lifestyle_self_tanner_atelier_dore_2

Bronze Ambition

3 months ago by

Si la quête du teint hâlé est un peu vaniteuse… celle d’un teint hâlé artificiel semble être pleine de bon sens et sûre (plus pratique, moins de rides, moins de risque de cancer de la peau, etc.) Et même si je sais bien qu’on n’est pas obligé d’être hâlé pour être au top, je m’inscris aussi dans ce désir d’avoir la peau brunie.

Donc… en toute vanité ET sécurité (et comme Garance vous a déjà fait un petit topo lunettes-parasol-gants-crème solaire-chapeau), on est quelques-unes à l’Atelier à s’être penchées sur la question des auto-bronzants comme alternative au soleil.

On a toutes utilisé des produits différents et donc vécu des expériences et résultats différents, mais on a quand même noté quelques règles générales : n’oubliez pas de faire un gommage au préalable, appliquez le produit de la manière la plus uniforme possible, lavez-vous les mains tout de suite après, attendez un peu avant de vous glisser entre vos draps immaculés, et OUI, l’application de la crème sur le dos est hyper compliquée.

_______________

Le choix de Natalie : La lotion auto-bronzante Kiehl’s Sun Free Self Tanning Lotion – Un produit léger et non gras qui promet un hâle naturel sans laisser de traces. Il est bourré d’huile d’abricot, de beurre de fève de cacao, de vitamine E, et je fais confiance aux marques comme Kiehl’s qui mettent en avant les qualités naturelles d’un produit.

J’ai abordé cette expérience comme la plupart des choses dans la vie : avec impatience et sans trop de préparation préalable. D’ailleurs, j’ai presque failli tenter le coup pendant qu’un certain Kevin venait m’installer mon décodeur Internet. Mais j’ai (heureusement, pleine de bon-sens) attendu qu’il parte. Je me suis complètement déshabillée et j’ai appliqué l’auto-bronzant en quantités généreuses sur tout mon corps, de manière aussi uniforme que possible. Ensuite, j’ai couru un peu partout dans mon appart pour que ça sèche, remis mes vêtements et je suis partie bosser.

A mesure que la journée avançait et que ma peau commençait à brunir, mes réticences envers les autobronzants ont commencé à tomber. En apercevant mon profil abricot dans le miroir des toilettes, j’ai été complètement bluffée, même si mes collègues n’ont pas été aussi enthousiastes que j’aurais aimé. Elles se sont un peu rattrapées le lendemain en m’assurant que oui, j’étais bien bronzée. La reconnaissance et le réconfort… c’est un peu pour ça qu’on se donne du mal, non ?
Bon, même si je préfère un hâle naturel, cette solution Kiehl’s est une alternative sûre… et me conforte un peu plus dans l’idée que je suis devenue une adulte responsable.

Mon conseil : Allez-y doucement, attendez que le technicien Internet soit parti et votre coloc rentrée pour vous aider avec l’application dans le dos.

Le choix de Pia : L’Oreal’s Sublime Bronze Summer Express – Une lotion bronzante 24 h lavable à l’eau avec des pigments correcteurs de couleur pour adoucir et parfaire le teint. Parce que j’ai peur de m’engager et que je suis pâle de chez pâle.

Rien que l’idée d’utiliser un auto-bronzant me donne des sueurs froides. Ce qui n’est pas très malin car comme tout le monde le sait, sueur + autobronzant = traces. Depuis qu’une fille de mon lycée avait fini en 50 nuances d’orange, j’avais un peu banni toutes les lotions pigmentées.

Mais bon, je suis australienne ! Mon incapacité à bronzer, je la compense par mon sens de l’aventure… je me suis donc portée volontaire pour un bronzage éphémère grâce à L’Oreal’s Sublime Bronze Summer Express… qui s’est révélé être génial sur les bras et les jambes mais absolument horrible sur mon visage (est-ce que ça va rester pour toujours ?!) qui était quand même très très foncé. Je me suis détendue en réalisant que ça partait tout de suite à l’eau (bravo pour la pub non mensongère !), sans savon. Apparemment, le produit résisterait à la sueur mais je ne suis pas encore prête à faire le test par 30 degrés au soleil alors que je porte une chemise blanche.

