lifestyle_all_is_well_heather_lilleston_atelier_dore_1

All is Well with Heather Lilleston

4 weeks ago by

Heather Lilleston, c’est la moitié de Yoga for Bad People, mais ne vous méprenez pas sur le nom. Heather est une très belle personne. Radieuse, gentille, inventive… elle a une approche authentique rafraîchissante de la vie et du bien-être. Dotée d’une formation en yoga, elle l’enseigne depuis 2003. De retour dans sa Californie natale après 15 années passées à NY, elle passe une grande partie de son temps à parcourir le monde pour organiser des retraites yoga… un peu un rêve pour moi. Grâce aux voyages et aux aléas de la vie, Heather réussit à garder une approche réaliste et lucide du bien-être qu’elle partage avec nous aujourd’hui.

___________________

Tous les jours…

Il y a toujours un moment dans la journée où je me pose pour méditer. Ces derniers temps, j’ai tellement voyagé que j’ai besoin d’utiliser des méditations disponibles sur iTunes pour réussir à me concentrer. Mais plus j’ai un rythme effréné, plus ces 20 min me semblent essentielles.

Je me passe du fil dentaire entre les dents de manière obsessive (j’adore celui de Dr Tungs).

J’essaie de faire du sport tous les jours. Ma routine idéale : 20-30 minutes de course en extérieur, suivies par quelques bons vieux mouvements (petits sauts, pompes, abdos), puis je termine par une séance de yoga toute simple, en essayant de tenir chaque posture longtemps : chien tête en bas, triangle, pieds écartés, pigeon, demi-torsion, trépied, posture du héros (avec variations de mouvements de bras), roue, chandelle, posture de l’étirement, repos. J’adore cette séquence, et avec le temps, j’ai de plus en plus besoin de de ce mélange cardio/yoga.

Sinon, au quotidien, j’ai besoin de vinaigre de cidre. J’en prends une dose ou deux le matin et avant d’aller me coucher, et si je suis à la maison, j’en mets dans mes vinaigrettes, ou dans l’eau de mon bain. Mon PH est beaucoup plus équilibré avec du vinaigre de cidre, ça réduit les inflammations causées par les voyages, mais ce n’est pas forcément facile à trouver quand je suis à l’étranger. C’est une priorité quand je peux.

Toutes les semaines…

Chaque semaine, j’essaie de trouver un moyen de transpirer tout en me détendant : en prenant un bain avec des sels, en allant au sauna ou au hammam. Ça m’apaise, et si vous me connaissez, vous savez que c’est rare/important. J’ajoute parfois un peu de vinaigre de cidre dans mon bain : c’est une très bonne détox pour la peau.

Depuis quelque temps, j’essaie de réduire ma consommation de vin et de produits laitiers le soir. Je suis dans une phase détox, mais c’est une bonne idée quand on change de saison. Donc chaque semaine, j’essaie de m’astreindre à ces règles.

Je prends le temps de danser dans ma chambre ou dans ma voiture : juste pour moi, sur de la musique à plein tube, et je chante à tue-tête ! Ça a l’air un peu bête, mais je me sens toujours beaucoup mieux après m’être exprimée de manière complètement désinhibée.

Je me fais aussi un masque pour visage. J’en utilise plusieurs. Mes préférés : Linne Botanicals Purify Mask, le masque exfoliant de Goop en 3 minutes et le masque sublimant de Tata Harper. C’est l’idéal pour détendre les muscles de son visage, ça apaise l’esprit, et ça me rappelle l’importance de prendre soin de soi de temps en temps.

Il me faut aussi quelques heures toute seule chaque semaine. Je suis très sociable, mais si je n’ai pas suffisamment de temps toute seule pour recharger les batteries, je commence à ruminer, je me sens dépassée et je deviens agitée. C’est fou l’effet bénéfique de quelques heures passées seule chez soi.

Tous les mois…

Tous les mois, je voyage, et si je n’ai pas réservé de vol à l’avance, je ne me sens pas bien. J’ai vraiment développé cette habitude de bouger partout, et c’est vraiment quelque chose qui me comble. Les gens disent qu’il faut que je sois plus posée, mais c’est en bougeant beaucoup que je me sens mieux. Je passe beaucoup de temps seule avec moi-même à penser, lire, écrire, observer. Ce sont les voyages qui me permettent ça. Je suis bien plus distraite quand je suis chez moi. Donc je voyage beaucoup, ce qui m’a permis de me poser sans être posée.

Si je peux, je fais deux séances d’acupuncture, et un massage entre les deux. J’essaie de temps en temps de diner tôt (avant 19 h), et de ne rien avaler jusqu’à 9 h le lendemain matin. Cette espèce de jeûne intermédiaire fait des merveilles sur mon système digestif et booste mon niveau d’énergie.

J’ai aussi plusieurs espèces de carnets de bord et journaux, que je remplis de listes, poèmes de ma composition, notes au hasard et pensées, budgets, projets de retraite, des choses que j’ai besoin de rédiger avec un papier et un crayon pour me clarifier l’esprit. Je ne tiens pas de journal au quotidien (même si je sais que ce serait génial), mais j’ai toujours des carnets que j’emmène avec moi un peu partout. Et du coup, ça dessine la cartographie de mon année quand je les reprends.

Tous les ans…

Chaque année, je fais deux détox à base de jus. Une au printemps, l’autre en automne. Cinq jours avant, j’essaie d’adopter un régime végan strict, à base d’aliments crus, et cinq jours après, un régime végan à base d’aliments cuits. C’est plus facile pour la transition . Pendant le nettoyage, je prévois un sauna ou un hammam, et un ou deux nettoyages du colon.

Chaque année, au moins deux fois par ans, je procède à un grand nettoyage de ma penderie. Je suis super bien organisée, mais j’ai la manie du shopping et j’ai tendance à accumuler des objets bizarres. Je l’oublie un peu parce que je voyage beaucoup, mais souvent la clé d’un bon équilibre psychologique, c’est le minimalisme et la simplification. Il y a un attachement psychologique à ces objets, et il s’agit moins de vider mon placard que de faire un cheminement intérieur.

A un moment donné, je focalise mon temps, mon énergie et mes ressources sur les autres pour en faire profiter les gens autour de moi, mais j’aimerais que ce soit un vrai choix conscient chaque année. Passer du temps avec des personnes âgées, nettoyer la plage, aider un ami à peindre son nouvel appartement, installer le berceau du bébé d’une amie… ces choses-là sont essentielles pour continuer à rester optimistes dans le monde d’aujourd’hui. Il n’y a pas de meilleure solution à notre complaisance dépressive que de se rendre utile aux autres. Un de mes meilleurs souvenirs cette année, c’est quand j’ai offert des fleurs à des inconnus dans la rue à NY. C’était tellement simple et gratifiant.

Shop the story

4 comments

Ajouter le votre

From the Archives

Winter Wonderland
  • Winter Wonderland
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
  • Three looks
Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

fashion this or that gloves atelier dore photo

Pick a Hand

Long Coat Lovin’

Long Coat Lovin’

How to Wear A Dress in the Winter

How to Wear A Dress in the Winter

gloves winter details accessories garance dore photos

Gloves!

parkas militaire winter chiara baschetti fashion street style garance dore photos

Parkas Militaires

garance dore the coats fw 2015 street style photos

My Coats