sure my intake is enough to make it to phase 2. I will take your advice and search for a nutritional therapist to examine my patterns. Thank you for taking the time to reply. I always ‘meet’ the nicest people in comment sections. Have a nice day, Charlotte

  • I loved this interview, Natalie! Such thoughtful questions and informative responses. I am intrigued by Christophe’s recommendation to sleep with vegetable oil applied to your hair once a week. Can anyone provide more information on this process? Is it a full mask type of application or a lighter application? I am going to incorporate a lot of Christophe’s tips and would love more details on the vegetable oil suggestion. Thanks!

From the Archives

The Skin You're In
  • The Skin You're In
  • In her words
  • French Gurus
  • Wellness
  • 10 Years of the Site
  • Pardon My French
Flaws and All

Flaws and All

would you illustration garance dore

Would You?

beauty viva la bush sonia sieff garance dore photo

Vive le Bush!

Living Raw with Mimi Kirk

Living Raw with Mimi Kirk

Jaws

Jaws

Hands

Hands

Sun

Sun

Body Happy

Body Happy

Stranger Things

Stranger Things