Bref, conclusion : une lotion auto-bronzante idéale pour les novices et ceux qui ont peur de s’engager… une lotion également parfaite pour les mains de mon boy-friend qui a gentiment accepter de m’en enduire le dos.

Mon conseil : Au risque de me répéter, lavez-vous les mains tout de suite après. Appliquez une couche à la fois, sauf si vous cherchez un résultat artificiel et orangé.

Le choix de Caitlin : La lotion bronzante The Organic Pharmacy qui promet un hâle subtil et un teint uni, fait effet en trois heures ET hydrate la peau. Bonus : il est composé de betterave à sucre (100% sain et naturel !) et s’achète sur Goop. J’adore Goop.

Je n’en étais pas à mon coup d’essai. Ma première expérience avec la promesse d’un hâle uniforme et artificiel remonte à mes années lycée, alors que je faisais un stage en ville tout l’été. Le résultat a été plus que discutable et assez traumatisant. J’ai fini orange, zébrée et toutes mes fringues blanches ont été bonnes à jeter.

Mais voilà, dix ans plus tard, je suis à nouveau séduite par l’idée d’un bronzage sans soleil. La version The Organic Pharmacy est vraiment magique. Comme elle est à base de betterave à sucre (je ne m’en remets pas), la coloration est subtile et impossible à rater. Je n’ai pas vu l’ombre d’une trace ! C’est aussi suffisamment naturel pour être utilisé sur le visage, donc plus besoin de poudre bronzante. Franchement, ça va devenir un nouvel incontournable de mon rituel beauté estival.

Mon conseil : Appliquez le produit après la douche, le soir, en prévoyant un petit temps de séchage avant d’aller vous coucher. Passez un peu de crème hydratante après l’auto-bronzant sur les zones difficiles pour unifier le tout.

Le choix de Carie : Lingettes L’Oreal Paris Sublime Bronze Self-Tanning Body Towelettes. Des lingettes à usage unique qui contiennent de la vitamine E et peuvent s’utiliser de manière express… et bien sûr, c’est garanti sans traces ! C’était l’option qui me semblait la plus facile et la plus nette.

Mon enfance passée en Californie où le soleil brille toute l’année m’a laissé un goût pour la chaleur et le teint joliment abricoté. Bien sûr, je n’avais jamais eu besoin d’appliquer de l’auto-bronzant. Mais après un long hiver new-yorkais et moult conversations avec de ferventes adeptes de ces produits… j’ai enfin accepté de passer des lingettes auto-bronzantes sur mes jambes à 23 h 45 pendant que mon chat miaulait furieusement de l’autre côté de la porte de la salle de bains, scandalisé que je squatte la pièce qu’il considère comme sa chambre.

Les lingettes sentaient bon, l’application a été facile et rapide, pas besoin de faire des acrobaties, même si j’ai vite abandonné l’idée d’une application dans le dos. De manière générale, je n’ai pas été hyper convaincue. Je me suis sentie un peu fake. Je n’ai pas eu cette sensation agréable et chaude d’un bronzage bien mérité… celle de profiter du soleil tout en bronzant… au lieu de cette teinte un peu douteuse.

Je comprends bien le problème de la surexposition au soleil et je me protège toujours, mais je sais aussi que j’ai viscéralement besoin du soleil. Je suis contente quand il fait beau, mais le bronzage n’est pas vital au point que j’aie besoin de compenser son absence par de l’auto-bronzant. J’ai besoin du soleil, pas du bronzage.

Mon conseil : Ne pas appliquer à minuit, veillez à ne pas appliquer deux fois au même endroit et enfermez votre chat dans une autre pièce.

_______________

Bon, il semble qu’on n’ait fait qu’effleurer la question des autobronzants et leurs multiples déclinaisons…. Est-ce qu’il faut essayer le DIY ? Est-ce qu’il vaut mieux accepter sa peau au naturel, même si l’hiver duuuure ? Peut-être qu’on ne le saura jamais. En tout cas, on a très envie d’avoir votre avis sur la question… alors envoyez vos conseils de pro ou vos anecdotes tragi-comiques!

Shop the story

16 comments

Ajouter le votre
  • Hi guys

    Great post and very helpful since I »m already collecting my annual collection of self tanners and tinted lotions. These I typically throw away at the end of the summer since they don’t give enough value for the effort. None of you mention the dreaded odor that comes as self tanners start to work. How do these solutions stack up? Thanks!

  • Natalie 20 juin 2017, 4:51

    You’re totally right. Actually, I was the only one who seemed to notice / be bothered by the smell of the tanner. And it didn’t even smell terrible, just like self tanner, but I couldn’t shake it!

  • Well, once I was stupid enough to put on self tan the day before I got my legs waxed.
    It came of by patches and I looked like a leopard after that! :) My beautician looked horrified until I told her what was the reason! :)

    https://sofaundermapletree.wordpress.com

  • Mathilde Cornet 20 juin 2017, 2:56 / Répondre

    I’ve been reading the blog since its beginning and never commented on any post… Even if most of them have deeply touched or influenced me sofar, I’ve always told myself that my first official reaction should be a very thoughtful one ( a very sincere love declaration to Garance and her amazing journey (un jour, je prendrai vraiment le temps de le faire correctement. Car ce doit être fait. En attendant, tellement merci, pour tout ?) , and to you, super Dore’s team for your passionate work. You guys have such an important place in my daily life !!) so I’ve always decided to wait before posting anything.
    And today, after reading an article about self-tanning, I surprise myself starting to type………. What’s happening to me ???!!!
    Our first exchange has to be way more philosophical than that !!! No ? … No !
    Because let’s be honnest, since self-tanning has become such an art to master, talking about it is almost as philosophical as talking about how to find your balance in life (which in fact cannot be totally and properly found without a good self-tanner… Ha ! So here we are !) !

    So all that gibberish to tell you ladies… I think the Scottish brand Tan Lux is going to change our lives ! I’ve just discovered them (after years of failure in this tricky field …) and I’ve tried their self-tanning drops for a week now and I have to say I’m starting to be really convinced ! They have a wide range of self-tanning products (serum, water, mousse,…), made with natural components. It’s easy to use, no streaks, no clogged pores, no smell (I promise you that THE disgraceful smell doesn’t come up !! And I was kind of sceptical !) and as they write (on their beautiful packaging) no drama (just dramatic positions when trying to cover your back). Even it’s to good to be true… I think I can say that I’ve switched from sun – burnt to sun-kissed thanks to them.
    Go check their website ! I hope it will help some of you !
    Have a nice day and plein de gros bisous belges to all <3 :)

  • Natalie 20 juin 2017, 4:49

    If Tan Lux was the brand that propelled you to comment for the first time on the site, I think we HAVE to try it. Also thank you for reading and for commenting, you should totally do it more often :) xx

  • I also started using Tan Lux and their products are great! Highly recomended:)

  • I swear by St. Tropez mousse for body–it gives a very even, brown (not orange!) tan and is easy to apply and doesn’t stain anything. And for face, I use Chocolate Sun, and Clarins drops that you add to serum/moisturizer. I have it down to a science at this point haha.

  • Ecotan all the way. Natural, you can dress or sleep in it in after about 1 minute, skin softener, and a gentle tan that looks great on my olive skin. My pale face friends love it too.

    Highly recommend

  • Please, Atelier Dore, hire someone/pay a consultant who can read labels and ingredients lists, it will help be accurate in analyzing what’s « natural », « clean » and « responsible » in cosmetic formulas. Kiehl’s marketing revolves around these concepts, but have a look at the actual ingredients lists of their products:

    They claim that the key ingredients in this particular product are apricot oil, vitamin E and cocoa butter. Then why are those nearer to the bottom of the ingredients list, which means they are present in very small quantities, less than, say, sunflower oil (cheap), methylparaben (a preservative) or phenoxyethanol (another preservative)? Isn’t it a bit concerning that a « natural » product should contain more harsh preservatives (one of them a recognized endocrine disruptor) than natural actives? To me, this exemplifies how Kiehl’s is a company that cares about extending the shelf life of their products (and their profits) not about our health and the planet’s.

    Now compare to Organic Pharmacy’s formula… The later is three times more expensive, indeed, but their main ingredient (first on the list) is Aloe Vera, not water (Kiehl’s).

    Please, you can do better than echoing marketing strategies; be thorough, otherwise what’s the point? Thank you.

  • MrsMuir 24 juin 2017, 8:04

    I totally agree with Julie about the blindness we may get from reading « organic », « natural » etc.
    But.
    We are (all of us) experiencing such changes in the way we consume that we may also be patient with ourselves too; some of us can only change slowly so let’s start with switching the veryvery bad products for better ones and eventuallly we’ll come to buy the totally « good » ones, knowing that one good for me may be bad for you.
    Love from France where we read carefully and happily the blog all year round too :)

  • Trop peur de devenir zèbre comme vous toutes, j’ai botté en touche les crèmes et lotions , et essayé cette année les gélules Oenobiol autobronzantes : très convaincantes! mes jambes ne sont plus endives mais disons, pain bis? Pas abricot certes -mais ai-je été un seul jour de ma vie abricot? Non!

  • I love Vita Liberata products! they give you a very natural result, with a really nice colour and no smell. I particularly like a hydrating cream that gives you a gradual tan (develops over a few hours) and is very easy to apply (I can guarantee that, I am a mess and I am able to get a good result).
    They also have a very nice bronzing powder for the face that looks beautiful and also has a gradual tan effect!

    However, I do wonder whether using self-tanning products too much can have adverse effects. Does it contribute to skin aging? It’s an issue I would really like to have more information about.

    Thanks! Xx
    Helena

  • I prefer to slather on the sunblock rather than the self tanner now (now that I’m 21 and older and wiser :P )
    But early in high school I used the self tanner Bare Minerals makes and I remember it worked very well. They’ve changed the packaging and may have changed the formula, but I suppose I would trust them again.
    Except in the end I’m fine being pale.

  • It’s all well, but… please remember that sun exposure is necessary to synthesize Vitamin D and prevent osteoporosis.
    « The major natural source of the vitamin is synthesis of cholecalciferol in the skin from cholesterol through a chemical reaction that is dependent on sun exposure (specifically UVB radiation). » (from Wikipedia)
    You don’t need to burn in the sun for hours on end, but a little sun without sunblock on your arms and legs actually does you good.

  • Delphindes 27 juin 2017, 6:35 / Répondre

    Cette année, j’ai découvert l’huile de carottes : non seulement elle donne immédiatement une jolie couleur dorée, mais elle accélère le bronzage tout en protégeant un peu la peau.
    Et je bois du jus de carotte, c’est plein de béta carotène (et de plein d’autres supers vitamines) – et en plus c’est délicieux.
    Eh bien pour la première fois, je suis déjà joliment bronzée alors que nous ne sommes qu’en juin.
    Et je ne pue pas l’autobronzant !

  • Nature’s Gate Glow Lotion! C’est une crème hydratante qui donne un bronzage progressif. Pas de traces, on l’applique comme un hydratant. N’a pas l’odeur typique des autobronzants, et on peut contrôler son bronzage. Pour le visage, j’adore l’autobronzant hydratant en gelée d’Avène. Parfait pour les peau sensible, et encore une fois, donne un hâle progressif. Personnellement je suis nulle pour l’application des autobronzants, alors quand c’est progressif, aucune gaffe possible!

From the Archives

New York Street Style
  • New York Street Style
  • Only the Essentials
  • Style stories
  • Hair
  • Studio Visits
  • Ibiza!
Do You Uniform?

Do You Uniform?

Elegant Alice

Elegant Alice

Modern Femme

Modern Femme

Something Old, Something New

Something Old, Something New

fashion sissy atelier dore photo

A Coffee Break with Sissy

fashion street style alyssa coscarelli atelier dore photo

Alyssa in the City

fashion street style ally walsh atelier dore photo

Ally in New York

fashion street style anahita moussavian atelier dore photo

Reevaluating the Ruffles

fashion street style silja atelier dore photo

The Summer Jumpsuit